• Des yeux en forme de lune

    Article d'Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Messieurs, vous pouvez aller prendre un café, cet article ne devrait pas vraiment vous passionner à moins que vous ne soyez déjà adeptes ou souhaitiez faire une surprise à votre compagne. Sinon pour ceux qui restent, rien de tel qu'un joli trait d'eyeliner au ras des cils supérieurs pour donner de la profondeur à un regard et mettre en valeur les iris. Simple mais efficace. Je vous propose deux recettes faciles avec des ingrédients non-toxiques (disponibles en ligne ou en boutique spécialisée) pour réaliser le vôtre à un prix de revient défiant toute concurrence.

    Gel eye-liner

    Ingrédients

    • 1,6 g oxyde noir
    • 6.7 ml eau minérale
    • 0,07 g gomme guar
    • 3 gouttes extrait de pépins de pamplemousse (ou 7 gouttes Leucidal)


    QSP 9 ml

    Préparation

    Diluer l'oxyde dans l'eau avec un mini-fouet puis verser en une seule fois la gomme guar en fouettant vigoureusement pour éviter la formation de grumeaux et jusqu'à ce qu'un gel assez liquide se forme. Ajoutez le conservateur.

    Transvaser dans un flacon à eye-liner recyclé et désinfecté à l'alcool (à l'aide d'une mini-seringue à remplir par le haut et munie d'un tube en plastique pour éviter que l'air fasse tout ressortir) ou bien un petit pot de préférence en verre. Toutefois, à l'expérience la deuxième solution expose le produit à l'air et aux bactéries même lorsque l'on désinfecte le pinceau avant chaque utilisation : le gel a eu tendance à durcir et a développé des moisissures. Au contraire, je n'ai rencontré aucun de ces inconvénients avec le flacon avec pinceau incorporé.

    NOTE : Laisser sécher une minute avant d'ouvrir la paupière pour éviter que le produit ne coule.

    La durée de conservation recommandée est de 3 mois.

    Eye-liner compact

    Ingrédients

    • 1,6 g oxyde noir
    • 1,3 g talc cosmétique
    • 0.1 g lauroyl lysine (touche douceur)
    • 0,04 g gomme arabique
    • 10 gouttes macérat vanille (ou huile de sésame)
    • 1 goutte vitamine E (facultatif)

    Préparation

    Travailler les poudres au mortier pour développer la couleur. Ajouter ensuite l'huile et la vitamine E et travailler encore pour obtenir une pâte uniforme et sans grumeaux. Verser dans un godet à fard recyclé et désinfecté à l'alcool ou dans un petit pot. Couvrir d'un mouchoir en papier et appuyer très fortement sur toute la surface avec un objet plat et lourd de même circonférence pour compacter.

    NOTE : S'utilise en humidifiant un pinceau fin (toujours désinfecté avant usage) avec lequel on prélève un peu de poudre par frottement. Personnellement, je l'utilise sans humidifier, comme un fard que j'applique avec un pinceau fin par-dessus le trait d'eye-liner liquide une fois sec pour le matifier et prolonger la tenue.

    La durée de conservation est d'un an au moins puisqu'il n'y a aucune base aqueuse. Néanmoins, il vaut mieux jeter le produit si l'odeur ou la couleur venaient à changer pour éviter tout risque bactérien.

    Pour un eye-liner coloré, utiliser des oxydes plutôt que des ocres (plus denses en pigments) ou des micas (pour un effet pailleté) en respectant les proportions. Le charbon végétal activé remplace parfaitement l'oxyde noir dans la version liquide mais attention, sa granulométrie et sa densité ne conviennent absolument pas à la version poudre que vous n'arriveriez pas à compacter.

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Le pouvoir des cristaux expliqué aux sceptiquesLe manifeste du Nouvel Ordre Mondial »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :