• Macro coupures

    Article d'Ey@el

    Available in English

    Vous bousillez les ficelles
    De nos âmes de pantins
    Avec vos micro-ondes qui rendent fou
    Telles des lames entaillant nos cerveaux,
    Aux bruits de fourchettes sur une assiette
    Et de coups de griffe assenés avec haine
    Sur un tableau noir.

    "Micro Cuts", Muse (2001)

    Les quelques « réflexions » qui suivent n'en sont pas vraiment puisqu'elles m'ont traversé l'esprit sans ce que je le demande et pratiquement « obligée » à les noter alors que je me trouvais à bord d'un train de banlieue détourné de sa destination habituelle pour cause de travaux d'été. Ce que d'aucuns appellent des canalisations mais je n'aime pas trop ce terme que je trouve un peu pompeux et de surcroît, je ne m'estime absolument pas médium — et espère ne jamais le devenir, ayant déjà bien trop de mal avec les vivants et la 3D !

    Les grands de ce monde

    En termes de « lumière inversée », on les appelle les « grands » de ce monde mais en termes vibratoires, ils ne sont en fait que les « petits ». Totalement coupés de la Source mère, ils sont prisonniers d'une spirale descendante. Plus ils se nourrissent des énergies des autres, plus leur fréquence diminue parce que pour ce faire, ils doivent dépenser une énergie considérable à abaisser les vibrations de leurs sources vu que l'on ne peut recevoir plus que ce que l'on est capable d'émettre. Un peu comme un appareil électrique fonctionnant à bas voltage a besoin d'un transformateur faute de quoi il serait grillé par le courant 220v qui l'alimente les prises.

    En outre, l'énergie par procuration dure moins longtemps que celle puisée directement à la Source mère. Un peu comme quand on utilise des rallonges électriques et/ou des multiprises qui induisent une déperdition à chaque élément de résistance placé sur le circuit.

    Par conséquent, plus ils violent ainsi les lois de la vie en faisant du mal aux autres, plus leurs basses fréquences se renforcent dans l'échelle inversée — un peu comme ceux au service d'autrui qui élèvent les gens vibratoirement par la joie, la compassion et l'amour mais dans la polarité inverse —, et se coupent de la Source mère. Ce qui augmente leur sentiment de division/séparation et amplifie leur peur.

    En résumé, plus ils nous volent — pas uniquement notre argent qui n'est qu'une énergie, mais notre temps, notre libre arbitre, notre santé, notre liberté qui au final ramènent tout à une seule et unique chose : notre énergie vitale — plus ils ont alors peur que nous leur reprenions cette énergie. Ou pire : que nous nous réveillions et découvrions comment nous reconnecter à la Source illimitée et élévions nos vibrations, affectant ainsi le champ morphique en un effet boule de neige. Ce qui non seulement rendrait les énergies insupportables pour eux mais signerait leur fin.

    L'énergie de la déconnexion

    Ils sont tellement déconnectés de la Source qu'ils ne savent plus comment s'y reconnecter. Si vous n'avez jamais ressenti de la terreur, l'impression d'être dans une jungle, de devoir tuer pour ne pas être tué, et bien c'est un peu ce qu'ils ressentent et ce qui motive leurs agissements.

    Oui mais ils sont exécrables, ils commettent de telles horreurs, ce sont des monstres qui méritent leur sort ! Ils ne méritent pas l'amour.

    En fait, ils n'en veulent pas car c'est une énergie haute. Ils préfèrent notre haine car ils s'en nourrissent. Plus nous serons en colère contre eux, plus nous les haïrons, chercherons à nous venger, plus nous les renforcerons tout en nous affaiblissant. En n'y prenant garde, nous risquerions même de nous laisser entraîner malgré nous sur la même pente descendante qu'eux.

    Et c'est ce que, dans leur désespoir, ils essaient de faire — car ils savent très bien qu'ils ont perdu la partie même s'ils semblent gagner du terrain. Nous entraîner dans leur chute. Nous détruire. Par pure haine. Parce qu'inversement au bonheur qu'on a envie de partager avec tout le monde, l'amertume, le dépit veut détruire les autres.

    Pour faire le parallèle, si vous êtes honnête avec vous-même, vous avez bien dû dans un moment où vous étiez malheureux, blessé, jalouser le bonheur des autres et sans nécessairement leur souhaiter du mal, vous réjouir de leur infortune ou simplement tenter de casser leur joie en vous montrant désagréable. Cela peut paraître un peu dur à entendre d'autant que cette colère est justifiée mais si nous voulons mettre un terme a toute cette folie et les neutraliser, il faut leur envoyer de l'amour. Pas de la haine.

    Cela n'est en rien cautionner ce qu'ils ont fait et continuent de faire mais pour se reconnecter à la Source il faut impérativement que nous cessions de jouer le jeu de la séparation comme ils nous encouragent à le faire. C'est d'ailleurs ce qui leur a permis de nous faire subir tout cela en toute impunité. En quelque sorte, nous sommes tous devenus complices et victimes consentantes à notre insu. Du moins, jusqu'à maintenant. Parce que les choses sont en train de changer et la scission de l'humanité est imminente si pas déjà entamée.

    Radio Harmonie vs Radio Discorde

    Ces apôtres de la lumière inversée et tous ceux qui se laisseront prendre à réagir avec leur ego au lieu de leur cœur deviendront comme des fantômes pour ceux qui auront fait le choix opposé et la densité des uns ne pourra plus perturber la fluidité des autres en les traversant. Comme deux stations de radios qui se chevauchaient sur les ondes parce que trop proches et provoquant des parasites, la syntonisation sera désormais claire autant pour les uns que les autres selon que vous aurez réglé votre transistor intérieur sur Radio Harmonie ou Radio Discorde.

    Cela se fera progressivement mais assez rapidement quand même jusqu'au moment où ils ne pourront même plus nous traverser du tout. L'invisibilité n'est pas uniquement au niveau de la vue mais de la perception vibratoire. À terme, les basses fréquences ne seront plus captées par nos six sens. Mais il faudra d'abord faire le travail de syntonisation.

    Le moment est venu maintenant,
    L'heure de la prise de conscience.

    "Let There Be More Light", Pink Floyd (1968)

    Alors bouton Ego ou bouton Cœur ?

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Ainsi soit-ilLe test des trois passoires »
    Pin It

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :