• L'Église catholique fait fi de la pédophilie mais un évêque met en garde contre le reiki et les énergies de guérison qui seraient sataniques

    Article de Richard Enos traduit par Ey@el

    Available in English

    © David Dees

    Si la sagesse veut que l'on « balaie en premier lieu devant sa porte », c'est toujours peine perdue en ce qui concerne le clergé de l'Église catholique.

    Selon un article du Irish News, l'évêque catholique Alphonsus Cullinan aurait fait part de son intention d'instaurer un « ministère de délivrance » constitués de personnes en charge d'essayer de débarrasser les autres du mal et aurait mis en garde contre le reiki et autres méthodes de guérison new-age qui pourraient exposer à d'éventuelles rencontres avec des esprits malveillants. Il dit avoir reçu « plusieurs requêtes » pour l'aider à affronter les forces du mal.

    Sur la base de quelles preuves et recherche magiques cet évêque fonde-t-il son réquisitoire contre le teiki et les médecines douces ? Il raconte que le frère d'un maitre reiki lui aurait dit que « durant une séance sur un patient il aurait dit avoir eu une vision de Satan » et aurait déclaré avoir eu « une peur bleue, abandonné le reiki et rejoint l'Église ».

    Mon dieu ! L'évêque Cullinan a-t-il ne serait-ce que pris la peine de s'entretenir lui-même en personne avec le maitre Reiki pour vérifier l'authenticité de ses dires et peut-être s'informer un chouilla plus sur la philosophie et la pratique du reiki avant de l'assimiler si catégoriquement au côté obscur ?

    Bien sûr que non.

    C'est quelque chose qui doit être fait en secret parce qu'il ne faut pas que l'on connaisse le nom de ces personnes qui vont se rendre dans des maisons où des gens ont pris part à des pratiques new-age ou ce genre de chose et qui ont malheureusemetn ouvert la porte à une force du mal, à Satan.

    ~ Évêque Alphonsus Cullinan

    Absoudre de toute responsabilité personnelle

    Que les choses soient claires sur ce raconte ce brave évêque : il s'inquiète que les gens puissent être influencés par Satan en se livrant des pratiques de guérison « new-age ». (En fait, il identifie à tort le reiki comme une pratique « new-age » alors qu'en fait, elle a été élaborée au début du siècle dernier au Japon par Mikao Usui qui s'était rendu compte que cette énergie de guérison pouvaient se transmettre d'un être humain à l'autre par le biais des mains et de l'intention et de la visualisation dirigées). Parle-t-il des conséquences éventuelles si les gens tombaient suffisamment profondément sous l'emprise de Satan sous ces conditions ? Seraient-ils soudainement tentés de voler une pomme à l'épicerie du coin ? Dire un mot qui fâche à son voisin ? Il n'en sait rien. Et il n'en parle pas. Et il n'a probablement pas été jusqu'à se poser la question.

    Non, on dirait en fait que ce brave évêque voudrait arrêter les gens qui prennent la responsabilité personnelle de leur propre guérison et jouer la carte du diable pour les encourager à battre en retraite vers l'Église catholique dont les membres n'ont pas à assumer la moindre responsabilité de leurs actes et se contenter de croire que c'est le diable qui les a poussés à agir ainsi.

    Dans un tel cas de figure, le brave évếque peut se sentir utile à donner des conseils parce qu'il a reçu le pouvoir de Dieu d'absoudre les participants de leurs péchés en récitant quelques "Je vous salue Marie".

    Pourquoi ne pas aborder la pédophilie au sein de l'Église ?

    On serait en droit de penser, pour peu que l'on croie en la sincérité de Cullinan, qu'il n'irait pas fourrer son nez dans quelque chose dont il ne sait pratiquement rien et reporterait plutôt son intention de lutter contre Satan sur les actions de ses frères catholiques dont on sait qu'ils violent et torturent des enfants. On serait en droit de penser que sa priorité absolue serait plutôt de mettre son pouvoir d'exorcisme à l'œuvre en l'appliquant à ses contemporains, ne serait-ce que pour tenter de resusciter la réputation de l'Église catholique descendue plus bas que terre.

    Mais on a l'impression que son attitude s'aligne sur la position de l'Église en ce qui concerne la pédophilie en son sein. Leur inaction donne lieu de penser qu'ils ont le sentiment de ne pas pouvoir y faire grand chose. Il ne s'agit pas de responsabilité personnelle mais de possession démoniaque. Dans l'article, Cullinan explique qu'il souscrit « totalement » au point de vue du Pape François quand il dit que les abus sur les enfants sont provoqués par Satan. Ce qui sous-entend que les contrevenants ne sont pas à « blâmer » pour leurs actes. La propension de l'Église à se contenter d'éloigner ceux qui se rendent coupables de ces crimes violents de la communauté indignée afin qu'il puisse poursuivre leur activité criminelle ne fait que conforter cela.

    Le retrait

    L'évêque ne manque certainement pas de culot à prétendre s'inquiéter d'une influence démoniaque potentielle émanant de pratiques de soins énergétiques modernes auxquelles il ne connait rien. La bonne nouvelle c'est que l'hypocrisie de l'Église catholique continue de se dévoiler au grand jour dans cùes piètres tentatives de préserver son pouvoir sur les gens et pourrait bien servir de catalyseur pour que davantage de personnes qui s'abandonnent encore à ces institutions reprennent leur pouvoir.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

     

    « Un soufflet pour être dans vos petits papiersTransformer un paysage diurne en une scène crépusculaire dramatique »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 25 Octobre à 19:58

    C'est lamentable ! mais ça ne m'étonne pas du tout ! je n'attends rien de bon de la religion catholique et depuis longtemps ! 

      • Jeudi 25 Octobre à 23:37

        Tu m'en diras t'en ! wink2
        Sans rapport mais reviens demain, il y aura une petite surprise pour toi qui j'espère te plaira. Tu as été ma Muse et du coup j'ai viré Muse pour te laisser la place. Ha ha, je sens que je t'intrigue. Wait and see...

    2
    Dimanche 28 Octobre à 20:22

    je viens de lire ton message après avoir vu ! ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :