• Onze trucs à abandonner avant la nouvelle année

    Article de Joe Martino traduit par Ey@el

    Available in English

    Nous sommes presque arrivés au Nouvel An, une période à laquelle on se met souvent à songer à ce que l'on voudrait changer au cours de l'année à venir. Je n'ai jamais été trop adepte de ce cliché comme quoi il faille opérer des changements en raison du passage d'une année à l'autre mais, après tout, pourquoi ne pas considérer cette transition comme une opportunité pour changer ?

    En réfléchissant vite, là maintenant, avez-vous le sentiment d'avoir poursuivi vos rêves et vos passions au cours de l'année écoulée ? Avez-vous l'impression de vous être laissé entrainer trop souvent dans le stress du quotidien ? Le jugement, les pensées négatives et la colère vous semblent-ils avoir occupé l'essentiel de vos journées ? Le fait de vous pencher sur le ressenti de votre année en faisant preuve d'honnêteté vous permettra de savoir comment vous ajuster et avancer à partir de là que l'on soit en début d'année ou non.

    Pour ma part, j'ai découvert que quand je ne prête pas attention à mes ressentis, à ce que je crée et à ce qui se manifeste dans mon existence en n'en endossant pas la responsabilité, rien ne change. Tout demeure tel quel, je ressens les mêmes émotions et sentiments de stagnation et je n'avance pas. Mais dès l'instant où je décide de prendre cela en main, je réalise combien je suis loin d'être victime des circonstances.

    Voici onze trucs à abandonner avant la nouvelle année.

    1. Mettez fin à toutes les pensées négatives

    C'est en tête de liste parce que c'est probablement la chose la plus importante. Plus nous nous déprécions en nous-mêmes et auprès des autres plus nous nous dépossédons de notre pouvoir et renforçons tout ce que vous aimerions corriger en nous. Observez ces pensées, prenez-en note et virez-les. Elles ne vous sont d'aucune aide.

    2. Choisissez une de vos mauvaises habitudes alimentaires et chassez-la !

    Prendre soin de votre vaisseau et lui apporter le carburant dont il a besoin est l'une des choses les plus importantes à faire dans la vie pour le maintien de votre santé mentale, émotionnelle et spirituelle. Sélectionnez une de vos pires habitudes alimentaires et fixez-vous comme objectif de l'éliminer complètement en trois mois. Peu importe de quoi il s'agit, soyez honnête envers vous-même et faites en sorte de réussir. Passez ensuite à une autre dont il vous faudra également vous débarrasser en trois mois.

    3. Abandonnez la poursuite du « succès »

    Bien souvent, nous nous fixons des objectifs ou des projets tout en ayant une notion très étriquée de ce qu'est la réussite. Ce qui ne manque pas d'ajouter du stress, de l'inquiétude et des craintes à l'équation de notre parcours tout entier parce qu'il se peut que nous ne soyons pas tout à fait à même de taper juste dans le mille rapport à l'idée que nous nous faisons du succès. Efforcez-vous plutôt de prendre les mesures nécessaires pour arriver à destination mais abandonnez l'appât de la réussite, son apparence et sa signification. L'échec n'existe pas.

    4. Ôtez-vous de la tête que vos rêves sont irréalisables ou impossibles

    La plupart du temps, nous avons conscience de ce qui nous emballe ou nous passionne mais nous y renonçons parce que nous pensons ne pas pouvoir le faire ou parce que c'est irréaliste. Plutôt que d'en croire traitre mot, faites donc le premier pas. Celui qui vous permettra de matérialiser votre passion ou votre rêve. Celui qui vous mènera au suivant et à celui d'après — mais vous devez commencer par faire ce premier pas. Réfléchissez-y et faites-le !

    5. Débarrassez-vous de l'idée que vous devez fuir vos problèmes

    Nous avons généralement cette mentalité selon laquelle on doit simplement « tourner la page ». En théorie, cela peut sembler bien de passer à autre chose en ne restant pas sur le passé ou quelque chose allant dans ce sens. Mais en nous contentant d'oublier, avons-nous réellement évolué ? Non, bien sûr. Les évènements se reproduisent plus tard ou demeurent à l'état latent sous forme de ressentiment, etc. Affrontons donc nos problèmes et dépassons-les pour de bon. Tenez un journal, parlez-en à quelqu'un d'autre. Percez l'abcès avec quelqu'un qui se soucie de vous et peut vous aider à évoluer. Choisissez une personne qui aura une vision d'ensemble et fera preuve d'honnêteté à votre égard. Vous disposez des moyens nécessaires pour relever vos défis.

    6. Arrêtez de vous comparer aux autres

    Un point important. Nous passons souvent notre temps à regarder les autres et à nous servir de ce qu'ils ont, font ou sont pour nous faire des films et les comparer à nous. Ce petit jeu peut soit rendre triste et déprimés vis à vis de soi ou bien stimuler considérablement notre ego. Renoncez à faire cela, respectez le parcours de chacun y compris le vôtre en cessant toute comparaison avec autrui.

    7. Cessez de juger les autres

    On prend vite l'habitude de juger les autres et on peut même y devenir accro. C'est que parfois on ne peut pas s'en empêcher ! La prochaine fois que vous le ferez, prenez quelques instants pour vous observer. Demandez-vous pourquoi vous le faites, quel sentiment cela vous procure, etc. Efforcez-vous consciemment d'arrêter.

    8. Abandonnez le jeu des accusations

    Rejeter la faute et montrer du doigt quand il est question de nos problèmes ou de ce qui nous arrive ne nous permet pas de regarder et d'observer comment nous pourrions être à l'origine de ces expériences en les ayant attirées ou provoquées. Je ne dis pas que les autres ne peuvent pas vous blesser, juste de prendre la responsabilité de vos ressentis sans même parler du blâme qui ne nous est d'aucune utilité.

    9. Arrêtez de vous en faire et de vous donner autant de mal pour vous intégrer et vous faire accepter

    C'est quelque chose que nous sommes bien trop nombreux à faire uniquement pour sauver la face et ne pas paraitre « atypiques ». En vérité, il n'y a pas plus « bizarre » que d'être une version de soi ni authentique ni réelle uniquement parce que vous voulez vous faire accepter des autres. C'est un choix impossible à maintenir indéfiniment et qui deviendra de plus en plus pénible à assumer au fil du temps. Soyez vous-même, acceptez-vous, soyez vrai et n'essayez pas d'obliger quiconque à en faire autant. Laissez faire les choses. Ayez confiance.

    10. Renoncez au besoin de tout contrôler

    Il arrive que nous soyons dans l'incapacité d'avancer quand nous ne disposons pas de toutes les réponses ou de tous les tenants et aboutissants. C'est notre obsession à vouloir tout contrôler qui veut cela. Oui, observez une situation et choisissez les meilleures options qui vous sont offertes, mais ne vous souciez pas tant d'en contrôler ou connaitre les moindres détails. Apprenez à lâcher prise et à avoir confiance en sachant que les choses s'arrangeront comme elles doivent. Il ne s'agit pas de faire preuve d'imprudence, simplement qu'il n'y a nul besoin de contrôler chaque chose, chaque personne ou chaque détail.

    11. Cessez de tergiverser

    Ce point s'applique aux précédents de cette liste. Arrêtez de toujours tout remettre à plus tard. Peu importe ce dont il s'agit : des transformations énumérées plus haut, du passe-temps auquel vous souhaitez vous adonner, de la carrière que vous voulez explorer ou de cette chose que vous voulez dire à une personne qui compte pour vous. Cessez de toujours la reporter et faites-la !

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « La pupillométrie à la pointe du contrôle mentalL'année du pingouin »
    Pin It

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 30 Décembre 2014 à 22:10

    oh je suis touchée d'être dans ton réseau neuronal ! lol j'adore cette expression ;)

    pour ma part, je vais décider de continuer à faire comme je peux mais le mieux possible avec le temps qu'il me faut ! avant j'avais trop d'ambitions, là je préfère avancer calmement en respectant mon rythme (escargot). Ceci dit, le point qui m'interpelle le plus dans tous les points que tu énumères est le 9 car ça reste un gros pt à travailler chez moi ! 'ya du taf ! 

    belle soirée à toi et bisous !

    2
    Mardi 30 Décembre 2014 à 23:12

    Tu as parfaitement raison à savoir une chose à la fois et à son rythme. On n'est pas au rendement d'abord ! Moi, par contre, c'est surtout le point 11 qui me donne du fil à retordre. ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :