• Cinq additifs alimentaires à éviter

    Article de Lewis Herridge traduit par Ey@el

    Available in English

    La majeure partie des articles nous achetons dans les supermarchés traditionnels sont transformés et contiennent des additifs. Les conservateurs manufacturés augmentent la durée de vie des aliments et des cosmétiques, ce qui permet aux fabricants d'élargir leur réseau de distribution et d'augmenter leurs recettes. Bon nombre de ces additifs sont considérés comme sans danger par la FSA (Royaume-Uni) et le FDA (États-Unis)1 mais la recherche indépendante a obtenu beaucoup de résultats qui diffèrent énormément.

    Durant des siècles, on a conservé les aliments dans du sel, du vinaigre, des herbes aromatiques, en les faisant bouillir, en les réfrigérant, en les entreposant dans des caves ou par d'autres moyens. Aujourd'hui, les industriels ont recours à toute une série de produits chimiques spéciaux pour augmenter leur durée de conservation et de « fraîcheur ». Voici la liste des cinq additifs alimentaires les plus nocifs pour votre santé et leurs effets secondaires2.

    1. Les benzoates

    Variétés : acide benzoïque (E210), benzoates de sodium (E211), benzoates de potassium (E212), benzoates de calcium (E213).

    Usages : conservent les aliments en les préservant des moisissures.

    Utilisés dans : cornichons, vinaigrettes, jus de fruit, sodas, confitures et gelées.

    Effets secondaires : hyperactivité — vertiges, étourdissements, troubles du sommeil — altération de l'ADN imputé à la maladie de Parkinson ou au vieillissement.

    Notes : les résultats d'une étude publiée en 2007 par la FSA révèlent que certaines couleurs artificielles associées au benzoate de sodium (E211) pourraient avoir un lien avec les comportements hyperactifs. Ces résultats étant contradictoires, la FSA a recommandé la poursuite des recherches. Son utilisation est actuellement approuvée par le Canada, les États-Unis, l'Union Européenne, l'Australie et la Nouvelle-Zélande.

    Agent cancérigène : associé à l'acide ascorbique (vitamine C, E300), le benzoate de sodium et le benzoate de potassium peuvent former du benzène qui est un agent cancérigène notoire. La chaleur, la lumière et la durée de conservation peuvent influer sur la vitesse de formation du benzène.

    2. Les nitrites

    Variétés : nitrites de sodium (E250), nitrites de potassium (E249, E252).

    Usages : préservent la couleur des viandes, préviennent le rancissement et empêchent la prolifération de bactéries.

    Utilisés dans : hot-dogs, saucisses, charcuteries (jambon, bacon, etc.).

    Effets secondaires : irritabilité, manque de tonus, maux de tête, vertiges — complications durant la grossesse, problèmes de santé infantiles — associé à la leucémie ainsi qu'à de nombreux cancers tels que celui du colon, de la vessie, de l'estomac, de la thyroïde, etc.

    Notes : la vitamine C réduit la transformation des nitrites. Existent à l'état naturel à faibles doses.

    Agent cancérigène : à la cuisson, peuvent se transformer en nitrosamines susceptibles de provoquer un cancer.

    3. Les sulfites

    Variétés : E220, E221, E222 E223, E224, E225, E226, E227, E228.

    Usages : agissent comme conservateurs en bloquant la prolifération des bactéries.

    Utilisés dans : plats préparés, pâtes à pizza, pâtes à tarte, vin, bière, légumes en boîte, frites précuites, fruits secs.

    Effets secondaires : peuvent être confondus avec un rhume des foins : écoulement nasal, picotement des yeux, toux et respiration sifflante — une personne sur dix présentera ce type de réaction : éruptions cutanées, démangeaisons, difficultés à respirer, crises d'asthme, urticaire, crampes.

    Notes : détruit la vitamine B1 (thiamine).

    Agent cancérigène : on ne sait pas.

    4. Les sorbates

    Variétés : sorbate de potassium (E202), sorbate de calcium (E203).

    Usages : conservateurs qui ne modifient ni le goût ni l'odeur ou la couleur et empêchent la prolifération des levures.

    Utilisés dans : viandes séchées, vin, fromage, yaourts, pain, pâtisseries, trempettes (sauces), margarine.

    Effets secondaires : hypersensibilité (réaction, allergie) au niveau de la cavité buccale, de la gorge et des yeux — migraines/maux de tête.

    Notes : relativement plus nocifs que les autres additifs. Se retrouvent à l'état naturel dans les baies de sorbier.

    Agent cancérigène : il ne semblerait pas.

    5. L'aspartame

    Également connu sous la dénomination E951.

    Usages : édulcorant artificiel.

    Utilisé dans : édulcorants pour boissons (sucrettes), sodas et yaourts dits « allégés » ou « de régime », chewing-gums, sauces cuisinées et boissons énergétiques ou énergisantes. Également dans certaines vitamines.

    Effets secondaires : migraines/maux de tête, modifie le taux de sérotonine et engendre des troubles du comportement, dépression — vision floue, douleurs oculaires, diabète, troubles émotionnels et troubles de l'humeur — modifie la chimie du cerveau, convulsions, attaques, épilepsie, maladie de Parkinson, maladie d'Alzheimer. Associé aux cancers et aux tumeurs cérébrales.

    Agent cancérigène : oui, il est associé à tous les cancers.

    Alimentation riche en sucres

    En plus d'avoir été longtemps considéré comme mauvais pour vous en raison des risques d'obésité et de prise de poids, tout apport important en sucre est également nocif pour votre cerveau et entraine de la confusion dans les pensées, des sautes d'humeur et une inadéquation sociale. Ceux qui consomment des sodas, des collations sucrées et des glaces présentent deux fois plus de risques de repli sur soi, d'anxiété, de délinquance et d'agressivité.

    Il peut sembler irréaliste d'éviter complètement ces additifs compte-tenu du mode de vie effréné et complexe que mènent la plupart des gens. Mais nous pouvons certainement réduire notre consommation au minimum et certains additifs comme l'aspartame sont faciles à éliminer en s'organisant un peu. Évitez donc toutes ces substances autant que faire afin de conserver les idées claires et un corps sain. Si possible, consommez des produits issus de l'agriculture biologique ou cultivés localement et servez-vous de matières premières et d'ingrédients frais pour cuisiner. Il existe de nombreuses boutiques agricoles dont les tarifs ne sont pas excessivement élevés notamment pour des fruits et les légumes frais mais moins pratiques que les grandes surfaces. C'est le prix à payer mais songez aux bienfaits additionnels sur le plan de votre santé et à l'effet positif que cela entrainera. Vous êtes ce que vous consommez !

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Notes et références

    1. ^ La FSA (agence des normes alimentaires) est une agence exécutive du Royaume-Uni responsable de la protection de la santé publique en ce qui concerne l'alimentation. Le FDA (administration des denrées alimentaires et des médicaments) est son équivalent fédéral aux États-Unis mais s'étend également aux médicaments et aux cosmétiques.
    2. ^ Vous trouverez une liste d'autres additifs alimentaires à éviter sur le blog de Danysis.

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Le mur des merveillesTube romarin »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 18 Février 2014 à 00:01

    OUI, cela rejoint et complète mon article sur danysis.blogspot.com  ayant pour titre  Poison les additifs alimentaires .   Merci... Docteur   ;-)   car ce texte est bien digne de "notre" Hippocrate  ;-)

     Où donc faut il aller pour pouvoir RE manger correctement ?  :-(

    Bien qu'ayant des scandales alimentaires à foison, les peuples de la terre restent sans aucune réaction devant ces faits constants, se laissant empoisonner au nom des profits.  :-(

     J'en suis atterrée, abattue, outrée, accablée, affligée, anéantie, catastrophée, consternée, stupéfaite et DEMORALISEE !  :-0

    2
    Mardi 18 Février 2014 à 01:03

    Je partage totalement ton avis et oui, ça nous flanque une bonne claque au moral avec parfois l'envie de laisser tomber mais la colère que cette injustice suscite en moi aussi négative puisse-t-elle être a finalement l'effet positif de me pousser à continuer en sachant que c'est tout ce qu'ils ne veulent pas. Et s'ils forcent la dose en ce moment, c'est que leur heure est venue, pas la nôtre. Alors à tous ceux qui ressentent le grand blues, qui se battent pour recouvrer une santé qu'on leur a volée, inspirez-vous des paroles de cette chanson de Muse intitulée "Invincible" :

    "Ne lâchez pas le morceau,
    Faites de vos rêves des réalités,
    N'abandonnez pas le combat
    Tout ira bien
    Car il n'y en a pas deux comme vous dans l'univers"
    © Matt Bellamy, 2006

    3
    Mardi 25 Février 2014 à 23:52

    merci pour ton partage,et de tes connaissances qui sont mahleur,mahleur !!!

    la pure vérité, en couple nous essayons de faire le max, ma femme est végétarienne..........c est ce qui l a sauvé depuis 1985 ...........

    moi j arrive pas mais je trie............ce qui fait qu il ne reste plus grand chose......alors comment se faire plaisir avec des poisons !!!!!

    car la maladie et les souffrances sont ce qu il y a de pire dans ce monde corrompu!!!!!!

    bravo pour tn blog je vais y revenir !!! j ai appris des choses !!en core merci

    de ton partage et faut s occupper ...moi c est mon clavier de synthé!!!

    faut trouver sa voie en palliatif..............et s entr'aider......pour éviter ....si on peut...............bonnecontinuation..........de clotpat62

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :