• Le chat noir

    Article d'Ey@el

    Available in English

    Bien avant d'étudier les auteurs fantastiques américains du XIXe dans le cadre de mon cursus universitaire, j'étais déjà une inconditionnelle d'Edgar Poe. Quoi donc de plus dans le ton, à l'approche de ces fêtes d'Halloween et de la Toussaint, que de découvrir (ou redécouvrir) une des histoires les plus connues du précurseur de ce genre très porteur aujourd'hui qu'est la littérature d'épouvante sous la plume merveilleuse de Charles Baudelaire (comme quoi la traduction est bel et bien un art littéraire et Gogol Translate peut aller se faire empapaouter ailleurs). Cette nouvelle étant désormais tombée dans le domaine public, vous pourrez la télécharger en toute légalité sur Wikisource ou écouter une volontaire du site Littérature Audio vous la narrer de sa douce voix.

    Dès mon enfance, j’étais noté pour la docilité et l’humanité de mon caractère. Ma tendresse de cœur était même si remarquable qu’elle avait fait de moi le jouet de mes camarades. J’étais particulièrement fou des animaux, et mes parents m’avaient permis de posséder une grande variété de favoris.  Je passais presque tout mon temps avec eux, et je n’étais jamais si heureux que quand je les nourrissais et les caressais. Cette particularité de mon caractère s’accrut avec ma croissance, et, quand je devins homme, j’en fis une de mes principales sources de plaisirs. Pour ceux qui ont voué une affection à un chien fidèle et sagace, je n’ai pas besoin d’expliquer la nature ou l’intensité des jouissances qu’on peut en tirer. Il y a dans l’amour désintéressé d’une bête, dans ce sacrifice d’elle-même, quelque chose qui va directement au cœur de celui qui a eu fréquemment l’occasion de vérifier la chétive amitié et la fidélité de gaze de l’homme naturel.

    Extrait du "Chat noir" (1843) d'Edgar Allan Poe traduit par Charles Baudelaire

    Télécharger le livre électronique (PDF)

    Télécharger le livre audio (MP3)

    Bonne lecture et/ou bonne écoute !

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Une seule dose des graisses présentes dans l'huile de coco suffit à stimuler les fonctions cérébralesC'est un fait scientifique : les films qui font peur sont bons pour vous ! »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Jeudi 30 Octobre 2014 à 10:48

    Ou est le chat noir ??http://ekladata.com/Taq0HSWybp1L4nNI7ZKVXC8LOgo.gif

    2
    CHARNEAU Jean Luc
    Vendredi 18 Septembre 2015 à 10:22

    Bonjour

    je suis dessinateur et j'aime ce que vous écrivez !!

    Pourquoi pas illustrer tout çà !?

    Cordialement

    3
    Vendredi 18 Septembre 2015 à 16:23

    Quelle excellente idée ! Vous m'en voyez flattée mais pour cet article, l'extrait est d'Edgar Poe traduit par Baudelaire, hein, pas de moi !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :