• Pâques, les Parques, mais pas que...

    Graphisme d'Ey@el

    Available in English

    Et voici Pâques à nouveau,
    L'heure pour les aveugles de recouvrer la vue.
    Pâques, où à coup sûr
    Vos cœurs peuvent tous recouvrer leur liberté.

    "Easter", Marillion (1989)

    Noël en rébellion, Pâques à la maison ! Cette année, les cloches retourneront peut-être au rhum mais pas à Rome vu qu'elles n'en sont jamais parties, confinement oblige.

    Résurrection du Christ après sa crucifixion pour les uns, exode des Juifs sous la dictature des Pharaons pour les autres, ou encore célébration de la déesse de la fertilité Ostara pour les païens, ce rituel devenu fête commerciale — que les braves moutons que nous sommes célèbrent tous les ans sans savoir le premier dimanche après la pleine lune suivant l'équinoxe de printemps — ne pourra donc pas être observé en 2020. Et c'est tant mieux parce qu'il était grand temps pour l'humanité de passer outre. Ce qui tombe bien car Pâque, du latin pascha issu après divers emprunts de l'hébreu pesah dérivé du verbe pasaḣ signifie « passer au-dessus » (transcender).

    Et des Pâques aux Parques de la mythologie romaine, il n'y avait qu'un pas. Mais pas que...

    Pour ceux qui l'ignorent, les trois Parques (du latin parcae, « épargner ») sont les divinités maîtresses de la destinée humaine de la naissance à la mort. Elles se présentent sous la forme de fileuses qui tissent les fils de l'existence, les mesurent et les tranchent. Vous saisissez l'allusion ?

    Il semblerait que ce soit pour nous une occasion de descendre au fond du terrier du lapin blanc en quête de toutes les perles de vérités qu'il a essayé d'y planquer. Suivez le sourire du Chat du Cheshire qui vous mènera droit à l'antre du Chapelier fou et vous pourriez être bien surpris d'apprendre qu'il était en fait le plus sage d'entre tous. Mais assurez-vous de bien rester dans le Cœur si vous ne voulez pas perdre la tête car la Reine est mauvaise perdante et fera tout pour vous la trancher.

    Ey@el

    Notes et références

    • Il s'agit d'une référence à Alice au Pays des Merveilles de Lewis Carroll pour ceux qui n'auraient pas saisi.

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Une étude révèle que les amateurs d'humour noir seraient plus intelligentsDéfi haut en couleurs »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Avril à 17:50

    photofunky | Animation, Image bonjour, Alice aux pays des merveilles 

    Désolée ! je suis en retard ! J'ai oublié de fêter Pâques ! 

      • Dimanche 12 Avril à 19:14

        he J'adore !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :