• La preuve que l'industrie musicale dominante est complètement bidon

    Article de Arjun Walia et vidéo de RT News traduits par Ey@el

    Available in English

    Si vous vous posiez encore la question de savoir pourquoi tant de musiciens talentueux ne parviennent jamais à percer ou sont très rapidement abandonnés par l'industrie du disque (et j'en ai connu personnellement plus d'un malheureusement dans ce cas), voici sans doute de quoi alimenter vos réflexions en sus des doutes fondés que vous pouviez avoir. Quant aux négationnistes (ceux qui ne croient pas aux « théories du complot »), voici des preuves irréfutables que ceux qui ne tournent pas rond en ce bas monde ne sont pas ceux dont vous vous gaussez. 

    N'as-tu donc aucune âme ?
    C'est comme si j'étais mort depuis longtemps.
    Tes lèvres sont tièdes au toucher,
    Tu as le pouvoir de me ramener à la vie.
    Vue de l'extérieur, tu rayonnes de vitalité
    Mais à l'intérieur, tu es morte.

      "Dead Inside", Muse (2015)

    Après mon article sur la manipulation de l'image de soi par les médias (voir Articles connexes) et la retouche systématique des photos/vidéos de mannequins et de célébrités, voici qui vous démontre que l'illusion ne s'arrête pas là. À se demander ce qu'il peut bien rester d'authentique chez certaines comme cette « pauvre » Britney Spears une fois tous ces artifices retirés. Son âme ? Il y a malheureusement peu de chances qu'elle en ait encore une.

    Ey@el

    De nos jours, il ne faut pas grand chose à une personne/chanson pour devenir populaire en un rien de temps. On dirait même que n'importe qui sur cette planète peut entrer en studio, se mettre derrière un micro et faire un tube. Et pourquoi donc ? Parce que les voix sont trafiquées, qu'au lieu de l'artiste, c'est une équipe de professionnels qui écrit les chansons et que tout ce qu'il faut, c'est juste une personne, avec ou sans talent, pour compléter le tableau.



    Katy Perry en Cléopâtre avec l’œil d'Horus

    À part cela, une jeune femme pourrait donner une grande représentation complétement dévêtue (et faire toutes sortes de choses « vulgaires » sur scène) que cela semblerait parfaitement normal. Ce qui a été le cas récemment lors de multiples spectacles importants et cela n'avait rien d'artistique...

    Aujourd'hui, pour qu'une chanson devienne un « tube », il suffit juste d'avoir le soutien d'un géant de l'industrie musicale comme Universal (par exemple). Du moment que la personne est prête à « vendre son âme » (une expression couramment employée par les artistes) pour obtenir gloire et fortune, la maison de de disques s'occupe du reste, le talent n'étant pas nécessaire.

    On nous fait en adorer certaines au point que nous voulons être comme elles, leur ressembler, nous habiller de la même manière. Bon nombre de vedettes de la chanson à l'heure actuelle sont devenues pour ainsi dire des panneaux publicitaires ambulants au service des corporations, souvent utilisées pour influencer l'esprit des masses, générer d'énorme profits et affecter le comportement du consommateur. Il ne s'agit aucunement d'un complot, divers artistes ayant laissé entendre que la musique servait en grande partie au contrôle mental. ODB1 du Wu-Tang Clan en est un exemple parmi tant d'autres.

    Roseanne Barr2, une autre superstar hollywoodienne, a déclaré que l'industrie du spectacle était régie par le « MK Ultra ». Il s'agit du nom d'un programme de recherche auparavant secret de la branche scientifique de renseignement de la CIA. Des concepts qui n'ont rien d'inconcevables et qui, me fondant sur mes propres investigations, ne laissent aucun doute quant au fait qu'en grande partie, l'objectif principal de l'industrie musicale conventionnelle et de l'industrie du spectacle en général est d'influer sur le mental du public en l'incitant à penser d'une certaine façon, à consommer et à aduler certaines de ces « idoles ».

    Ce n'est rien d'autre qu'une tactique de plus pour nous tenir occupés ; l'essentiel de nos existences semble tourner autour du travail et des loisirs, tous conçus pour détourner notre attention de ce qui se passe dans le monde qui nous entoure. Nous sommes dépassés par la propagande de masse.

    En outre, la CIA est impliquée dans l'industrie du spectacle depuis sa création, un département entier lui étant consacré (source). C'est aussi, dans son intégralité, la propriété des « un pour cent ». Ce qui donne à réfléchir...

    Voir cette vidéo géniale (sous-titrée en français) dans laquelle Michael Jackson3 dénonce Sony.

    Pourquoi certains artistes (quelques-uns avec du talent, beaucoup sans) sont-ils choisis par ces grosses corporations pour devenir des influences majeures pour la jeunesse tandis que d'autres incroyablement talentueux n'arrivent jamais à percer nulle part ?

    Un sujet qui nous entraine loin dans les principes ésotériques, le contrôle mental, l'occultisme et bien d'autres choses encore, mais que j'aborderai dans un autre article. Beaucoup de ces idées concernant l'industrie musicale et sa finalité reposent sur des preuves et dépassent largement le stade des « racontars ». Ce ne sont pas les informations qui manquent pour indiquer que la musique destinée au grand public est un instrument servant au lavage de cerveau des masses et certains éléments dans la vidéo ci-dessous y font allusion. D'un autre côté, il y a pas mal de points positifs là-dedans qui rendent absolument honteux le fait que n'importe quelle chanson puisse devenir un « tube » pourvu que sa promotion et sa commercialisation soient assurées par la grosse machine musicale.

    Son moteur a, à mon sens, très peu à voir avec la musique elle-même.

    Voici une excellente vidéo de RT News illustrant la manière dont une grande partie de la musique grand public n'a pas vraiment de rapport avec cette dernière.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    NOTE : Bien que ma transcription ne nécessite pas le visionnage de la vidéo ci-dessous, je vous invite néanmoins à le faire ne serait-ce que pour les passages de démonstration de l'Auto-Tune avant-après et les couacs du playback.

    Au sommaire : le leader de Milli Vanilli affirme que le playback est aujourd'hui monnaie courante, la technologie qui transforme les mauvais chanteurs, et le secret de l'industrie musicale dont personne n'ose parler.

    Le scandale Milli Vanilli

    Le plus gros scandale qu'ait connu l'industrie musicale à ce jour : en 1990, Milli Vanilli furent destitués de leur Grammy en tant que Révélation de l'année. Leur tube numéro un "Girl You Know It's True" étant factice.  Ce n'était pas les voix de Rob Pilatus et de Fab Morvan en studio ni sur scène. La vérité éclata lors d'un concert durant lequel la bande pré-enregistrée se coinça, répétant le refrain en boucle.

    Fab Morvan : J'aurais voulu mourir. Ça commençait par "Girl you know it's true, girl you know it's true..." et 80,000 personne qui chantaient "Girl you know it's true, girl you know it's true...". Je ne pouvais pas le répéter 15 fois d'affilée.

    « Leur maison de disques prétendit être horrifiée en entendant la nouvelle, mais l'industrie l'avait toujours su » affirme Entertainment Weekly. « Ils étaient très contents de la supercherie jusqu'à ce que le public la découvre. Ce fut l'horreur quand le secret fut éventé. »

    L'Auto-Tune

    D'après le rapport du jour du magazine Time, il est fort probable que ce ne soient pas non plus les vraies voix que vous entendiez. Selon le Huffington Post, celle de Britney Spears serait véritablement « pénible à entendre ». La voici à partir d'un enregistrement de son micro sans la bande d'accompagnement pré-enregistrée.

    Sa voix est différente de sur l'album officiel. C'est ce qu'un producteur de disques important a confié au Time : « Disons que j'ai du rattraper avec Auto-Tune toutes les parties vocales des albums de Britney Spears à ceux des acteurs de Bollywood. Et maintenant, tous les chanteurs présument que l'on va se contenter de filtrer leur voix avec la box. »

    La box, c'est ainsi que l'industrie appelle l'Auto-Tune qui détruit la vibration naturelle de la voix pour la mettre en phase avec la musique. Son inventeur, Andy Hilderbrand avait découvert que ces mêmes vibrations d'ondes acoustiques qu'utilisait sa compagnie pétrolière pour explorer les sous-sols  pouvaient corriger la voix. Il ne prend aucun détour quand on lui demande si cette technologie est utilisée.

    Nous avons convié Zack, un chanteur amateur, en studio puis nous avons modulé sa voix avec l'Auto-Tune.

    L'Auto-Tune est devenu une pratique quasi incontournable



    Si les stéroïdes sont illégaux pour les athlètes, pourquoi n'en est-il pas de même avec l'Auto-Tune pour les musiciens ?

    Il a également été rapporté que de grandes chanteuses comme Céline Dion ont aujourd'hui recours à cette technologie. Le rédacteur en chef du magazine musical Electronic Sound connu sous le nom de Push est avec nous. Chris, content de vous voir. Que vous inspire le fait de ne plus entendre les vraies voix ?

    Push : J'adore ce truc que j'écoute et avec lequel je travaille qui est la musique électronique. De plus en plus d'artistes comptent sur l'Auto-Tune pour caler leur voix et honnêtement quand j'entends parler d'un nouveau et de cette technologie, c'est sans moi. Tout est dans les imperfections.

    Désormais, des puristes reconnus traditionnellement pour la pureté et la sensibilité de leur chant se servent également de l'Auto-Tune. Ne pas s'en servir est même devenu un gage d'honneur. Certains artistes comme Allison Moore se sont mis à préciser sur leurs albums qu'ils n'y avait pas eu recours.

    Joe Vogel est critique musical. Joe, c'est un plaisir de vous parler. Quelle incidence a l'Auto-Tune ?

    Joe Vogel : Lorsque tout est universalisé à ce point, c'est l'âme de la musique qu'on supprime parce qu'on ne peut plus entendre toutes les imperfections dans la voix. Des chanteurs comme Bob Dylan avaient la côte parce qu'ils n'avaient pas de grandes voix. Celle de Dylan n'avait rien de beau ni mélodieux au sens traditionnel mais c'est justement ce qui plaisait aux gens.

    Il en résulte qu'aujourd'hui les interprètes ne peuvent plus chanter en direct comme le faisait Jocelyn Brown, la diva soul, parce que AutoTune ne peut plus corriger leur voix. Lorsqu'un membre de son groupe révéla que Beyonce avait mimé l'hymne national lors de l'inauguration présidentielle, le grand public s'est dit choqué même quand la chanteuse déclara que tout le monde faisait ça.

    Pourquoi pensez-vous que les gens aient été surpris et choqués ?

    Push :  C'était le secret dont personne n'osait parler. Lorsqu'on supprime cet artifice et que le public constate ce qu'il en est et la manière dont c'est mis en place, il ne peut qu'être surpris et choqué. C'est un peu comme dans les Habits neufs de l'empereur4.

    Lorsque Madonna se fait prendre à chanter en playback

    Non seulement quand un artiste continue à chanter en tombant de scène...

    ... ou fait tomber son micro sans que cela ne s'entende.

    Ce qui fait évidemment très mal lorsque CBS fait état du fait que Madonna chante en playback.

    Un jour, j'ai vu Madonna faire tomber son micro sans que le moindre blanc dans sa performance vocale. Ensuite elle et son groupe ont carrément quitté la scène pendant tout un morceau sans modification du son ou du style.

    ~ Neil McCormick, critique musical

    Elton John est considéré aujourd'hui comme l'un des rares grands noms à toujours chanter en direct. Il a été surpris lorsque Madonna a remporté le Q Award de la meilleure prestation scénique.

    Elton John : Madonna P*** de meilleure prestation scénique, mon c*** ! Depuis quand le playback est du direct ?  Désolé mais je pense que tous ceux qui miment sur scène devant un public qui a payé £75 (environ 100 €) pour venir les voir devraient être abattus !

    C'est l'avis qu'il lui a donné avant sa prestation de l'an dernier au Super Bowl5 où comme l'a rapporté CBS, il était tellement évident qu'elle faisait semblant de chanter.

    Selon son attaché de presse : « Madonna ne chante jamais en playback ».

    Et quand vient le tour de Britney Spears



    Madonna en Bathomet au Super Bowl




    Britney se trémoussant avec son serpent

    Mais l'industrie elle-même estime que c'est allé trop loin. Même X Factor, un télé-crochet où les candidats sont jugés sur leurs talents de chanteurs, a admis avoir recours à l'Auto-Tune. Lorsque la nouvelle a été rendue publique, ses dirigeants, couverts de honte, ont promis de cesser cette pratique. Il a même été prévu d'inclure des clauses de non-responsabilité sur les billets de concert de Britney Spears avertissant le public que le spectacle était mimé après ses récentes prestations au cours desquelles des fans ont découvert qu'elle ne chantait pas.

    Des fans ont déserté le premier concert de la chanteuse pop à Perth, hier soir, au bout de trois chansons. La raison invoquée : elle ne chantait pas en direct mais en playback.

    Chuck Taylor est un des journalistes les plus respectés de l'industrie. Chuck, c'est un plaisir de discuter avec vous. Britney semble être prise pour cible parce qu'elle est au pied du mur. On écrit que la seule chose « live » dans son dernier Live in Miami est la réaction du public.

    Chuck Taylor : Apposer un avertissement précisant que Britney chante en playback revient un peu à dire qu'il fait froid en hiver ! Nous aimerions croire que ceux qui deviennent des chanteurs sont dotés d'un talent naturel. C'était le cas avant. Elton John a raison. Je ne suis pas sûr qu'il faille abattre un interprète parce qu'il chante en playback mais je suis d'accord sur le reste. Quand on paie pour l'expérience d'assister à un spectacle non pas uniquement pour le divertissement mais pour quelqu'un qui gagne sa vie en chantant, on serait en droit de penser qu'il ou elle va chanter pour de vrai. Je pense que lorsque l'on est sur scène, il faut donner le meilleur de soi-même. C'est un jeu exigeant aussi ce que je te conseille, Britney, c'est de ne pas assumer un tel rôle si tu n'es pas vraiment en mesure de donner soir après soir afin de satisfaire les fans qui paient une petite fortune rien que pour venir te voir en concert. Le billet d'avion jusqu'à Vegas, l'hôtel, les repas et les taxis, tout ça coûte cher alors tu dois faire plus que te trimballer en dansant un serpent autour du cou.

    Selon son attaché de presse : « Britney ne chante jamais en playback ».

    Fab Morvan, un ancien adepte repenti

    Voici le point de vue de quelqu'un faisant partie de l'industrie. Fab Morvan, ex-membre de Milli Vanilli, c'est un plaisir. Le recours à l'Auto-Tune et au playback est-il très répandu dans votre milieu ?

    Fab Morvan : AutoTune est désormais la norme dans l'industrie musicale. Que vous soyez vedette ou débutant. Les fans de Britney Spears ont répété "Baby One More Time" et en grandissant, ils prennent davantage conscience de l'univers du spectacle et réalisent que depuis toujours, elle n'a jamais chanté en direct à aucun de ses concerts.

    Comprenez-vous pourquoi les gens en ont assez ?

    Fab Morvan : Autre chose : lorsque l'on enregistre des parties vocales de nos jours, on chante les couplets et le refrain n'est enregistré qu'une seule fois puis inseré dans chaque partie du morceau alors qu'avant on faisait chaque refrain. On a perdu cette fluidité, c'est devenu très stérile.

    Fab, chantez-nous quelques lignes avec votre vraie voix.

    Fab Morvan : D'accord. Je sais que les gens ont toujours adoré cette chanson alors j'y vais.

    Fab oppose désormais le concept de Milli Vanilli aux tendances actuelles et fait désormais partie d'une nouvelle vague de musiciens qui chantent toujours en direct et utilisent leur vraie voix en studio.

    Des artifices qui risquent de précipiter l'industrie à sa fin

    Selon l'Economist, les prestations en public sont globalement le dernier atout économique d'une industrie en crise qui s'est vue plombée par les téléchargements gratuits de musique sur Internet. Mais ce journaliste spécialisé dans la musique pop émet des réserves pour le cas où elle persisterait à tromper le public.

    Chanter en direct est un exercice de haute voltige. Le risque qu'un incident puisse se produire ajoute du piment à la représentation mais pousse l'artiste vers de nouveaux sommets. Des chanteurs évoquent des instants de transcendance qui se produisent sur scène quand le Saint Esprit se pose sur eux et leur fait atteindre des notes dont ils ne se savaient pas capables. Mais si le public se met à croire que même les concerts ne sont plus en live, le remplissage des salles pourrait bien sombrer dans les mêmes abîmes que le restant du secteur musical.

    ~ Neil McCormick (Daily Telegraph)

    Transcrit et traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Notes et références

    1. ^ Ol' Dirty Bastard alias ODB (1968-2004) était un rappeur américain, membre du groupe Wu-Tang Clan.
    2. ^ Roseanne Barr est surtout connue en France pour son rôle principal dans la sitcom Roseanne mettant en scène la vie de famille d'un couple de prolétaires américains obèses et de leurs trois enfants.
    3. ^ Petite note à tous ceux qui croient encore dur comme fer que Michael Jackson était un pédophile. Laura Marie dans son article du 21 août dernier dénonce « les techniques utilisées par les forces négatives pour stopper les êtres en action sur Terre sont toujours et ont toujours été les mêmes : diviser pour mieux régner, semer le doute, monter les uns contre les autres, répandre des mensonges, décevoir. C’est très simple à comprendre : on prend la qualité la plus grande pour laquelle la personne cible est aimée, et ensuite on fait courir des mensonges à son sujet pour faire croire l’opposé. [...] Michael Jackson voulait aider les enfants malades (= sa qualité pour laquelle les gens étaient touchés) : On l’a accusé de pédophilie (= inverse de sa qualité, ce qui provoque le sentiment de dégoût / répulsion violente instantanée de la part de ceux qui l’aimaient = victoire pour ceux qui ne voulaient pas qu’il accomplisse son œuvre bénéfique). » (Source)
    4. ^ Les Habits neufs de l'empereur est un conte d'Andersen, publié pour la première fois en 1837 et paru la même année que La Petite Sirène dans lequel des escrocs convainquent un empereur vaniteux de les laisser lui confectionner le costume le plus exceptionnel qu'il soit alors qu'en fait ce costume n'existe pas et l'empereur se promène dévêtu devant ses sujets.
    5. ^ Le Super Bowl est la finale du championnat de football américain qui voit s'affronter les vainqueurs des deux conférences pour le titre de champion de la NFL. C'est l’événement sportif le plus regardé aux États-Unis.

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Tube livresL'emploi »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    jack
    Samedi 19 Septembre 2015 à 07:26

    Article passionnant et vidéo qui fait froid dans le dos sur les  manipulations dont nous sommes tous victimes ! Je connais un groupe de talent (cassandre) qui essaye de sortir (meilleur résultat des actionnaires avec my majorcompany, le fils de Goldman) mais s'ils ont un réel talent ils ne sortent pas car ils n'ont pas de maison de disques importante ou de sponsors derrière. Donc pour sortir de la masse il ne sert pas à grand chose d'avoir du talent il suffit d'avoir du "pouvoir" derrière ! Mouaiiis triste tout ça

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :