• La solitude à plusieurs

    Haut de page

    Bas de page

    Article de Zen Gardner traduit par Ey@el

    Available in English

    Il y a beaucoup de souffrance de nos jours. Aussi dures soient les épreuves sur le plan physique, la majeure partie n'en est pas moins d'origine spirituelle.

    Tant de gens sont angoissés avec le sentiment qu'il n'existe aucune issue pour sortir de l'impasse devant laquelle ils se trouvent. Il en va de même pour les personnes qui, comme nous, nourrissent des prédispositions spirituelles et y sont en quelque sorte préparées. Nous sommes véritablement en guerre. Il n'est pas tant question de violents affrontements sur le plan mental et affectif que d'attrition soigneusement élaborée. Une privation d'informations qui pourraient sinon confirmer et réaffirmer les simples réalités essentielles à notre prospérité.

    Avec une bonne dose de confusion en plus pour nous ébranler davantage.

    La manière dont ils sont parvenus à isoler l'esprit ordinaire des évidences est presque surréaliste. Mais il y a plus encore. Le bombardement ne cesse d'accroître sa persistance. La nature du monde construit et limité dans lequel nous évoluons devient plus pernicieuse de jour en jour. Nous devons prendre conscience de cette escalade sans pour autant nous attarder inutilement sur l'aspect négatif.

    Vivre en transcendant les défis auxquels nous sommes confrontés

    Leurs tactiques ont pour but de nous séparer de notre potentiel ; de nos points de référence fondamentaux, des êtres qui nous sont chers et de notre sens inné de la réalité. Il s'agit d'une corrosion délibérée de notre connectivité. Cette déconnexion est perceptible, de temps à autre, dans notre esprit lorsque nous sommes assaillis par un sentiment d'isolement. Cela peut sortir de la bouche de nos proches, ballotés et désorientés, qui expriment la profondeur de leurs doutes et de leur découragement, mais plus certainement des nouvelles insensées qui s'abattent sur nous à mesure que la société s'enfonce dans la dystopie.

    Rien ne semble avoir de sens. Il y a danger lorsque nous interprétons ces événements incohérents et ce Novlangue orwellien comme si l'anomalie venait de nous. Se replier sur soi de la sorte peut constituer un écueil profond d'autant que c'est totalement l'inverse. Cela ne vient pas de nous mais de cet assaut spirituel à notre encontre perpétré par des forces extérieures qui cherchent à provoquer un volte-face.

    L'actualité nous donne un avant-goût de cette réalité déformée ; qu'il s'agisse de brutalités policières, de répression totalitaire de la part des gouvernements, de cyber-attaques orchestrées pour justifier la censure ou d'hallucinations médiatiques qui interpellent les sens. L'objectif est d’assujettir l'humanité en la rabaissant constamment dans l'estime qu'elle a d'elle-même.

    C'est une guerre totale qui vise à détruire nos vies mais plus important encore, notre conscience.

    Nous ne sommes jamais seuls

    Savoir que nous sommes tous dans la même galère et que nous vivons la même chose est d'une importance cruciale. Nous avons beau être au fait que leur mode opératoire consiste à diviser pour mieux régner, lorsque cela nous affecte en personne et nous touche de près, les principes qui nous sont familiers semblent se dissoudre dans la poussière de notre confusion morale et mentale. L'affectivité et les attachements prennent leur essor à mesure que les problèmes personnels font surface, occultant davantage nos points de vue.

    Si cela vous arrive, ne vous laissez pas ébranler. Essayez de vous recentrer mais n'hésitez pas à chercher conseil auprès de personnes en qui vous avez confiance ou du réconfort auprès de celles qui vous sont chères tout en gardant à l'esprit ces vérités fondamentales que vous connaissez bien. Chérissez-les. Les temps sont vraiment durs et nous devons rester solidaires coûte que coûte.

    Il est vital de savoir que nous subissons tous la même attaque et que ce qui nous est présenté est un mensonge absolu. Ce n'est rien de plus qu'une gigantesque distraction orchestrée dans le but d'affaiblir l'opposition. En l’occurrence, nous.

    Adoptez une position ferme même lorsque vous vous sentez faible. Tout ceci va et vient par vagues. Laissez couler.

    Nous savions que ça allait arriver

    Nous l'avons vu venir depuis un certain temps. Aucun de nous n'est à l'abri. Nous avons tous nos forces et nos faiblesses tout comme nous avons tous notre appel à la Vérité. Certaines choses peuvent vous assommer sans crier gare — des êtres chers qui succombent au chant des sirènes, des projets personnels qui virent à la catastrophe, des crises apparemment psychotiques qui vous replongent dans vos modes de compréhension antérieurs, des rebondissements imprévus dans la matrice qui vous entoure, ou bien toute la panoplie réunie.

    En période moins stressante, il existe d'autres symptômes plus prévisibles mais il est clair que nous sommes pris à parti de bien des façons à ce stade plus que jamais et cela peut devenir difficile.

    Nous nous attendions à ces vagues de confusion et maintenant elles sont là.

    Lorsque nos cadres de référence personnels en prennent un coup, individuellement ou par l'intermédiaire de ceux que nous aimons, la période est toujours délicate. Je me retrouve à me repasser en boucle des leçons déjà apprises comme s'il s'agissait de médicaments pour m'aider à supporter de nombreuses situations. Comme je l'ai déjà dit, nous évoluons en territoire inconnu et il n'existe aucun précédent à ce que nous traversons.

    Il y a deux manières de le vivre : comme un accablement ou comme une poussée puissante sous les ailes de notre perception consciente.

    L'étreinte : le pouvoir de la tendresse et de la compréhension

    Il n'y a aucune réponse miracle à toute et n'importe quelle situation. Nous apprenons et mûrissons tous. C'est ainsi que les choses doivent être et sont. Mais ce qui m'a frappé récemment a été la prise de conscience de la nécessité de nous serrer les coudes plus que jamais à l'approche de la tempête. J'ai eu des échos de personnes disant combien les réactions par le biais des commentaires sur le site ou les messages compatissants qu'elles ont reçu les avaient aidées.

    C'est ce qui peut faire toute la différence à certains moments.

    Lorsque nous sommes submergés, que nous nous sentons désemparés et découragés, c'est généralement une affaire très personnelle. Nous faisons fréquemment l'erreur de pratiquer l'introspection. Il y a sans doute des leçons à retenir mais, au combat, tout ce qui est handicapant devient pour ma part immédiatement suspect. Les enjeux sont trop prescients.

    En temps de guerre, nous devons absolument voir les outils destinés à nous affaiblir pour ce qu'ils sont et en tirer des enseignements, les ignorer et/ou les contrer.

    Camaraderie partagée

    Bien souvent, nous découvrons tous qu'il y a des choses merveilleuses à apprendre sur nous-mêmes mais lorsque le barrage de doutes et de confusion persiste, il faut s'attendre à quelque chose de plus abject. La camaraderie que nous partageons revêt alors d'autant plus d'importance dans ces moments-là. Avec, en parallèle, une profonde détermination à résister à cette folie.

    Bien entendu, nous aimerions tous être « plus forts » mais, en fait, nos bonnes faiblesses sont nos plus grandes forces. Il y a tellement de pouvoir dans la compassion que l'on trouve dans les échanges honnêtes au cœur à cœur avec d'autres personnes spirituelles. Beaucoup sont dans des situations où elles doivent faire face à une forte opposition de la part de leur famille et se sentent isolées dans leur éveil conscient. Ce peut être une source persistante de découragement. En dépit des obstacles, elles sont nombreuses à s'être réveillées à un rythme régulier au cours de ces dernières années et à vivre la même expérience que bon nombre d'entre nous.

    Non pas juste l'euphorie spirituelle de la perception consciente mais l'isolement et l'aliénation sur le plan social qui n'ont rien de facile à affronter comme le savent la plupart d'entre nous.

    Par la suite, il fait peine à dire, des périodes de dénigrement et de harcèlement caractérisé peuvent survenir. Nous sommes tous passés par là. Je suis intimement persuadé que tout ceci est une mise à l'épreuve afin de renforcer nos convictions et nous aider à prendre conscience de ce qui est véritablement important à nos yeux.

    À ce stade, nous sommes contraints de prendre des décisions : à quoi vais-je m'exposer et pourquoi, comment dois-je gérer cela et qu'adviendra-t-il ensuite ?

    Le point le plus crucial à ne pas perdre de vue est qu'il s'agit d'une guerre, spirituelle de surcroît. Ne vous laissez pas envoûter par les voix négatives de votre entourage. Le grand mensonge est actuellement en marche et teste sa malédiction.

    Cela ne durera pas. Ils se plantent régulièrement et n'arrivent pas à maintenir leur barrage de conneries qui arrive par vagues. Laissons-le passer.

    Soyez fort et faites du courage votre pierre angulaire

    En réalité, la période actuelle ouvre des possibilités comme jamais auparavant. Nous sommes engagés dans une lutte sans précédent. C'est lorsque nous nous sentons en difficulté que l'heure est venue de livrer combat. Ces mécanismes enracinés dans nos âmes comme nous l'apprenons sont nécessaires à nous rappeler comment maintenir notre système de défense.

    Tentez le coup. Vous serez étonné combien le fait de prendre l'initiative assainit l'atmosphère, met l'ennemi sur la défensive et remet tout en perspective.

    Rendez-vous sur le champ de bataille !

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « CongrèsL'Avent du bling-bling »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 23 Décembre 2013 à 11:59

    Très bon article, qui devrait secouer quelques consciences !

    Il faut tout de même y ajouter, comme il me l'a été indiqué très froidement, dernièrement, que les bonnes nouvelles n'intéressent pas vraiment les gens. Ils préfèrent les catastrophes, les prédictions d'apocalypse !

    Moi, j'insiste, disant que c'est une manière de rester manipulé et de se complaire dans la négativité, dont les mêmes se plaignent !

      Réagissez tous ,  Ce n'est pas parce que  les choses nous embles inaccessibles que nous n'osons pas (surtout réagir !!! ) c'est parce que nous n'osons pas quelles nous semblent inaccessibles !  ce n'est pas ma pomme qui le dit, c'est Sénèque.

    2
    Lundi 23 Décembre 2013 à 12:28

    Article intelligent, nécessaire. Bien cerné, je trouve, avec d'un côté une volonté de contrôle des plus craignos, surréaliste, et d'un autre côté, des possibilités d'évolution incroyable ! C'est effrayant et excitant à la fois...

    3
    Lundi 23 Décembre 2013 à 16:30

    @Danysis : Je te rejoins dans ce que tu dis sur la négativité. Il faut certes informer mais ne pas, se faisant, tomber dans le piège et  jouer le jeu des Élites dont le fond de commerce est la peur en faisant ainsi le boulot à leur place. Je fais donc de mon mieux pour essayer d' informer sans distiller la peur en m'adressant surtout à un public non averti parce que sinon à quoi bon ? Le monde est horrible mais sur une face uniquement et comme l'univers cherche toujours l'équilibre (voir http://lapensinemutine.eklablog.com/le-libre-arbitre-un-guide-pour-la-conscience-de-l-etre-a103350059), il est forcément de notre côté quand nous focalisons sur le positif pour rétablir l'ordre des choses. Il y aura toujours du négatif (dualité oblige) mais là, il est devenu tellement dominant que c'est un peu comme pousser à fond sur un contrepoids. Quand la catapulte va lâcher à force d'appuyer, ceux qui ont choisi le "boulet" vont être sacrément propulsés et ce ne sera pas l'ascension mais l'atterrissage forcé ou ce qu'on appelle communément "tomber de haut" !

    @Eric E : Tout à fait mais on s'y fait vite à ces possibilités incroyables. C'est que toute la négativité ambiante devient de plus en plus pénible à supporter. J'avoue que je deviens de moins en moins tolérante vis à vis de ceux qui s'y complaisent alors que je l'ai longtemps pratiquée, signe que le point de rupture est proche.  Quelque part c'est réjouissant car ça veut dire que tout le monde peut basculer du bon côté sans crier gare. Enfin réjouissant pas pour certains ;)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :