• Comment savoir si vous êtes un Indigo

    Haut de page

    Bas de page

    Article de Sophia Gubb traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    À la découverte de cet article, j'ai vraiment pleuré toutes les larmes de mon corps. Du soulagement né de la compréhension de qui je suis réellement, ce que finalement, tout au fond de moi, j'ai toujours su sans y mettre de nom. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir été mise sur la voie à la fois par des expériences extra-sensorielles totalement incomprises jusqu'alors et des signes ratés du destin comme, par exemple, ce livre sur les enfants indigos que l'on m'avait choisie pour traduire (aux environs de 2002) plus pour mon potentiel spirituel que pour mes compétences linguistiques (sic) et qu'à l'époque, j'avais dû décliner pour multiples raisons et circonstances personnelles — un choix que je regrette aujourd'hui mais il faut bien laisser le passé derrière soi, n'est-ce pas ?

    Donc exit l'étiquette faible/ratée/hippie/rebelle/illuminée/idéaliste (tire-au-flanc même) et tant d'autres encore que certains (souvent des proches) ne se privent pas de me coller sur le dos dans toute la splendeur infinie de leur arrogance et ignorance confondues. Maintenant, vous en connaissez beaucoup des tire-au-flanc qui fournissent — gratuitement de surcroît — un tel travail que le mien avec deux blogs cumulés en deux langues ? Certes, on est bien toujours le fou de quelqu'un d'autre comme on dit, l'important étant de savoir reconnaitre la véritable insanité. Et nul besoin d'être très spirituel ou intelligent pour se rendre compte que le monde actuel dans lequel nous (sur)vivons tant bien que plutôt mal est totalement insensé et aux antipodes absolues de toute sagesse.

    Aussi je n'ai pas passé de longues soirées à traduire cet article pour le p***n de plaisir de coller encore d'autres étiquettes même positives (et diviser encore plus) ou me faire mousser l'ego en disant « visez comme je suis quelqu'un de spécial », mais plutôt dans l'espoir que cela aide des lecteurs directement s'ils se reconnaissent en tant que tels ou par voie détournée si vous y retrouvez des proches ou amis parce que cela pourrait faire une ÉNORME différence pour eux (en les libérant d'un fardeau) comme pour vous (en suscitant une prise de conscience) et, par effet ricochet, pour le monde. Car ce sont bien des gouttelettes que jaillissent les océans, des grains de sable que naissent les déserts et les flocons neige qui engendrent les avalanches. Tout en m'attendant également à ce que beaucoup rejettent ces écrits en bloc.

    Petite note finale à ce préambule : en raison de la longueur de l'article qui suit et que, pour des motifs évidents, je n'ai pas voulu scinder en deux parties, il y aura moins de publications cette semaine. Vous aurez donc tout le temps de digérer ce billet-ci...

    Ey@el

    Voici une description détaillée des traits à rechercher pour déterminer si vous ou une personne de votre connaissance est un enfant ou adulte indigo.

    En la matière, j'entends souvent que leurs caractéristiques ne sont pas spécifiques et que pratiquement n'importe qui pourrait être considéré comme tel. Aussi dans cet article, je m'efforcerai donc d'être aussi claire que possible dans ma description de ce qui rend les Indigos si DIFFÉRENTS des autres personnes.

    Dans une première partie, je tenterai d'abord de les définir, puis, dans une seconde, j'établirai la liste de leurs traits distinctifs.

    À propos du terme « Indigo »

    L'origine de ce nom est sans doute due à la couleur du sixième chakra (centre énergétique). La théorie veut que les Indigos soient en grande partie dominés par le chakra du troisième œil, ce qui expliquerait plusieurs de leurs caractéristiques. Pour ma part, j'ai tendance à penser que ce terme ne revêt aucune signification particulière pour nous et qu'il s'agit juste que d'une appellation.

    À noter que dans ce contexte, l'indigo ne désigne pas la couleur de l'aura. On l'a surnommé « couleur de la vie » contrairement à l'aura qui est censée refléter la couleur d'un individu en profondeur et non simplement son état général à une période de son existence.

    J'ignore si aucun de ces concepts a de l'importance, je ne fais que vous les soumettre à titre indicatif.

    Le concept spirituel des enfants/adultes indigo

    Le concept d'enfants ou adultes indigo est lié à la spiritualité et je pense qu'il y a de très bonnes raisons à cela. Toutefois, j'aimerais ajouter que si certains de mes propos entrent en conflit avec votre compréhension du monde, vous pouvez toujours ne tenir compte que de ce qui vous parle et laisser tomber le reste. Que certains individus soient dotés de personnalités inhabituelles est un fait. À partir de cela, vous pouvez décider de ce qu'ils signifient pour vous dans le contexte de votre vision personnelle. Et à ce sujet, si vous souhaitez aborder ce profil sous un angle plus sceptique/athée/scientifique, vous pouvez toujours faire une recherche sur les « enfants prodiges ». Il s'agit de la même chose mais sans connotation spirituelle.

    Donc quel intérêt y a-t-il à savoir détecter les Indigos ? La connaissance de soi qui mène à l'acceptation de soi. Ou quand cela s'applique à quelqu'un d'autre que vous dans votre vie, le but est de le ou la comprendre du mieux que vous pouvez et, une fois encore, être plus en mesure de l'accepter tel(le) qu'il/elle est.

    On a déclaré les Indigos malades, on les a diagnostiqués à tort comme hyperactifs ou autre. Ils ne souffrent d'aucune pathologie, il sont juste particuliers. On a les a aussi traités d'êtres surnaturels, ce qui n'est pas le cas. Ils sont juste naturels — très naturels, voir super naturels en ce sens. Pour moi, ce sont des gens très spéciaux qui méritent d'être compris, respectés et préservés.

    Qu'est-ce qu'un Indigo ?

    La version non-spirituelle présente juste les Indigos (enfants et adultes) comme des âmes « surdouées ».  Ils sont très créatifs, très intelligents, avec le sentiment d'avoir une mission à accomplir.

    À ce niveau, on pourrait également dresser la liste de leurs caractéristiques non-spirituelles que vous trouverez dans la seconde partie de cet article.

    Pour le reste, une définition plus précise des Indigos ne peut être obtenue qu'en adoptant une vision plus spirituelle.

    Sous cet angle, ils sont, dans l'ensemble, de vieilles âmes ou du moins des âmes dotées d'une grande profondeur spirituelle.

    Je pense que cette définition est la plus parlante parce qu'un Indigo se distingue véritablement par son âme et pas nécessairement dans la manière dont il ou elle l'extériorisent. Ils sont nés avec cette profondeur spirituelle qui ne les quittera jamais mais comme tout le monde, il peuvent y être soit reliés ou bien déconnectés, exprimant dans une mesure variable ce qu'ils ont en eux. Ainsi vous aurez parfois des Indigos atypiques ou encore des personnes qui n'en sont pas mais qui en possèdent les traits. En fait, c'est à l'intérieur que se situe la véritable différence. Les Indigos qui n'en ont pas l'air auront, ancré en eux, cette même sagesse, cette profondeur et ce pouvoir que l'on s'attend à trouver chez les Indigos normaux qui se manifestera de manière inattendue. Une personne ressemblant à un Indigo sans en être, donnera une illusion de profondeur qui s'avèrera bien moins substantielle en y regardant de plus près. Il s'agira d'une fausse profondeur — ou du moins d'une profondeur authentique mais bien moindre.

    On considère donc les Indigos comme de « vieilles âmes ».

    Je pense que l'évolution n'est pas toujours aussi linéaire, mais pourtant il semble que la plupart des âmes suivent ce type de processus. Sur Terre, beaucoup ont débuté, il y a des millénaires, en tant qu'hommes des cavernes pour évoluer par la suite vers ce qu'elles sont aujourd'hui.

    Les âmes indigo, elles, ont commencé bien avant, sur d'autres planètes et sont finalement venues sur Terre pour partager leur savoir. En fait, la plupart des grands visionnaires ou enseignants spirituels avaient probablement ce profil (âmes indigo, cristal ou arc-en-ciel). Ils sont venus sur cette planète dans l'intention spéciale de contribuer à son développement spirituel.

    D'autres Indigos peuvent être issus de processus évolutifs moins linéaires. Ils ont pu être des anges ou des esprits aux vibrations très élevées non habitués à s'incarner avant de prendre la décision d'entrer dans la matière. D'autres encore peuvent venir d'autres dimensions. Toutefois, ce qui les distingue tous est la profondeur et la puissance de leur esprit. Compte tenu de leur rôle particulier ici bas, ils auront également tendance à ressentir très fortement, de manière instinctive, qu'ils sont destinés à apporter leur aide de quelconque manière. Ce dont nous reparlerons plus tard.

    L'étiquette « indigo » et les enfants/adultes indigo

    Le fait que les Indigos soient, en quelque sorte, « plus spirituels » que les autres est un point sensible que j'aimerais clarifier.

    Je sais que lorsque j'ai entendu cette appellation pour la première fois, j'ai eu une réaction négative. Pour commencer, je ne voulais pas me coller d'étiquette et je n'aime pas l'idée d'être mieux ou pire que les autres. Par pur principe, je rejetais tout concept de supériorité ou d'infériorité. J'avais aussi peur de cette part de moi-même qui « voulait » être meilleure ou moins bien que les autres.

    C'est très fréquent chez les Indigos. Pour souligner l'erreur en cela, je devrais préciser la différence entre penser que l'on est meilleur que quelqu'un et établir une comparaison dans l'unique but de comprendre.

    Les Indigos sont véritablement dotés de sagesse et de profondeur. Leur âme recèle un grand potentiel qu'avec le temps ils vont exploiter et activer au cours de leur incarnation actuelle.

    Je pense que cela n'est nullement une raison pour se sentir mieux ou moins bien mais plutôt une opportunité de partage.

    Ces enfants ne détestent pas les adultes parce qu'ils ont plus d'expérience. Le meilleur moyen de traiter avec ces derniers est de faire bon usage de leur savoir et de leur profondeur.

    Pareillement, les adultes indigo n'adoptent généralement pas une attitude condescendante envers les enfants et ne les considèrent pas comme des idiots. Lorsqu'ils sentent qu'une situation l'exige, ils se demandent plutôt comment ils peuvent leur faire profiter de leur maturité.

    Enfants et adultes indigo ont beaucoup de talents à partager. Au lieu de se croire bien mieux qu'autrui ou d'essayer de renier leur différence de quelque manière que ce soit, ils devraient admettre qu'ils ne sont pas comme les autres et essayer d'en tirer le meilleur parti. Leurs dons sont très précieux et il serait insensé d'en priver le monde en les réprimant.

    Il y a aussi beaucoup de gens doués. Les Indigos ne sont pas les seuls en mesure d'aider. Je pense qu'une des choses qu'ils peuvent faire est de montrer aux autres l'immense pouvoir et le génie qui sommeil en leur âme et également leur montrer comment être à leur tour davantage eux-mêmes.

    Dernière question avant de passer à la liste des caractéristiques indigo : pourquoi faut-il opposer ce terme aux personnes simplement spirituellement avancées ? Mis à part ce que nous avons précédemment expliqué — y compris le fait que « indigo » fait davantage référence à l'âme et au potentiel d'un individu alors que le terme « spirituel », plus vague, s'utilise plutôt pour parler de la personnalité extérieure, je pourrais arguer qu'il a son utilité en ce qu'il permet de se référer à un ensemble de traits et caractéristiques pour voir s'ils correspondent ou non aux personnes. C'est là le côté très terre-à-terre et pratique de ce concept. Que vous soyez d'accord ou non ou encore incertain quant aux interprétations que l'on fait des Indigos, vous pouvez toujours regarder quelqu'un en vous disant : « Oh, il a des traits indigo » en réfléchissant à la signification que cela a pour vous.

    Liste des caractéristiques des enfants/adultes indigo

    1. L'impression d'être un extraterrestre

    Avant toute chose, les Indigos se sentent DIFFÉRENTS. Pas juste différents mais DIFFÉRENTS.

    Voici ce que se dit un enfant normal pensant être différent :

    « J'aimerais être cool comme les autres. Pourquoi est-ce qu'on me harcèle comme ça ? Je suis bien content d'être mieux que les autres. Il n'y a personne d'aussi intelligent que moi. »

    Et un enfant indigo pensant la même chose :

    « Je ne comprends pas. Pourquoi suis-je le seul à voir ce que je vois ? Est-ce que je suis cinglé ?  Pourquoi tout le monde vit-il de manière aussi cruelle et aussi stupide ? Pourquoi personne ne m'aime-t-il comme je suis capable d'aimer ? Pourquoi les gens gaspillent-ils autant leur vie ? Pourquoi sont-ils sado-masochistes à ce point ? Pourquoi tout le monde s'évertue-t-il à être mieux que tout le monde et se possède les uns les autres comme des esclaves ? Cela ne devrait-il pas leur sembler évident que nous devrions tous ne faire qu'un, résoudre nos problèmes et profiter de la vie ? Suis-je la seule personne dans ce monde à le réaliser ? »

    « Pourquoi suis-je le seul à être incapable de porter un masque en société ? Pourquoi suis-je incapable de me satisfaire de l'état des choses ? Pourquoi ai-je la sensation que personne d'autre n'est véritablement heureux non plus, qu'ils font juste avec ? Il y a un truc ou quoi ? »

    « P*** de m***, je suis un(e) EXTRATERRESTRE ! »

    Les Indigos ont souvent ce sentiment fort de venir d'une autre planète ou d'une autre dimension (voir plus haut) ou du moins, de ne simplement pas être à leur place. On peut trouver parmi eux des voyageurs vivant dans différents pays, inconsciemment ou consciemment, en quête de l'endroit où ils se seront en adéquation. Ils vont déménager pour se trouver une famille qu'ils percevront comme telle et un lieu où il se sentiront chez eux. Quand ils n'y parviennent pas, ils peuvent plonger dans la dépression voire même se suicider.

    2. La colère

    Le pouvoir des Indigos réside dans leur âme qui se trouve enfouie sous leur personnalité extérieure. Ce qui implique qu'ils suivent le même processus d'éveil à leur essence que les autres personnes, bien qu'à un rythme souvent plus rapide. Durant cette phase, ils connaissent généralement des moments très difficiles et peuvent sombrer dans une spirale chronique d'émotions négatives.

    L'une des plus connues étant la colère. Les Indigos ont une très haute estime d'eux-mêmes du fait de leur PUISSANCE — du moins intérieure — et une partie de leur cerveau se souvient de l'époque du passé de leur âme où ils vivaient comme des rois. Je veux parler de ce monde d'unicité dans lequel tout le monde dispose d'un immense pouvoir personnel. La faiblesse n'a rien de divin, c'est une maladie.

    L'estime de soi n'est pas quelque chose de négatif mais lorsqu'on la soumet à la norme de traitement normalisateur anti-amour propre de notre culture industrielle dans laquelle on enseigne aux enfants qu'ils sont faibles et dépendants dans le but d'aspirer leur énergie, cela provoque souvent de vives réactions chez les Indigos. Ils savent qu'ils valent bien plus que cela.

    Voici quelques-unes mes réflexions personnelles datant d'il y a quelques années, heureusement depuis transformées en énergie plus saine :

    « Vous ne me parlez PAS comme si j'étais de la merde. Vous vous adressez PAS à moi sur ce ton condescendant juste parce que je suis un enfant. Je ne vaux PAS moins que vous. Je ne suis PAS moins capable de choisir moi-même comment je veux vivre. Essayez donc de m'imposer ce que je dois faire et je vous TUERAI. »

    J'ai écrit ceci il y a un an et demi dans une première mouture de cet article. J'ai depuis atteint le stade où il m'est plus pénible de me remémorer ces sentiments et de m'y identifier.

    À noter que durant toutes ces années passées sous l'emprise de la colère et de la haine, je n'ai jamais donné suite à ces émotions. J'avais également en moi, le profond désir de faire le bien et d'éviter de faire du mal.

    Pour résumer certains points :

    3. L'estime de soi

    La conception qu'ont les Indigos d'eux-mêmes, du moins en leur for intérieur, est celle d'êtres dotés de pouvoir et d'une grande valeur. Ils perçoivent le mensonge de ce que les gens ne sont pas.

    Il peut leur arriver de ressentir des émotions telles qu'une piètre estime de soi, la honte, la haine de soi, etc. Mais on juge l'arbre à ses fruits et le moment venu, ils sont rarement disposés à se résoudre à se laisser prendre de haut ou transformer en pièce d'élément de machine.

    Même dans le cas où ils ont été tellement détruits qu'ils en arrêtent de se battre,  ils ressentent encore ce qu'il y a d'ignoble dans ces situations.

    Cet instinct ne leur laissera jamais le moindre répit jusqu'à ce qu'il le reconnaissent.

    4. Résistance à l'autorité, aux structures et aux hiérarchies

    Comme ils y voient clair dans les mensonges de la société, les Indigos savent que le concept normal « d'autorité » est une illusion. Souvent, ils n'aiment pas ou fuient carrément les professeurs, les médecins et quiconque semble les traiter avec condescendance. Ce n'est pas qu'ils soient incapables de les aimer en tant qu'individus mais ils ne sont pas prêts à accepter qu'il y ait des personnes « au-dessus » d'eux (pas plus qu'« en-dessous » non plus). Lorsqu'ils sont contraints de vivre sous une autorité imposée, ils se montrent souvent rebelles. Cela peut prendre la forme d'une révolution explosive ou peut-être d'une rébellion passive plus calme selon ses dispositions de l'Indigo.

    Je me rappelle qu'enfant je refusais précisément de faire tout ce que mon père me commandait jusqu'à ce qu'il apprenne à ne pas le formuler comme des ordres. Il a fini par arrêter d'essayer de me faire faire quoi que ce soit car il ne comprenait pas que je voulais simplement être traitée comme une véritable personne. En classe, je faisais tout pour faire rire les autres car je ne pouvais pas supporter de vivre comme un zombie. Il m'est arrivé de faire des trucs pour montrer aux profs que ma volonté ne leur appartenait pas.

    Je faisais partie des révolutionnaires.

    5. Mensonges percés à jour

    Les Indigos voient les choses telles qu'elles sont réellement. D'aucuns disent que ce serait parce que le centre d'énergie de leur troisième œil est en plein développement. Ou peut-être parce qu'ils sont dotés d'une profondeur spirituelle, d'une intuition et d'une intégrité qui suffisent à les immuniser contre la tromperie.

    Ils savent que la société est un mensonge. Ils savent qu'il y a des choses bien plus importantes dans la vie que ce après quoi courent la plupart des gens. Leurs puissants instincts les guident dans de nombreux domaines de l'existence et ils rejettent tout concept ou système s'y opposant. Quand ils sont élevés dans la religion ou autres croyances dogmatiques, ils finissent par tout mettre en doute et à tout démonter jusqu'à ce qu'ils trouvent quelque chose résistant à cet examen approfondi.

    Plus ils s'éveillent, plus les Indigos remettent de choses en question dans leur vie. Mais avant même le processus d'éveil, l'instinct qui les pousse à s'interroger est puissant. Comme il est dit d'eux, par ailleurs, ils demandent toujours « POURQUOI ? ».

    6. Démantèlement des structures

    Pour cette raison, les Indigos acceptent rarement une chose qui ne leur a pas été expliquée. Ils n'aiment pas faire quoi que ce soit juste parce que tout le monde le fait ou parce quelqu'un d'autre le leur en a donné l'ordre. Ils font fi des règles à moins qu'on ne leur explique le bien-fondé ainsi que toute structure, routine, discipline, rituel ou décorum qui leur parait illogique.

    Ils font souvent tache dans la société à moins d'avoir appris à se camoufler. Leur présence rend généralement les autres nerveux.

    Pour cette raison, la plupart des Indigos ne s'en sortent pas VRAIMENT bien à l'école. Et sans exception, ils se sentent extrêmement vidés et stressés dans des emplois "normaux". S'ils essaient de vivre comme tout le monde, ils deviendront probablement suicidaires.

    C'est pourquoi, en grandissant, ils sont souvent impliqués dans d'autres moyens de subsistance comme entrepreneuriat, l'écriture de blogs, l'art, les thérapies alternatives, le freeganisme, le militantisme, etc. Au vu de cela, ils risquent d'avoir beaucoup de mal à trouver leur place dans la vie, ce qui peut les prédisposer à la dépression.

    Face à une structure sans objectif authentique, la première réaction de l'Indigo est de la démanteler. Ce qui, bien sûr, ne manque pas de le mette en porte-à-faux à l'école, au travail et dans tous les autres domaines. Les Indigos travaillent donc seuls ou en tant que dirigeants — ils ne sont pas prêts à accepter que d'autres leur imposent leurs règles. Ce sont des rebelles et des révolutionnaires conçus pour reformer ce monde.

    7. Authenticité radicale

    Sans doute, encore une fois, de par l'énergie du troisième œil dans leur vie qui leur permet de percevoir leur propre essence et celle des autres, les Indigos se sentent obligés d'être sincères et d'exprimer qui ils sont véritablement. L'authenticité n'est pas uniquement un désir pour eux mais un besoin. Quand un Indigo ne peut pas formuler qui il est réellement, il garde généralement le silence, s'en va ou bien s'emmerde profondément. :)

    Pour cette raison, ils rencontrent de gros problèmes à l'école où tout consiste à porter un masque social. Globalement, leur vie s'améliore après cela.

    Leur incapacité à se travestir en société et à se connecter aux autres à ce même niveau (les gens ont besoin que l'on valide leurs masques, ce que les Indigos ne sont pas prêts à faire), ils éprouvent le désir intense de trouver d'autres Indigos, des personnes avec lesquelles ils auront la possibilité d'exprimer qui ils sont véritablement et partager l'amour au niveau du cœur et de l'esprit et non à celui du masque.

    8. L'amour

    Personne n'aime comme un Indigo.

    J'ai souvent constaté que l'amour que j'exprime ou que je souhaite exprimer envers les autres, en particulier envers mes partenaires amoureux, est bien trop fort pour eux. Ils prennent cela soit comme une réaction excessive ou comme un engagement et tentent de m'épouser. Ce n'est ni l'un ni l'autre ; la plupart des gens n'ont jamais connu d'amour aussi intense et inconditionnel auparavant et ne savent pas quoi en faire.

    Les Indigos qui ne peuvent trouver un de leurs semblables avec qui faire équipe, seront souvent vus en présence de personnes plus âgées qui on tendance à être plus sensibles et plus aptes à percevoir le joyau qu'est une âme indigo. (Les Indigos ne s'arrêtent généralement pas aux question d'âge car ils peuvent voir les gens tels qu'ils sont et non par le biais de l'étiquette qu'on leur colle).

    Ce sont des individus au cœur chaleureux qui aiment les contacts. Parce que la plupart des hommes ont été infectés par une maladie culturelle, les Indigos s'expriment comme tout être humain au fond de lui voudrait le faire mais sans la clarté ou le courage de le faire, c'est-à-dire, avec amour. Toucher, étreindre, embrasser, « Je t'aime ». Ils aiment pour le putain de plaisir que cela procure. Et le désamour leur est incompréhensible.

    Toutefois, pour les raisons exposées plus haut, ce sont des solitaires qui risquent de ne pas exprimer en acte ce trait de caractère.

    9. La dépression est monnaie courante

    Selon Kristen Finlayson, la dépression naitrait à la fois de la non-réalisation de leur pouvoir personnel et de leur non-connexion à d'autres Indigos. Oh, parlons-en du pouvoir !

    10. Le sentiment d'avoir une mission à remplir

    Les Indigos sont venus sur Terre pour initier un changement, ce qu'ils ressentent au plus profond de leur âme. Ils disposent d'une immense réserve d'énergie et de créativité ainsi que d'intelligence — qui demandent toutes à être exprimées. Lorsqu'ils se sentent piégés dans les limites de ce monde ou trop perdus pour savoir quoi faire, ils peuvent se retrouver en une grave dépression.

    Ils perçoivent le monde dans l'état où il est réellement et l'urgence de faire bouger les choses. Pour eux, la situation actuelle n'est PAS bonne du tout. (Paradoxalement, ils sont capables de discerner toute la beauté et la perfection de l'existence mais cela ne fait pas d'eux des moines bouddhistes passifs).

    Je ne sais pas où j'ai entendu ce conseil mais il me parait très juste : les Indigos devraient disposer d'un exutoire à leur créativité en attendant de découvrir leur mission de vie. Notre énergie est puissante et trouvera moyen de s'extérioriser que nous le voulions ou non — et cela pourrait prendre des tournures négatives telles des pensées et des inquiétudes obsédantes ainsi que des addictions voire même une spiritualité excessive.

    11. Pouvoir, créativité et énergie

    Comme je l'ai dit, les Indigos disposent d'une immense réserve d'énergie. Quoi qu'ils entreprennent, ils s'y lancent à fond. Ce sont souvent des génies — ou perçus comme tels — en partie, je crois, en raison de se leur aptitude à se focaliser sur ce qui les intéresse. À l'opposé, lorsque quelque chose ne les intéresse pas, ils excellent à ne PAS se focaliser dessus. J'ai vu des cycles de très bonnes notes en classe succéder à des médiocres parce que les Indigos ont une facilité d'apprentissage mais ressentent peu d'intérêt envers les devoirs d'école :)

    Ils sont souvent catalogués comme atteints de troubles d'hyperactivité et de déficit de l'attention. J'aimerais en profiter pour lancer la perche aux psychiatres conventionnels de tout poil : nous sommes juste particuliers, pas malades ! Si vous voyez qui que ce soit prescrire de la Ritaline pour cette « maladie », faites-moi le plaisir de l'abattre. Ou assurez-vous que le patient en question est un Indigo et si c'est le cas, flinguez le coupable par deux fois !

    (Je ne ressens plus la même intense frustration que lorsque j'avais écrit le paragraphe ci-dessus que j'ai toutefois conservé parce que je le trouvais amusant).

    Les Indigos sont souvent dotés de talents multiples. Ils s'intéressent à tout ce qui est créatif, tout ce qui exprime leur pouvoir personnel, la joie (en particulier l'humour), la guérison, la communion, la spiritualité et la croissance personnelle.

    Leur énergie peut être canalisée à travers l'amour (voir plus haut), la joie pure et inconditionnelle, l'apprentissage ou les actes ciblés, la croissance personnelle et la spiritualité tout comme la haine, la dépression profonde, les addictions et le drame (le syndrome du « petit ancien moi »). Quoi qu'ils fassent, ce sera toujours avec force. Les Indigos ne font rien à moitié. Même lorsqu'ils vivent comme des zombies, ils le vivent À FOND. Personne n'a jamais atteint un tel degré de mort intérieure qu'un Indigo qui ignore qui il est. C'est comme s'ils disparaissaient de la surface de la terre, ne laissant derrière eux qu'une enveloppe vide.

    Ils disposent d'un immense pouvoir et sans doute, à un certain niveau, le perçoivent-ils. Je ne sais pas. Pour moi, c'est comme si mon corps était une piètre expression de la taille que j'ai l'impression de faire réellement — je suis GIGANTESQUE. Je pourrais conquérir le monde ! Il n'y a rien que je ne puisse faire ! J'ai aussi ressenti le contraire par moments lorsque j'étais en mode zombie. Nous avons atterri dans un monde qui forme les individus à l'impuissance. Je me demande aussi si certains êtres spirituels ou même non-spirituels n'auraient pas un intérêt tout particulier à empêcher les Indigos de se réaliser. Je n'ai jamais eu l'impression d'être particulièrement visée mais j'ai entendu des Indigos actifs parler de conspiration à notre égard à l'aide d'implants, de manipulation des énergies, etc. Je ne sais absolument pas si cela est vrai ou non. Une chose est certaine, j'ai vu des Indigos sacrément détruits mais, quoi qu'il arrive, lorsque l'on se souvient de son pouvoir — et il suffit juste de s'en rappeler — RIEN ne peut nous arrêter.  Vous seul(e) êtes le/la créateur(trice) de votre expérience personnelle. Mon conseil à tout les Indigos que je rencontre et qui ont des difficultés avec le pouvoir est de s'informer sur la loi de l'attraction. Nous sommes particulièrement doués pour ce qui est de la manifestation dès lors que nous entrons dans le flux.

    12. Intuition

    Avec cette histoire de chakra du troisième œil, rien d'étonnant à ce que les enfants et adultes indigo soient intuitifs. Ils sont facilement en mesure de s'orienter par leur aptitude à « savoir » quoi faire, leur instinct, etc. Que cette perception relève ou non du domaine surnaturel dépend, à mon avis, des croyances qu'on nous a inculquées.

    Les Indigos, qui ont la chance de ne pas avoir bloqué cette faculté, correspondent à peu près à tout le battage obsessionnel que l'on fait à leur sujets. Ce sont des médiums. Ils perçoivent les esprits, les autres plans, parlent aux anges et aux guides et voient l'avenir.

    Tous les Indigos ne sont pas à ce niveau. Mais ils en ont tous le potentiel comme le démontre leur puissante intuition et leur faculté de distinguer l'essence des choses.

    Cela ne devrait pas vous paraitre très particulier si vous êtes indigo — parce que c'est tellement naturel. Vous êtes plutôt du genre à dire que « oui, je vois les individus comme ils sont à l'intérieur mais ça n'a rien à voir avec de la médiumnité, c'est juste une affaire de perspicacité, savoir relever les indices, etc. ».

    Au fond, le surnaturel EST naturel. Ce sont les zombies qui ne le sont pas :)

    13. Solitude

    Le sujet de la solitude a déjà été évoqué mais avait besoin d'être souligné. Les Indigos qui ne trouvent pas d'autres comme eux sont souvent solitaires. Ils sont frustrés de ne pas se sentir reconnus par les autres et détestent les échanges relativement superficiels que réclament les non-Indigos.

    14. Sensibilité

    Je terminerai par ce dernier trait important qui caractérise les Indigos. Ils sont extrêmement sensibles. C'est en partie à cela qu'ils doivent leur solitude car ils perçoivent les individus de l'intérieur avec toute la souffrance et l'inauthenticité que ces derniers renferment et ce n'est pas beau à voir. Ils peuvent se sentir très mal à l'aise dans la foule ou en grand comité, dans les endroits bruyants et en particuliers dans les atmosphères dynamisées comme les soirées classiques.

    Comme je l'ai expliqué, les Indigos ressentent tout plus intensément. Leur sensibilité en fait partie intégrante. En général, tout ce qu'ils éprouvent est AMPLIFIÉ — aussi bien la douleur que le plaisir — parce qu'ils sont plus proches de leur être.

    C'est aussi, notamment, pour cette raison qu'ils se comportent ainsi. Au fond d'eux-mêmes, les gens perçoivent la même chose qu'eux. Ils discernent souvent, dans une mesure variable, les mensonges de cette société. Mais les Indigos, eux, les RESSENTENT. Pour eux, ne pas adopter un comportement différent reviendrait à s'empaler volontairement. Ils sont tout bonnement INCAPABLES d'agir de manière discordante avec leur être parce qu'ils le ressentent et pas qu'un peu.

    C'est leur force même si cela peut sembler, au prime abord, une faiblesse. N'écoutez pas ceux qui vous disent que vous avez un problème. Si vous ne pouvez pas rester dans une soirée parce que les énergies y sont trop lourdes, c'est la SOIRÉE qui est empoisonnée, pas vous. Les autres ne sentent pas le poison et peuvent donc s'y complaire — ils ne font plus qu'un avec les personnes présentes — pour eux, c'est ça leur force. Sachez vous accepter et ne faites rien que votre être vous dit ne pas être fait pour vous — c'est lui qui est dans le vrai même si le reste du monde vous affirme le contraire. Ils ne savent pas ce que c'est d'être un Indigo. Vous êtes spécial, un enfant de Dieu.

    Autres caractéristiques des enfants/adultes indigos

    Il existe beaucoup de signes à relever qui vous permettront de reconnaitre un enfant ou adulte indigo. Pour ma part, j'ai remarqué, par exemple, qu'ils avaient souvent un lien puissant avec les enfants et les animaux. Ou bien qu'on peut difficilement leur donner un âge. Ils peuvent paraitre trente ans lorsqu'ils en ont vingt (ce regard profond qui sait tant de choses) ou bien en paraitre vingt alors qu'ils n'en ont que trente (esprit jeune et enjoué). Habituellement, sur le plan externe, ils vieillissent plus lentement que les autres personnes.

    Ils tendent à être végétariens et passent souvent au végétalisme en lisant des articles tels que "Mon point de vue spirituel sur le végétalisme". Selon une estimation personnelle faites à partir des indigos éveillés que j'ai croisés, la moitié s'y sont convertis, particulièrement ceux doués pour les recherches sur Internet. Même quand ils ne sont pas « officiellement » végétariens ou végétaliens, ils n'aiment pas beaucoup la viande d'ordinaire ou bien n'ont pas envie d'en consommer beaucoup. (Enfant, je fus l'exception  — les aliments lourds étant alors un moyen pour moi de traiter ma douleur).

    En général, ils réagissent violemment aux toxines et pour eux, une alimentation saine est encore plus importante.

    Les Indigos sont dotés d'un rythme interne plus rapide que la normale qui a souvent été pris pour un « trouble déficitaire de l'attention ». Ce n'est pas un trait négatif, juste une différence.

    Cela les rend impatients et ils veulent voir leurs désirs assouvis très vite, encore et encore, toujours plus vite. Ils ont du mal à s'adapter à la lenteur de la vie.

    Je pense que cela est dû au fait que de là où ils viennent, la matière est plus « malléable » et l'esprit a davantage d'emprise sur les choses. Dans ces mondes, il est donc possible de manifester ce que l'on souhaite très rapidement voir instantanément, tout comme voler, déplacer des choses par l'esprit, etc. Sur Terre, les Indigos ont plus de pouvoir de manifestation que les autres personnes et ont souvent un don de télékinésie ou autre ; toutefois, ils ressentent un pouvoir bien plus grand en eux pour engendrer le changement et ce monde leur apparait bien frustrant.

    Les Indigos soutiennent les regards. En fait, c'est un des traits que je préfère pour les aider à les discerner parce que c'est l'un des plus difficile à feindre. S'il leur arrive parfois, pour une raison quelconque, de détourner les yeux, lorsqu'on les laisse tranquilles, leur tendance naturelle sera de regarder les gens droit dans les yeux sans ciller. Il n'est pas rare, quand deux Indigos se rencontrent, qu'ils se fixent pendant plusieurs minutes d'affilée. C'est dans leurs yeux que l'on voit qu'au fond d'eux, ils n'y a rien qu'ils aient vraiment envie de cacher.

    Ils sont tendance à vivre une enfance difficile. Je pense que c'est à cause de leur sensibilité et tout bonnement le choc de l'adaptation à un monde qui n'est pas fait pour eux. La douleur peut être atténuée s'ils sont élevés par des parents indigos ou pleinement conscients.

    Ils sont souvent atteints d'invalidité ou de maladie sérieuse ou encore d'autres handicaps qui sont pour eux de grandes sources d'angoisse — une fois encore dans les premières années de leur vie. Je ne sais pas pourquoi. Sans doute, y a-t-il une finalité spirituelle à cela ou peut-être, tout simplement, que c'est ainsi que se manifeste leur douleur d'origine multiple. Pour moi, par exemple, la maladie dont j'ai souffert pendant dix ans fut l'extériorisation du tourment émotionnel  issu d'événements liés à mon enfance.

    Si vous êtes actuellement en proie à une horrible souffrance, je peux vous l'affirmer : les choses s'arrangent. Il vous faut juste maitriser votre extraordinaire pouvoir en tant qu'Indigo pour changer vos conditions de vie. Pour ainsi faire, renseignez-vous sur la loi de l'attraction et appliquez ces principes à votre existence. Prenez également conscience de vos besoins (voir le point plus haut sur la dépression) et ne tombez pas dans le piège d'essayer de vivre comme une personne normale. Vous êtes bien plus que ça et c'est une bonne chose.

    Conclusion

    En énumérant tous ces traits de caractère principaux des Indigos, j'ai tenté de brosser un portrait global sans nécessairement me limiter à ne parler que de ce point spécifique. Cet article est un peu décousu mais, à mon avis, complet et utile. J'espère que vous l'apprécierez et que vous le partagerez avec vos amis indigos ou quiconque vous pensez en faire partie. La compréhension de soi peut sauver leur sauver la vie — j'ai déjà vu cela arriver.

    Nous sommes destinés au bonheur où que nous vivions. Ne vous laissez pas vaincre par la douleur. Refusez le rôle de victime. Indigos et non-Indigos sommes tous amour pur et véritable — même si les Indigos ont une conscience plus accrue. Il n'y a rien en nous que l'obscurité puisse atteindre. Soyez heureux et rejoignez-moi pour sauver le monde. :-)

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Mélancolie d'octobreL'avènement de la conscience sur Terre »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    exception81
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 12:42

    Bonjour,

    Merci pour cet article. Très intéressent.

    Je n'aime pas vraiment le concept de "pouvoir" évoqué dans dans 11ème caractéristique car je pense qu'elle est contraire à la notion "d'êtres supérieurs / inférieurs" évoquée dans la 4 ème. Indigo ou pas, nous avons tous en nous la petite graine qui permet de changer les choses. Cette graine est seulement un peu plus développée chez certaines personnes.

    Sinon les autres caractéristiques collent parfaitement à ma personnalité.

    Au plaisir de vous lire.

    Namasté

    Olivier

    2
    Mercredi 12 Octobre 2016 à 13:22

    Merci pour votre commentaire. Oui, le mot « pouvoir » peut sembler un peu ambigu et déplacé mais il faut également se rappeler qu'il ne s'agit que d'un mot et que le langage parlé est limité. Il est question ici de pouvoir personnel par conscience accrue et compréhension des lois naturelles accessibles à TOUS (mais dont peu ont véritablement conscience) par opposition à l'état d'impuissance dans lequel la plupart des gens se retrouvent, ce qui les pousse à se conformer à ce que leur impose la société même si au fond d'eux, beaucoup sentent que c'est contre nature, injuste mais « qu'y pouvons-nous ? » se disent-ils. Les plus pragmatiques vont dire qu'il faut « s'endurcir ». Les plus sensibles vont plonger dans la dépression ou l'oubli. Un truc que je pourrais rajouter c'est qu'il y a une phrase que les Indigos ou personnes qui ont beaucoup de traits indigo ne supportent pas (moi ça me met dans une rage folle quand j'entends quelqu'un la prononcer !) : « C'est la vie ». J'en ai même fait une caractéristique de personnes à fuir:  les célavies :lol: Non, comme disait une belle personne que j'ai eu l'honneur de connaitre, « ce n'est pas la vie, c'est la mort ». Pour être plus précise, je dirais plutôt « l'anti-vie ».

    3
    Yup
    Vendredi 11 Août à 18:29

    Merci, très très instructif... peut être juste éviter les messages incitant à la violence même si prononcés comme image? (Le passage sur les médecins etc)

     

     

      • Vendredi 11 Août à 18:44

        Vous me faites peur là : où avez-vous vu des messages incitant à la violence ? oh

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :