• Des scientifiques démontrent et prouvent que la télépathie par le rêve est possible entre deux individus

    Article d'Arjun Walia traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    On parle de télépathie par le rêve lorsque deux êtres humains ont la faculté de communiquer l'un avec l'autre pendant leur sommeil. Ce concept n'a rien de novateur. Cet intérêt de la science pour la télépathie remonterait aux fondements du mouvement psychanalytique. Freud, par exemple, se pencha sur les effets que ce phénomène pouvait avoir sur la pensée psychanalytique et étudia également, à de multiples occasions, la télépathie par le rêve ou l'influence télépathique de la pensée. Carl Jung, quant à lui, croyait indubitablement en l'hypothèse de la télépathie au point d'établir un système théorique permettant d'expliquer les manifestations « paranormales » de cette nature.

    Il semblerait que tous les grands penseurs encouragent l'étude des différents types de phénomènes non physiques.

    Si la science d'aujourd'hui commence à s'intéresser aux phénomènes non physique, elle progressera bien plus en une seule décennie qu'au cours de tous ses siècles d'existence.

    ~ Nikola Tesla

    Selon le Dr Stanley Krippner, professeur de psychologie à l'université de Saybrook en Californie :

    Il existe une foule d'éléments anecdotiques et cliniques étayant la possibilité de certains effets télépathiques qui surviendraient au cours de l'activité onirique. Toutefois, une approche expérimentale en ce sens ne pouvait se faire avant de disposer pas d'une technologie de laboratoire psycho-physiologique. On a découvert que que les participants aux recherches sur le sommeil que l'on réveillait au cours des phases de mouvement oculaire rapide était souvent en mesure de se souvenir de leurs rêves. Il fut donc possible de demander à « récepteur télépathe » d'essayer de rêver d'un stimulus cible sur lequel un « émetteur télépathe » se concentrait à distance.  (source)

    Expériences et résultats

    Au milieu des années 60, le Dr Montague Ullman entreprit quelques expériences au Centre médical Mainmonides de Brooklyn à New York afin de tester l'hypothèse selon laquelle il était possible de conditionner des personnes à rêver d'éléments sélectionnés au hasard. En d'autres termes, ils pouvaient choisir à quoi ils voulaient rêver avant de s'endormir et cela pouvait être n'importe quoi, allant de dessins à des films, des photos ou autre. Peu après le début de ces expériences, Ullman fut rejoint par Stanley Krippner (cité plus haut), un scientifique disposant d'un curriculum impressionnant en matière de psychologie, parapsychologie et onirisme.

    Leurs expérimentations s'étalèrent sur plus de dix ans et « produisirent des résultats statistiquement significatifs ».

    Leur déroulement impliquait généralement un « émetteur télépathe » et un « récepteur télépathe » lui aussi. Ces derniers faisaient connaissance dans le laboratoire pendant un bref instant avant d'être placés dans des pièces totalement séparées et de s'endormir. Une enveloppe attendait l'émetteur télépathe dans sa chambre contenant une image ou un dessin. Les récepteurs étaient alors réveillés exprès peu après le début de la phase de mouvement oculaire rapide afin de permettre aux chercheurs de noter le compte rendu du rêve.

    Une séance extrêmement importante

    Une séance de télépathie onirique mémorable et d'une extrême importance se produisit avec la sélection d'une reproduction d'une toile du peintre Degas, "L'école de danse", sur laquelle figure un groupe de jeunes femmes dans un cours de danse. Selon Krippner, les compte-rendus oniriques des récepteurs comportaient des choses comme « je me trouvais dans une classe avec une douzaine d'autres personnes, on aurait dit une école » et  « il y avait une petite fille qui essayait de danser avec moi ». Ces résultats sont fascinants et l'idée que l'on puisse influencer les rêves d'autrui ouvrent à de nombreuses possibilités. Bien que l'on ne comprenne sans doute pas comment opère ce transfert d'information ni comment il peut se faire d'un esprit à l'autre, nous avons la preuve qu'il a bel et bien lieu. Ce qui est très courant lorsque l'on se penche sur les études scientifiques ayant évalué des phénomènes parapsychologiques — on sait ce qui se passe mais on ignore comment.

    Une autre séance significative menée par Krippner et Ullman eut lieu le 15 mars 1970 au cours de laquelle on sélectionna un large groupe de personnes à concert rock des Holy Modal Rounders pour envoyer un message télépathique. L'artiste médiatique locale Jean Millay était chargée de conditionner les émetteurs télépathes en « préparation de leur objectif ». Elle fut assistée par la Lidd Light Company, le groupe responsable des éclairages du spectacle. Millay donna quelques courtes instructions verbales au public avant que l'image se mette à clignoter sur l'écran que les émetteurs télépathes regardaient. Six projecteurs de diapositives furent utilisés pour projeter une film en couleur sur les aigles et leurs habitudes de nidification ainsi que des informations concernant divers oiseaux du monde entier (dont certains, comme le phénix, relevant de la mythologie). Tout ceci en même temps que les Holy Modal Rounders jouaient leur morceau intitulé "If you want to be a bird" (si tu veux être un oiseau).

    Il y eut cinq récepteurs télépathes volontaires pour l’expérience qui furent placés dans un rayon de 150 kilomètres des émetteurs télépathes. Tous savaient où se déroulait le concert et on leur demanda d'enregistrer leurs images à minuit parce que ce serait à ce moment-là qu'ils recevraient les transmissions.

    Krippner rapporta :

    Un des « récepteurs télépathes », Helen Andrews, eut l'impression de « quelque chose de mythologique comme un griffon ou un phénix ». Un second, un troisième puis un quatrième participant rapporta des images de « serpent », de « grappes de raisin » et d'« embryon en feu ». Le cinquième était Richie Havens, le célèbre chanteur américain qui raconta avoir fermé les yeux à minuit et visualisé « des mouettes volant au-dessus de l'eau ». Les compte-rendus de M. Havens et de Melle Andrews étaient tous deux en concordance directe avec les éléments cibles. (source)

    Des résultats encore plus spectaculaires furent obtenus lorsque le groupe Grateful Dead se porta également volontaire pour participer à une session de télépathie onirique étalée sur six soirs d'affilée dont vous pourrez lire les détails (en anglais) ICI. Ces résultats ont d'ailleurs été publiés par l'Association américaine de psychologie.

    Voici les instructions que recevaient généralement les sujets participants à ces expériences :

    1. Vous allez participer à une expérience de perception extrasensorielle.
    2. Dans quelques secondes, vous allez voir une image.
    3. Essayez d'utiliser vos facultés extrasensorielles pour « envoyer » cette image à un récepteur.
    4. Le récepteur va tenter de voir cette image en rêve. Essayez de la lui « envoyer ».
    5. Ensuite, les récepteurs seront informés de l'endroit où se trouvent les émetteurs.

    Explications possibles ?

    La physique quantique a mis en lumière la vaste inter-connectivité reliant toute chose dans l'univers. Une des explications possibles serait l'intrication quantique. Imaginez, par exemple, deux électrons produits ensemble. Si vous en envoyez un à l'autre bout de l'univers, l'autre réagira instantanément peu importe la distance qui les séparera. C'est une manière d'interpréter comment tout chose est connectée en quelque sorte. Einstein parlait d'« actions surnaturelles à distance ». Pour en voir une démonstration en images, cliquez ICI.

    En vérité, nous n'avons aucun moyen d'expliquer comment cela fonctionne. Les chercheurs impliqués ne sont parvenus qu'à observer et enregistrer ce qui se passait, ce qui, une fois encore, est très courant en matière de phénomènes parapsychologiques.

    En même temps, ces expériences impliquent les rêves qui constituent un état de « réalité » différent et modifié dont nous ne savons pas grand chose. Il s'agit d'un monde séparé (ou du moins que nous percevons comme tel) de celui dans lequel nous sommes « éveillés ». (Même si, bien sûr, le monde que nous percevons à l'éveil pourrait très bien n'être qu'un rêve. Mais c'est le sujet d'un autre article).

    Des phénomènes parapsychologiques ont été démontrés et documentés à travers le monde entier

    De nombreux scientifiques réputés du monde entier ont étudié, documenté, observé et démontré (à maintes reprises) dans leur laboratoire la réalité des phénomènes parapsychologiques. Le Ministère de la défense américaine s'est vivement intéressé à ce sujet (et l'a étudié) pendant nombre d'années, pourtant ces études scientifiques ont été cachées au public et exclues des universités et de la science officielle, ce qui est injuste et anormal. Ce n'est pas comme si nous ne pouvions avoir accès à cette information ; une partie de ces documents et publications relèvent du domaine public. Vous trouverez tous ces articles (en anglais) sur Collective Evolution.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « AbattuLa dictature du confort »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :