• Message du peuple aux artistes, sportifs et autres célébrités

    Vidéo de Black Bond transcrite par Ey@el

    Available in English

    Bonjour à tous, Black Bond Patriot TV sur Telegram.

    Faites circuler ce message au maximum de manière à ce qu'il arrive aux oreilles des sportifs, des artistes et des célébrités.

    Écoutez-moi bien messieurs les artistes et les sportifs : on ne vous voit pas, on ne vous entend pas et c'est très très grave.

    Alors je vais commencer par les artistes parce que je viens de là-bas, je les connais et je sais qu'il y en a pas mal d'entre vous qui me connaissent. Je sais comment vous fonctionnez. Je sais que c'est d'abord vous, vous, vous, votre ego, votre ego, votre ego, briller, briller, briller... et le reste après. Je comprends. Je ne vous juge pas, je fais un constat. Mais là, l'heure est très très grave, les amis. Il n'y a pas que votre petite personne qui compte.

    Je sais que vous avez peur de perdre vos contrats. Vous avez peur que la presse vous descende. Mais moi je vous dis pensez à vos enfants, vos parents, vos amis. Ayez du courage, l'heure est très très grave, les amis. L'heure est très très GRAVE. Arrêtez de ne penser qu'à vous.

    On rentre dans une nouvelle ère où effectivement c'est le collectif qui va primer par rapport à l'individuel donc arrêtez de penser à vous. Et moi je vous dis ça, ce n'est pas pour vous menacer. Je suis un mec pacifique mais je suis juste réaliste, les pieds sur terre. Il n'est pas trop tard parce que là, ce que vous faites, c'est que vous allez DÉTRUIRE votre carrière pour de vrai. Les gens ne vous pardonneront pas de ne pas avoir pris position.

    J'ai vu qu'il y a des artistes qui font la promotion du vaccin et patati et patata. Moi, je vous dis un truc les amis : pourquoi vous associez-vous et faites-vous confiance à des gens qui vous ont menti depuis le début ? Ils ont menti sur les masques. Ils ont menti sur les tests. Ils ont menti sur le traitement. Ils ont menti sur l'origine du virus — hein, le pangolin, vous vous rappelez ? Et j'ai envie de vous dire attention, on a affaire à des gens qui ferment des lits pour vous dire à quel point ils sont INHUMAINS. Ils ferment des lits alors qu'on est en pleine pandémie ! Et c'est ces gens-là avec qui vous vous associez. On ne vous pardonnera pas.

    Je vous dis : ON NE VOUS PARDONNERA PAS. Vous vous associez avec des criminels juste pour continuer à briller et à avoir des privilèges mais quand la roue va tourner — parce qu'elle va tourner brutalement — ON NE VOUS OUBLIERA PAS.

    Et c'est pareil pour les sportifs — les footballeurs. Vous vous mettez à genou pour des Black Lives Matter et tout, c'est bien, c'est beau, même si ce n'est pas trop votre décision. On sait que ce n'est pas vous qui décidez. C'est la fédération qui décide, ce n'est pas vous. Donc, les footballeurs, je sais que vous êtes conditionnés. Moi, je vous aime bien, je suis un fan de foot, à la base je n'ai rien contre vous mais là, c'est grave.

    Je sais que vous êtes dans votre bulle, ok. Mais dans votre bulle, vous avez quand même de la famille, des amis donc je sais que vous aussi, vous avez peur de perdre des contrats mais ayez un peu de couilles, devenez des hommes ! Parce qu'être un homme, ce n'est pas courir après un ballon. Ce n'est pas ça être un homme. Être un homme, c'est prendre ses responsabilités. Vous devenez des hommes et des femmes. Parce qu'il n'y a pas que les hommes, il y a les femmes aussi.

    Et prenez exemple sur Novak Djokovic qui a dit que lui ne se ferait pas vacciner. Numéro un mondial, je pense qu'il est beaucoup plus fort que beaucoup d'entre vous. Donc faites baisser un petit peu votre petit ego et arrêtez de penser à vos petites gueules et pensez au peuple. Parce que vous venez du peuple.

    Si maintenant vous voulez vous associer avec l'élite de là-haut (les gens qui n'en ont rien à foutre de vous, qui veulent nous briser, qui veulent nous détruire, et surtout qui veulent nous diviser), continuez à faire comme vous voulez. Mais vous aussi, ON NE VOUS OUBLIERA PAS.

    Je vois que Mbappé... parce que lui, je n'ai pas oublié, il va faire la promotion du vaccin avec ce criminel de Macron. Mbappé, réveille-toi, il n'est pas trop tard ! Toi et tes amis, il n'est pas trop tard. Réveillez-vous vite ! Vite, très très VITE.

    Et surtout (là, je m'adresse aux artistes et aux sportifs en même temps), allez vous renseigner un petit peu par rapport aux effets secondaires du vaccin. Allez vous renseigner par rapport à ça. Après c'est votre choix. Si vous voulez vous faire vacciner, il n'y a pas de problème. Mais tous ceux qui font la promotion du vaccin, qui incitent les autres à se faire vacciner, il ne faudra pas fuir vos responsabilités quand il y aura des problèmes.

    Je dis bien TOUTES les personnes parce qu'on vous a en images tous ceux qui font la promotion du vaccin. On vous a en images. Et là c'est encore pire : tous ceux qui soutiennent le passe sanitaire, ON NE VOUS OUBLIERA PAS non plus. Je vous garantis qu'on ne va pas vous oublier.

    Donc trop, c'est trop.

    TROP, C'EST TROP.

    À un moment donné, il faut que ça cesse. Il faut que ça STOPPE.

    À bon entendeur.

    Transcrit par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    « Dix raisons pour lesquelles la spiritualité est supérieure à la religion Comment la culture « woke » détruit l'individu »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vuxta
    Jeudi 22 Juillet à 19:26
    Je plussois!!!
      • Jeudi 22 Juillet à 23:26

        Si tu peux copier-coller et balancer sur les zoos des artistes collabos que tu aimais (ou pas). Certains n'ont juste pas consicence. D'autres sont corrompus. Qu'ils sachent. Après c'est leur affaire. On aura fait notre possible pour les prévenir. Comme ceux qui prennent la soupe malgré tout ce qu'on leur a balaancé comme infos sourcées et fiables et les preuves. On fait notre part sans imposer ni convaincre de force mais ils n'auront plus d'excuses. Ils seront confrontés à leurs choix et la déni de responsabilités. Le monde a déjà changé. Tout ça ne fonctionne plus aujourd'hui.

      • Vendredi 23 Juillet à 02:47

        La liste des signataires pour le vaccin:

        Lionel Abelanski (comédien), Jean-Jacques Aillagon (ancien ministre de la Culture), Hélène Alexandridis (comédienne), Fabrice d’Almeida (historien), Benoît André (directeur de La Filature), Pascale Arbillot (comédienne), Hortense Archambault (directrice de la Maison de la Culture de Bobigny - MC93), Pierre Arditi (comédien), Ariane Ascaride (comédienne), Olivier Atlan (directeur de la Maison de la Culture de Bourges - scène nationale), Daniel Auteuil (comédien), Cécile Backès (directrice de La Comédie - Centra dramatique national de Béthune), Serge Bagdassarian (comédien sociétaire de la Comédie-Française), Matthieu Banvillet (directeur du Quartz - scène nationale de Brest), Marc-Olivier Baruch (historien), Mathieu Bauer (directeur du Nouveau Théâtre de Montreuil - CDN), Laurent Bayle (directeur général de la Cité de la Musique), Yves Beaunesne (directeur du Centre dramatique régional de Poitou-Charentes), Nicolas Bedos (cinéaste), Frédéric Bélier-Garcia (metteur en scène), Jean Bellorini (directeur du Théâtre national populaire de Villeurbanne), Catherine Benhamou (autrice), Daniel Benoin (directeur du Théâtre d’Antibes), Julie Berès (metteuse en scène), François Berléand (comédien), Charles Berling (comédien), Carmen Bernand (historienne), Michèle Bernier (comédienne), Richard Berry (comédien), Dominique Besnehard (producteur), Françoise Bloch (metteuse en scène), Dominique Bluzet (directeur des Théâtres Marseille — Aix-en-Provence), David Bobée (directeur du Centre dramatique national de Normandie-Rouen), Nicolas Bouchaud (comédien), Gilles Bouckaert (directeur des Salins), Stéphane Braunschweig (directeur du Théâtre national de l’Odéon), Zabou Breitman (comédienne), Nicolas Briançon (metteur en scène), Anne Brochet (comédienne), Cécile Brune (comédienne), Valeria Bruni Tedeschi (cinéaste), Valérie Cadet (journaliste), Marilyne Canto (comédienne), Emilie Capliez (directrice de La Comédie de Colmar - Centre dramatique national), Barbara Cassin (philosophe), Philippe-Jean Catinchi (journaliste), Grégory Cauvin (directeur du Carreau), Philippe Chamaux (directeur adjoint du Centre dramatique national Normandie-Rouen), Yannick Choirat (comédien), François Cluzet (comédien), Claire Ingrid Cottanceau (artiste), Mathieu Cruciani (directeur de La Comédie de Colmar - Centre dramatique national), Marc-André Dalbavie (compositeur), Didier Decoin (président de l’académie Goncourt), Pierre-François Decouflé (producteur), Yann Dedet (monteur), Julie Deliquet (directrice du TGP Saint-Denis), Didier Deschamps (directeur du Théâtre national de Chaillot), Jérôme Deschamps (metteur en scène), Arnaud Desplechin (cinéaste), Marie Desplechin (écrivaine), Antoine Desrosières (cinéaste), Philippe Di Folco (écrivain), Vincent Dissez (comédien), Constance Dolle (comédienne), Arielle Dombasle (comédienne), Eva Doumbia (autrice), Laurent Dréano (directeur de la Maison de la Culture d’Amiens), Marie Drouin (présidente de Dieppe Scène nationale), Jean-Marc Dumontet (producteur), Laurence Equilbey (cheffe d’orchestre), Cédric Fassenet (directeur des Scènes du Jura), Philippe Faucon (cinéaste), Catherine Ferran (comédienne), Roland Jean Fichet (écrivain), Audrey Fleurot (comédienne), Marion Fouilland-Bousquet (directrice de Théâtre + Cinéma), Alain Françon (metteur en scène), Alain Fromager (comédien), Guillaume Gallienne (comédien sociétaire de la Comédie-Française), Laurent Gaudé (écrivain), Julie Gayet (comédienne), Joëlle Gayot (journaliste), Eric Génovèse (comédien sociétaire de la Comédie-Française), Françoise Gillard (comédienne sociétaire de la Comédie-Française), Damien Godet (directeur de la Scène nationale du Sud-Aquitain), Grand Corps Malade (artiste), Jean-Marc Grangier (directeur de La Comédie), Anouk Grinberg (comédienne), Baptiste Guiton (réalisateur France Culture), Pierre Hamon (musicien), Régine Hatchondo (directrice du Centre national du Livre), Judith Henry (comédienne), Clément Hervieu-Léger (comédien sociétaire de la Comédie-Française), Laurent Heynemann (cinéaste), Homéric (écrivain), Francis Huster (comédien), Nancy Huston (écrivaine), Victor Jacob (chef d’orchestre), Daniel Jeanneteau (directeur du T2G - Centre dramatique national de Gennevilliers), Philippe Joutard (historien), Gérard Jugnot (comédien), Norah Krief (comédienne), Issam Krimi (compositeur), Koffi Kwahulé (auteur), Marie-Hélène Lafon (écrivaine), Marc Lainé (directeur de la Comédie de Valence - Centre dramatique national), Benoît Lambert (directeur du Théâtre Dijon Bourgogne - Centre dramatique national), Georges Lavaudant (metteur en scène), Vincent Léandri (directeur du Théâtre de Cornouaille), Pierre-Yves Lenoir (codirecteur des Célestins - Théâtre de Lyon), Thierry Lentz (historien), Christine Letailleur (metteuse en scène), Michaël Levinas (compositeur), Fabrice Luchini (comédien), Alex Lutz (comédien), Mathieu Maisonneuve (directeur de L’Usine - Centre national des arts de la rue et de l’espace public et président de l’association des CNAREP), Macha Makeïeff (directrice du Théâtre La Criée de Marseille), André Markowicz (traducteur), Catherine Marnas (directrice de Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine), Yannick Marzin (directeur de MA Scène nationale), Blandine Masson (réalisatrice et directrice de la fiction sur France Culture), Sylvain Maurice (directeur du Théâtre de Sartrouville - CDN), Mathilda May (metteuse en scène), Macha Méril (comédienne), Brahim Metiba (écrivain), Arnaud Meunier (directeur de la Maison de la Culture de Grenoble scène nationale), Marc Monnet (compositeur), Mathilde Monnier (chorégraphe), François Morel (comédien), Pascal Morin (écrivain), Wajdi Mouawad (directeur du Théâtre national de la Colline), Nagui (producteur et animateur), Arthur Nauzyciel (directeur du Théâtre national de Bretagne), Dieudonné Niangouna (écrivain), Helena Noguerra (comédienne), Jacques Nolot (cinéaste), Stanislas Nordey (directeur du Théâtre national de Strasbourg), Rachid Ouramdane (chorégraphe), Mélanie Page (comédienne), Célie Pauthe (directrice du Centre dramatique national Besançon Franche-Comté), Christophe Pellet (auteur), Michelle Perrot (historienne), Alain Perroux (directeur de l’Opera national du Rhin), Hervé Pierre (comédien sociétaire de la Comédie-Française), Jean Piret (directeur des Scènes du Jura), Denis Podalydès (comédien sociétaire de la Comédie-Française), Francesca Poloniato (directrice du ZEF), Sabine Prokhoris (philosophe), Sylvain Prudhomme (écrivain), Jean-Michel Puiffe (directeur du Théâtre Sénart), Olivier Py (directeur du Festival d’Avignon), Pascal Rambert (écrivain), Patrick Ranchain (directeur du Bois de l’Aune théâtre), Christophe Rauck (directeur du Théâtre Nanterre Amandiers), Alexis Rault (compositeur), Philippe Rebbot (comédien), Robin Renucci (directeur des Tréteaux de France), Jean-Michel Ribes (directeur du Théâtre du Rond-Point), Falk Richter (écrivain et metteur en scène), Olivier Rolin (écrivain), Catherine Rossi-Bâtot (directrice du LUX), Daniel de Roulet (écrivain), Cécile Roumiguière (autrice), Patrice Salsa (écrivain), Maurice Sartre (historien), Ambra Senatore (chorégraphe), Borja Sitja (directeur de L’Archipel), Jean-François Sivadier (metteur en scène), Marie-Christine Soma (metteuse en scène et éclairagiste), Claudia Stavisky (directrice du Théâtre des Célestins de Lyon), Laurent Stocker (comédien sociétaire de la Comédie Française), Benjamin Stora (historien), Abdellah Taïa (écrivain), Anne Tanguy (directrice des 2 Scènes), Sylvie Testud (comédienne), Laurent Theis (historien), Anne Théron (metteuse en scène), Sébastien Thiery (auteur), Guillaume de Tonquédec (comédien), Dominique Valadié (comédienne), Sophie Van der Linden (romancière), Alain Viala (historien), Georges Vigarello (historien), Jacques Vincey (directeur du Théâtre Olympia - Centre dramatique de Tours), Reinhardt Wagner (compositeur), Jacques Weber (comédien), Lambert Wilson (comédien), Coraly Zahonero (comédienne sociétaire de la Comédie-Française).

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :