• Le début de la fin

    Article d'Ey@el

    Available in English

    Ce qui est énervant avec les complotistes, c'est qu'ils ont souvent raison et, qu'à terme, leurs théories ont tendance à devenir des faits avérés. Ainsi je ne m'étais pas trompée en vous annonçant que 2021 serait bien pire que 2020 et que nous allions vers une scission de l'humanité, une séparation des chemins où, qu'on le veuille ou non, nous serions confrontés à un choix. Choix crucial que nous avons tous dû faire bon gré mal gré, même si certains regrettent déjà d'avoir cédé aux injonctions ou au chant des sirènes qui leur promettaient de leur rendre leur vie d'avant (que pourtant beaucoup exécraient par tous les pores).

    Si seulement la majorité pouvait prendre le recul nécessaire pour se poser en observatrice impartiale de sa propre logique et voir à quel point elle faille de tous côtés... cette farce macabre prendrait fin immédiatement. Nous pourrions alors nous atteler à construire un monde nouveau sur des bases saines et qui ne ressemblerait en rien à celui que nous avons laissé derrière nous. Parce qu'à force de se mordre la queue, le Serpent aura fini par s'auto-phagocyter.

    Le Talion est mort ce soir

    La sensation de tourner en rond,
    Dans une cage de règles sans fin...
    Délivrez-moi ! Délivrez-moi !
    Délivrez-moi de ce monde
    Auquel je n'appartiens pas,
    De cette erreur
    Qui retient mon âme prisonnière...

    ♫ "Explorers", Muse (2012) 

    L'Ouroboros, ce symbole de la boucle éternelle, représente en fait la roue du karma perpétué par l'application de la loi du Talion qui emprisonne l'humanité dans un cycle de cause à effet sans fin. Imaginez être condamnés à vivre à perpète dans le tambour d'une machine à laver ou d'une centrifugeuse. Quid de l'œuf ou la poule... Un hasard si 2022 ressemble à une famille de cygnes tractant un œuf géant ?

    L'Enfer me ment. La rend-cœur m'emprisonne. L'âme-hors n'est pas la fin.

    La loi du Talion est l'apanage des faibles car il faut beaucoup de courage (cœur) pour pardonner (à soi-même encore plus qu'aux autres). Le pardon n'a bien entendu rien à voir avec le cautionnement. Quant au faux sentiment d'impunité souvent invoqué par le pilote automatique déréglé (l'ego) qui refuse d'écouter les conseils de son aiguilleur (l'âme), il n'est rien d'autre qu'une erreur volontaire de programmation destinée à nous empêcher de décoller de la piste en nous libérant de notre excédent de bagages.

    L'ego ignore tout des lois universelles de la vie. La loi causale vient encadrer celle du libre-arbitre. En clair, vous êtes entièrement libre de tous vos choix, pensées, croyances, paroles, décisions, actes mais vous en êtes également entièrement responsable.

    La réalité ne se limite pas à ce que vos cinq sens en perçoivent et par conséquent vous êtes dans l'erreur et l'illusion lorsque vous pensez que l'impunité existe pour certains. Personne n'est dans la tête ni le cœur de personne et ne peut savoir ce qui s'y déroule à huis clos. Les apparences sont souvent trompeuses. Les voies du Grand Tout sont impénétrables et de sa vérité nous ne possédons chacun qu'une infime parcelle, comme autant de pièces d'un puzzle inachevé.

    L'arrogance entraîne au fond du lac. L'humilité élève au-dessus des montagnes.

    L'allégorie du miroir

    Comme vous n'aurez pas manqué de le remarquer, toutes les valeurs sont désormais inversées et les fous ont pris la direction de l'hôpital. C'est normal, il s'agit de la fameuse scission dont je vous parlais où certains ont choisi de traverser le miroir et d'autres non. Ainsi chaque partie est persuadée que sa réalité est la vraie et que c'est l'autre qui inverse tout. Comment savoir si on est du bon côté alors ?

    C'est simple, prenez du recul. La réalité factice ne vous permettra pas de sortir de la boite et de voir au-delà du champ de réflexion du miroir. Au contraire, l'autre réalité n'aura de limite que votre désir et capacité à prendre le recul nécessaire aussi loin que vous serez prêt à vous aventurer. La réalité factice n'offre qu'un point de vue étriqué qui se rétrécit sans cesse (la pensée unique) tandis que l'autre ne cesse de s'élargir. La seule manière d'échapper à l'enfer-me-ment serait de briser la glace mais comme il s'agit d'une métaphore mentale de l'échelle vibratoire de Hawkins (ci-contre), c'est uniquement en élevant votre vibration que vous pourrez vous sortir du piège à mouches.

    Voyez-vous enfin le véritable enjeu de cette guerre d'usure menée contre l'humanité qui se joue dans nos esprits et non sur un champ de bataille ?

    Élargir sa perspective est essentiel pour ne pas devenir ce que l'on combat et tomber avec l'ennemi invisible.

    L'année de l'ascension

    Quand l'être place l'Amour dans une strate purement émotionnelle, il se rend esclave de ses tourments et peut redouter les bons moments par leur caractère éphémère voire inquiétant. Il se préoccupe davantage de ce qui pourrait manquer et mal se dérouler que d'investir la gratitude du moment. Le contrôle le rassure et le bonheur devient une quête perpétuelle, le maintenant à l'écart de la Lumière du présent.

    Dans ce monde qui s'ouvre sous nos pieds, les uns doivent incarner le présent pour le faire prospérer dans la félicité et la Lumière retrouvée. Les autres composeront avec leurs propres prisons intérieures jusqu'à ce que leur regard puisse, un matin, se porter en eux-mêmes comme une première lueur d'infinité.

    Personne ne pourra enlever les barrières intérieures de ses frères et sœurs, mais vous tous, vous pouvez inspirer profondément les êtres autour de vous. Non pas en leur montrant le phare dans la nuit mais en incarnant la Lumière de ce phare. Tel le soleil qui propose uniquement sa présence lumineuse et son immense aura dont chaque être est baigné.

    On ne peut tirer sur une fleur pour qu'elle pousse plus vite. Mais on peut créer et nourrir les conditions favorables pour qu'elle puisse s'épanouir.

    Lulumineuse
    26 déc. 2021

    2022 en numérologie est une année universelle 6 de responsabilité, d'amour et de service amplifiant le besoin de coopération par la présence de trois fois le nombre 2 et du zéro de l'infini. Le 6 qui correspond à l'arcane de l'Amoureux  dans le tarot de Marseille (ou de la Croisée des chemins) « devient le principe du choix conscient, conscience des liens que l’on se crée au fil des expériences qui se tissent, pour mieux s’impliquer  et y retirer les leçons bénéfiques à la lumière de ses propres besoins. [...] L’amour dans toute sa diversité et sa multiplicité deviendra le lien unificateur. » (Source)

    Le 22 est un maître-nombre correspondant à l'arcane du Mat (ou Fou) qui représente l'évolution, « le principe de la liberté et de la vérité, qui s’impose comme un aboutissement final à une étape de vie pour en recommencer une autre tout aussi évolutive. Tout est mouvement circulatoire et spiralé nous faisant avancer vers d’autres expériences et apprendre la vérité sur chacune d’elles. L’apprentissage et le désir de se connaître deviendront des clés importantes pour avancer vers sa propre étoile ou le contraire, tourner en rond sans jamais risquer ou oser l’inconnu. » (Source)

    Une nouvelle année qui démarre par une nuit sans lune (nouvelle lune demain), un dernier bras de fer historique entre Saturne et Uranus et l'entrée du Grand Réformateur Pluton dans le signe du Capricorne sidéral (pouvoir, institutions, ordre établi) début février après deux décennies dans celui du Sagittaire (croyances, religions, dogmes, philosophie, finances internationales). Mais nous aurons tout le loisir d'en reparler ultérieurement à l'occasion de la célébration de l'année du Tigre d'eau dans un mois.

    Que la Force soit avec vous.

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « S'il vous plaît, dessine-moi une histoire...Couard intérieur, fasciste extérieur : les deux doivent mourir »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Vendredi 7 Janvier à 09:16

    Donc 2022 devrait être l'année de l'ordre, je ne sais pas si cela présage du bon ou du mauvais. En tout cas je vous souhaite une excellente année , le désordre n'exclue pas l'harmonie.

      • Vendredi 7 Janvier à 18:09

        Merci beaucoup. Tout pareillement.
        Je ne sais pas de quoi sera fait 2022 mais ne nous voilons pas la face, ce ne pourra pas être une année tranquille. Là où Pluton passe tout ce qui n'est pas viable doit mourir. Et nos institutions, le système tout entier ne l'est pas. Mais ça peut prendre du temps car Pluton séjourne  très longtemps dans chaque signe. C'est une planète dit générationnelle.

      • Samedi 8 Janvier à 08:14

        Je pense que es années tranquilles sont derrière nous, je fais confiance à notre pouvoir d'adaptation, un fois au pied du mur on est capable du meilleur comme du pire.

        Bon week-end

    2
    Lundi 10 Janvier à 11:30

    Je ne crois pas aux années tranquilles, ni à ces bonnes années que l'on souhaite chaque début janvier. Ce qui est bon pour l'un, ne le sera pas forcément pour l'autre. 2022 ne fera pas exception. L'année sera ce que chacun de nous en fera, soit seul, égoïstement "pépèrement", sans jamais sortir de sa zone de confort. Soit solidairement, porté vers autrui, à 'écoute !

    Nous avons tous le même moteur, il suffit juste de l'utiliser à bon escient. Nous avons tous deux mains à tendre, un coeur qui bat, des ailes dans le dos si on accepte de les ouvrir. C'est l'égoïsme qui enferme, c'est l'amour qui propulse vers le haut, là où le regard sur le monde est plus clair.

    Que sera 2022, je n'en sais rien, mais je m'efforce  contre toute attente, de croire en l'amour, cette force extraordinaire, la seule capable de tout changer.

    J'ai lu et relu tout ce que vous avez écrit, sans vraiment tout comprendre, parce  je suis une "zumine", à l'intelligence  un peu limitée  parfois (Clin d'oeil à Galbois) et j'ai extrait ceci qui m'a profondément parlé :"L'ego ignore tout des lois universelles de la vie. La loi causale vient encadrer celle du libre-arbitre. En clair, vous êtes entièrement libre de tous vos choix, pensées, croyances, paroles, décisions, actes mais vous en êtes également entièrement responsable."

    Comme m'a parlé toute la partie concernant l'année de l'ascension.

    Que 2022 soit à la hauteur de vos attentes

    An'Maï

      • Lundi 10 Janvier à 18:09

        Merci beaucoup pour votre très beau commentaire. Contente que ces mots vous parlent.  Je suis d'accord avec vous quand vous dites que l'année sera ce que l'on en fera. Vous avez compris le plus important dans l'histoire, peu importe ce qui vous échappe. Nous construisons notre réalité mais je sais que beaucoup de gens se mettent en colère quand on leur dit. Ils préfèrent chercher quelqu'un ou quelque chose à blâmer plutôt que d'assumer cette dure prise de conscience qui implique de se pardonner et surtout de changer. Pas facile mais on doit tous passer par là un jour. C'est aussi pour ça que dans cette société, on tend à coller des étiquettes indélébiles comme des tatouages aux individus pour les figer dans une attitude. Ce qui n'encourage pas au changement car on vous verra toujours comme ce que vous avez été. C'est là que le pardon intervient et permet de libérer. Avec bien sûr tout ce que j'ai expliqué sur le fait que le pardon n'a rien à voir avec le cautionnement et ne permet pas d'effacer les conséquences des actes, paroles pensées, ou intentions. 
        Que 2022 vous ouvre la porte de votre caverne d'Ali Baba intérieure et vous fasse découvrir votre lanterne magique. C'est la seule quête qui vaille tous nos efforts et qui survivra à notre corps physique quand l'heure sera venue.
        Merci encore.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :