• Un blogueur prévoyant vaut mieux qu'un blogueur désolé

    Article d'Ey@el

    Partager sur Twitter

    Un sujet qui revient souvent sur les forums et qui concerne tous les blogueurs : comment sauvegarder son/ses blog(s) ? Certaines plateformes comme WordPress permettent de le faire aisément mais sur Eklablog, nous ne disposons malheureusement pas ce genre d'option et depuis son rachat, je pense que l'on peut s'asseoir définitevement dessus. Il faut donc se débrouiller autrement en sachant que quelle que soit la méthode employée, en cas de pépin elle ne nous permettra pas de restaurer le blog du moins pas en quelques clics (sauf si vous n'avez pas beaucoup de contenu et vous sentez le courage de vous embarquer dans une fastidieuse opération de copier-coller). Mais sauvegarder ses pages a quand même de nombreux intérêts qui sont facile à deviner.

    Il existe certes plusieurs applications et techniques, j'en ai testé un certain nombre mais je reviens toujours à la même qui a le mérite d'être la plus simple et la plus pratique à l'usage. Je vous l'avais déjà présentée il y a quelques années mais comme entre temps les choses ont beaucoup évolué (comme c'est toujours le cas en informatique), que j'ai changé de système d'exploitation, de navigateur et trouvé un moyen encore plus simple, je me suis dit qu'une petite mise à jour ne ferait pas de mal.

    Les logiciels utilisés

    La technique présenté précédemment était pour Firefox tournant sous Windows XP mais avait le mérite de fonctionner sous n'importe quel système d'exploitation. Aujourd'hui je suis sous Linux Mint et ça fonctionne toujours aussi bien à ceci près que je n'utilise plus Firefox qui s'est tiré une balle dans le pied avec son système de WebExtensions qui a mis K.O. une bonne partie des extensions qui faisait sa force et a perdu pas mal d'utilisateurs en route. Parmi ces extensions, se trouve celle qui me permet de sauvegarder mon blog et bien d'autres choses encore dont je vous parlerai à la fin de cet article.

    Comme l'explique le concepteur bénévole de Scrapbook X, « cette extension est incompatible avec Electrolysis (e10s) et cessera de fonctionner avec la version 57 de Firefox (Quantum). Une nouvelle extension pour la remplacer, Web ScrapBook, est actuellement en cours de développement et proposera des fonctionnalités intéressantes pour la capture de pages internet mais dont le champ d'action risque d'être restreint aux limites du cadre des WebExtensions. L'autre option sera de choisir un "fork" ou version alternative de Firefox basée sur le même moteur Gecko prenant en charge le langage d'interface utilisateur XUL/XPCOM tel que Palemoon ou Waterfox ».

    Waterfox est donc le navigateur que j'utilise désormais. Tout comme Firefox dont il utilise le code source, il est disponible pour Windows/MAC/Linux mais uniquement en version 64Bits. Bien que les profils soient maintenant séparés en raison du passage de Firefox du XUL au e10s, vous pourrez copier coller votre ancien profil Firefox pré-version 57 et l'utiliser avec Waterfox ou sinon récupérer une bonne partie de vos données utilisateurs comme vos marque-pages en procédant manuellement. Il ne s'agit aucunement d'un navigateur moins fiable car ses mises à jour de sécurité se basent toujours sur la version la plus récente de Firefox. Seul le langage d'interface et les extensions diffèrent.

    Et j'utilise donc toujours Scrapbook X tel que je vous l'avais présenté dans le tutoriel mentionné en début d'article (voir Articles connexes) mais une méthode un peu plus simple.

    La méthode améliorée

    Au lieu de récupérer le sitemap.xml et de l'éditer ce qui peut être paraître un peu compliqué pour certains, je me sers des index que j'ai créés dans la zone présentation de chacune des rubriques de mon blog et qui comporte les liens de chaque articles. Ceci dit j'ai quand même utilisé le fichier sitemap.xml pour créer ses listes mais il y a longtemps et depuis j'ajoute simplement chaque lien manuellement à chaque fois que je publie/programme un article mais si vous ne l'avez  jamais fait, il faudra quand même passer par l'édition de ce fichier.

    L'intérêt de cette méthode est que je peux ranger mes pages sauvegarder en respectant la structure que j'ai donnée à mon blog et gérer les mises à jour plus facilement (par exemple si j'ai modifié un article ou si je veux sauvegarder les commentaires ou autres types de modification). Avec les quelques captures d'écran ce sera sans doute plus clair.


    Alors on procède de la même manière à savoir dans le panneau latéral, on  sélectionne d'abord son Scrapbook quand on en a plusieurs (j'en ai créé un spécialement pour mes blogs) puis Outils et Capturer des URLs multiples. Sauf que là dans la boite de dialogue on collera tous les liens de l'index de la rubrique que l'on aura sélectionnés au préalable et on indique un dossier du même nom de ladite rubrique qu'on aura créé pour et hop. Dans mon cas, comme j'ai des rubriques très fournies et qu'on ne peut pas créer de sous-rubriques avec Eklablog, j'ai créé des divisions fictives au sein même de mes index pour aérer et donc des sous-dossiers dans mon scrapbook et je procède en sélectionnant les liens par sous-catégories fictives dans l'index et non l'index entier, ce qui demande plus de manipulations mais au final tout est bien rangé.

    En général, on n'a à faire cela qu'une seule fois et normalement si Eklablog ne décide pas de se lancer dans des opérations de maintenance en même temps que vous et si votre connexion internet ne bugue pas, ça va assez vite. Tout dépend de la taille de votre blog et de vos contenus. Sachez que les vidéos et autres contenus multimédias embarqués autres que les images ne seront pas sauvegardés mais bon avec un logiciel tiers non plus. C'est normal ils sont sur d'autres sites souvent protégés et même si on peut sauvegarder des vidéos sur YouTube, il faut des extensions dédiées et une intervention manuelle.

    Pour la maintenance, il suffit de glisser l'onglet de votre page nouvellement créée dans le dossier de votre choix de votre scrapbook dans le panneau latéral et hop ou si elle est déjà enregistrée de la sauvegarder à nouveau en passant par le menu Outils qui écrasera la version précédente sans ajouter de doublon. Je me sers de l'option Propriétés - Marquer (clic droit sur la page enregistrée dans le Scrapbook) pour distinguer les pages sauvegardés hors ligne (programmées).

    Mais plus encore...

    Scrapbook X vous permet également de rédiger vos articles sans quitter votre navigateur. Il suffit d'utiliser la fonction New Note Page qui ouvrira une page vierge dans un onglet que vous pourrez même mettre en forme. Et après un simple copier-coller vous permettra de la publier sur votre blog sans risquer de perdre vos écrits par une fausse manip ou un bug comme c'est souvent le cas quand on rédige en « live ». Vous pouvez même y insérer des images que vous aurez enregistré dans votre médiathèque Eklablog, utiliser le correcteur d'orthographe et bien d'autres choses encore.


    Notez également que l'on peut éditer les pages web sauvegardées dans un scrapbook, ce qui est pratique par exemple pour traduire en ayant le texte original sur la même page. Dans tous les cas (note ou édition de page), n'oubliez surtout pas de sauvegarder très souvent en cliquant sur l’icône disquette de la barre d'outils en bas sinon vous risquez de tout perdre surtout si vous fermez l'onglet malencontreusement ou l'écrasez en chargeant un lien (dans ce cas essayer la fonction retour arrière du navigateur, il se peut que votre note soit encore en mémoire).

    Voilà j'espère que ce tuto vous aura été utile et vous facilitera la vie.

     

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
     
    « Selon les dires d'un politicien, « comme nous le savons tous, ce sont les Rothschild qui contrôlent la banque mondiale et le gouvernement fédéral »Des scientifiques découvrent que les arbres ont eux aussi un « pouls » »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :