• Polaroid Android : Coup de bol

    Article d'Ey@el

    Available in English

    Polaroid Android

    J'ai découvert les bols tibétains grâce à un article d'Ethan Lazzerini (en anglais) sur le nettoyage des cristaux où il préconise, à juste titre, la purification par le son plutôt que les traditionnelles méthodes par l'eau, le sel ou le soleil/la lune qui, non seulement ne sont pas recommandées pour toutes les pierres mais peuvent s'avérer des sources polluées là où les bols chantants émettent une vibration pure.

    Bien qu'originaires du Tibet, ces bols en métal gravés sont également fabriqués au Népal et en Inde. Leur origine si ancienne demeure incertaine, d'aucuns prétendant qu'ils n'ont jamais été autre chose que des objets de la vie courante tandis que d'autres affirment qu'à l'époque pré-bouddhique, ils étaient employés par les chamanes de l'Himalaya. Quoi qu'il en soit, depuis des temps reculés, ils sont utilisés dans la musique cérémonielle et profane et par les Bouddhistes pour ponctuer le début et la fin des prières. En Occident, où ils ont été introduits vers le milieu des années 60, ils servent principalement à la méditation, à la sonothérapie, à l'harmonisation des chakras et à la purification.

    Traditionnellement, les bols chantants sont fabriqués à la main et façonnés au marteau à partir d'une plaque d'alliage à fort ratio de cuivre (ou de bronze) utilisant idéalement cinq à sept métaux différents se rapportant aux sept chakras (voir Articles connexes) ou aux sept astres du système solaire :

    • le plomb : chakra racine - Saturne - do
    • l'étain : chakra sacré - Jupiter - ré
    • le fer : chakra du plexus solaire - Mars - mi
    • le cuivre : chakra du cœur - Vénus - fa
    • le mercure : chakra laryngé - Mercure - sol
    • l'argent :  chakra du troisième œil - Lune - la
    • l'or : chakra coronal - Soleil - si


    Il existe encore une production artisanale au Népal mais les bols modernes, que l'on trouve en Chine ou en Inde, sont tournés à la machine et vu leur popularité grandissante, il vaut mieux se méfier des « faux » fabriqués à moindre coût et contenant trop de fer ou d'étain, qui ne « chantent » pas et produisent un son terne et métallique de casserole impossible à tenir ou à faire monter en vibration.

    Ils sont généralement fournis avec un coussinet pour améliorer la sonorité et un bâton en bois (ou une mailloche) parfois recouvert de cuir ou de caoutchouc dont on se sert pour tourner lentement autour du bol ou le frapper comme un gong. Plus le diamètre du bol sera large, plus le son obtenu sera profond et grave. Mais comme pour tout instrument de musique, beaucoup d'autres facteurs interviennent sur les notes obtenues comme la concentration des métaux de l'alliage utilisé, l'ustensile de frappe (ou frottement) employé ainsi que l'habileté de l'utilisateur qui, comme beaucoup de choses, s'acquiert avec la pratique.

    Voici le « chant » que j'ai réussi à produire avec mon bol de 9,5 cm de diamètre, fabriqué artisanalement au Népal avec un alliage de sept métaux fourni avec un bâton en bois de pêche (on entend clairement les bruits de frottements à certains moments dus à mon manque d'expérience et à l'usure du bâton que j'ai un peu massacré au début en m'évertuant à frapper au lieu de frotter) :

    Les vibrations émises par un bol tibétain lors de son « chant » induisent une sensation de bien-être exceptionnel, les ondes produites traversant notre corps et faisant vibrer les molécules d'eau dont il est majoritairement constitué. Certains conseillent de le faire « chauffer » avant d'en jouer afin de lui faire libérer toute son énergie. On peut caractériser les bols en termes de Yin et de Yang : plus il sonnera grave, plus il sera en relation avec l'énergie Yin du bas du corps, et de la matière ; à l'inverse, plus il sera aigu, plus il sera en relation avec l'énergie Yang du haut du corps, du subtil et de l'éthéré.

    Le son sera la médecine de demain.
    ~ Edgar Cayce

    Métaphysiquement, les bols chantants transmutent la négativité ou les déséquilibres énergétiques et élèvent les vibrations de tout ce qui se trouve dans leur champ d'action en traversant les atomes.

    Alors n'hésitez pas à faire trembler les murs (et vos voisins) pour le plus grand bien de tous !

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.


    #Polaroid Android

    « Polaroid Android : Un été anglaisPolaroid Android : Mon manège enchanté à moi »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Août à 19:07
    j'en avais entendu un été en Dordogne au temple tibétain de Dhagpo, j'avais beaucoup apprécié ! j'avais envie d'en acheter un mais c'était très cher .
      • Lundi 26 Août à 19:57

        Oui,c'est certain surtout ceux de qualité. Cependant, j'en ai trouvé un correct pour moins de 30 €.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :