• 2017, à la croisée des mondes

    Article d'Ey@el

    Available in English

    En 2017, sur Gaïa dite la Terre, tandis qu'une majorité se déchire plus que jamais pour défendre sa perception du moindre mal apparent d'une pièce truquée aux deux faces identiques, une minorité ridiculement minuscule abat ses dernières cartes dans un ultime coup de bluff visant à rafler la mise : le contrôle absolu de cette planète.

    Nouvel An, Nouvel Ordre Mondial ?

    Comme l'ont encore rappelé Anonymous dans un récent message « ils créent des lois et réglementations à l'encontre de notre constitution nous destituant de notre droit d'existence en tant qu'êtres humains libre-penseurs et vous êtes trop aveuglés par la culture qu'ils ont créée pour y prêter véritablement attention ou pour vraiment changer les choses. [...] Les gouvernements occidentaux parlent d'un Nouvel Ordre Mondial. [...] Ils ont pris des mesures pour censurer Internet, seul espace jouissant encore de la liberté d'expression, nous privant ainsi de notre droit d'apprendre. Jour après jour, ils affaiblissent notre démocratie, accroissant leur emprise jusqu'à obtenir le contrôle absolu. [...] Oui, l'heure est venue d'instaurer un nouvel ordre mondial mais celui des peuples et non des gouvernements. » (source)

    Le monde avance
    Dans le mauvais sens.
    Tout tourne à l'envers,
    Plus de marche arrière.
    Demain importe peu
    Le temps qu'il fera même s'il pleut
    Car ce jour, rien ne sert de le nier,
    Sera le dernier,
    Encore plus vite chaque jour,
    Au point de non-retour.

     "Aujourd'hui je pleure", Indochine (2005)

    Lois hors-la-loi

    Parmi les innombrables ignominies dans ce flot incessant de mesures liberticides qui grignotent chaque jour, toujours un peu plus goulument, nos fragiles acquis, il en est de certaines dont vous n'entendrez probablement jamais parler au JT ni dans les médias grand public mais que vous découvrirez certainement au pied levé les poings liés. Dans le même ordre d'idée, nous avions déjà eu vent de l'illégalité soudaine et proclamée de la collecte des eaux de pluie dans de nombreux états d'Amérique, de l'interdiction de sortie délirante des chats en Australie (voir Articles connexes) ou encore de celle de nourrir les pigeons en ville dans plusieurs pays d'Europe (dont la France bien sûr) mais on n'allait pas s'arrêter en si bon chemin n'est-ce pas ?

    Ils riront de nous voir nous effondrer,
    Ces veinards qui s'en foutent royalement,
    Car ce n'est le fruit ni de la chance ni du hasard
    Mais d'une sélection anti-naturelle.
    J'exige la vérité !

    "Unnatural Selection", Muse (2009)

    À titre d'exemple et histoire de rester dans la tradition des stupides bêtisiers de passage au nouvel an, une petite compil non exhaustive de niouzes révoltantes glanées ici et là :

    • Dans l'Oregon, le gouvernement oblige un couple à détruire un plan d'eau existant depuis plus de quarante ans sur la propriété qu'ils viennent d'acheter.
      Raison invoquée : les eaux de pluie sont désormais la propriété de l'état. (source)
    • En Alabama, un ancien combattant se retrouve en prison pour avoir refusé d'installer sur sa propriété et de payer pour les commodités d'usage comme l'eau, le gaz et l'électricité préférant avoir recours à des panneaux solaires et un système de récupération des eaux de pluie pour subvenir à ses besoins sans causer préjudice à la communauté ni à l'environnement.
      Raison invoquée : mesures insalubres. (source)
    • Les parents d'élèves d'une école au Texas sont passibles d'amende voir de prison s'ils accompagnent leur enfants à pied en classe.
      Raison invoquée : l'école c'est comme une ambassade ! (source)
    • À Denver, dans le Colorado, des policiers ont été filmés en train de voler les couvertures des SDF ou encore à les verbaliser pour camping illégal et leur confisquer leur matériel de survie comme élément de preuve.
      Raison invoquée : protection des résidents. (source)
    • À Los Angeles, les petites maisons construites comme solution provisoire pour les sans-abri grâce à une collecte de fonds organisée par un musicien au grand cœur ont été saisies et détruites par les forces publiques.
      Raison invoquée : risque sanitaire pour les SDF. (source)
    • Toujours à Los Angeles, le conseil municipal vient de voter une loi interdisant de dormir dans un véhicule à proximité d'habitations, de parcs ou d'écoles.
      Raison invoquée : devinez un peu ! (source)
    • À Houston, au Texas, la police est intervenue à grand renfort de bennes à ordures pour obliger un groupe de sans abri à jeter la nourriture, couvertures et autres objets de première nécessité que venaient de leur donner un groupe d'activistes locaux.
      Raison invoquée : la nourriture n'a pas été préparée dans une cuisine certifiée et pourrait entrainer des maladies. (source)
    • À Londres, l'une des villes les plus chères du monde, il est interdit d'être SDF. Dormir dans les rues est désormais passible d'une amende de 1000 livres sterling et mendier en coûtera 100.
      Raison invoquée : nuit au tourisme. (source)

    Lois antinomiques vs lois universelles

    Alors vraies « fausses nouvelles » ou fausses « vraies nouvelles » ? Loin de moi l'idée de vous saper le moral juste après les fêtes mais plutôt de vous offrir l'opportunité (que l'on vous retirera probablement incessamment sous peu) de pouvoir faire un choix informé dont la décision et les conséquences inhérentes vous appartiennent entièrement et auquel vous ne pourrez vous soustraire. Car il est désormais plus qu'évident que le sort de notre civilisation actuelle a atteint un seuil hautement critique : celui où l'Histoire (passée aux oubliettes) se répétera ou ne se répétera pas.

    Lorsqu'une loi est injuste, on se doit d'y désobéir.
    ~ Mahatma Gandhi

    Comme un fait exprès, toutes les sources dont j'avais besoin pour étayer cet article me sont parvenues quasi miraculeusement dans un flux de synchronicités époustouflant. Toujours en phase avec mes ressentis profonds, le nouveau bulletin/podcast de la tant décriée Laura Marie (que je vous invite à lire ou écouter dans son intégralité ICI) traite justement, ce mois-ci, des lois universelles et de l'impact énergétique de nos pensées, choix, actions et non-actions sur l'équilibre cosmique.

    « La plupart des humains étant déconnectés de ces lois cosmiques (car on ne leur a volontairement jamais enseigné, ou alors de manière falsifiée comme au sein des religions ou des sectes par exemple), dit-elle, sont donc en permanence en "infraction cosmique"  et ne cessent de payer individuellement et collectivement les conséquences de cette ignorance et de cette irresponsabilité au niveau Universel (sous différentes conséquences énergétiques, les plus connues étant ce qui est communément appelé le "karma", ou plus justement la loi de cause à effet).

    « Au même titre qu’il y a certaines lois physiques qui régissent notre réalité dans la matière (dimensions 1 à 3) et que l’on ne peut ignorer même "si on n’y croit pas ", telle que la loi de la gravitation par exemple (loi universelle de la gravité), poursuit-elle, il y a également des lois énergétiques qui gouvernent l’ensemble des dimensions "invisibles" et qui ont donc, puisque tout est énergie et vibration et que toutes les dimensions sont imbriquées, un impact direct sur notre réalité "physique". »

    Le mal n'est jamais moindre

    Pour finir, j'aimerais vous inviter à ne pas vous laisser abattre ni décourager par ce déferlement de noirceur et ce déploiement de forces d'apparence implacable. C'est l'effet d'intimidation escompté, ne tombez pas dans le piège de croire ce que l'on vous dit ou que vous vous dites quant à votre supposée impuissance. Cherchez et vous trouverez.

    Surtout gardez bien à l'esprit que sur un plan régi par la dualité, toute chose y a son opposé et qu'il y a donc également beaucoup de bien en ce monde. Il suffit de se focaliser dessus tout en n'ignorant pas totalement les manœuvres de diversion (il ne s'agit en aucun cas de la jouer bisounours). Un exemple parmi tant d'autres (que j'ai pris pour habitude de relayer sur Twitter sous le hashtag #GoodNews) que j'ai gardé pour la fin, histoire de rebondir sur une note d'espoir :

    • Dans une ville de l'Indiana, l'ensemble des forces de police municipale donne sa démission.
      Raison invoquée : ordres perçus comme « illégaux et immoraux ». (source)

    Gardez-vous donc bien de cette erreur fatale : il n'existe pas de moindre mal. Il n'y a que le bien (la vie) et le mal (l'anti-vie). Point barre.

    Ey@el

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Je réfléchis...Image d'Épiphanie »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 20:12

    j'appelle ça la connerie humaine ! Dans le même ordre d'idée, il y a quelques années nous avions rendu visite à un couple qui avait tout plaqué pour vivre au plus près de la nature et le plus simplement possible. Ils avaient construit une maison en paille et bois, ils ne fermaient pas leur porte à clef puisqu'ils ne possédaient rien ou pas grand chose ayant de la valeur. Ils essayaient en vain d'obtenir un branchement électrique. Et tu sais pourquoi  edf ne voulait pas les brancher ? Parce qu'il n'y avait pas suffisamment de prises dans leur logement ! En effet il y a une norme ! dans une cuisine par exemple, il faut un nombre déterminé de prises et une prise pour brancher le lave vaisselle par exemple . seulement , ce couple n'avait pas l'eau courante non plus, alors ? Quelle utilité d'avoir une prise pour le lave vaisselle et le lave linge ? ils ne voulaient pas installer des prises qu'ils n’utiliseraient pas, cela paraissait logique et bien edf n'a pas voulu leur amener l’électricité.  :(

      • Vendredi 6 Janvier 2017 à 21:59

        Connerie inhumaine mouais parce que pas possible de qualifier d'humains ceux qui font ça. 

    2
    Vendredi 6 Janvier 2017 à 20:16

    Ah oui, j'oubliais, en France, on n'a pas le droit d'utiliser l'eau de pluie pour sa chasse d'eau par exemple. pourquoi ? parce que l'eau de pluie passerait directement dans les égouts vers les stations d'épurations sans passer par le robinet et donc, pas de paiement de l'eau ni de son traitement. on préfère donc continuer à utiliser de l'eau propre et potable ( chèrement traitée et nettoyée !)  pour alimenter les chasses d'eau ! 

      • Vendredi 6 Janvier 2017 à 21:58

        Pourquoi plus rien ne m'étonne ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :