• Rêves prémonitoires : est-il possible de rêver de l'avenir ?

    Article de Teresa L. DeCicco traduit par Ey@el

    Available in English

    En tant que professeur, chercheur et écrivain, il s'est trouvé par hasard que, dans la soirée du 10 septembre 2001, dans une université non loin de Toronto, au Canada, je donne un cours portant sur les rêves et à l'activité onirique. Et ce soir-là, les étudiants devaient me remettre la consignation par écrit d'un rêve qu'ils avaient fait la semaine d'avant. Ainsi, la remise du compte rendu de ces rêves récents s'était faite juste avant les événements du 11 septembre. En corrigeant ces devoirs, l'un d'eux m'avait particulièrement frappée.

    Il s'agissait du rêve qu'une étudiante avait fait quelque nuits avant le 10 septembre. L'imagerie onirique était celle d'un avion s'écrasant sur la Tour CN de Toronto (un monument important dans cette ville). Il était entré en collision avec l'édifice une seconde fois et elle se souvenait avoir vu beaucoup de fumée et des flammes. Cette scène était suivie par une autre dans laquelle son père se cachait dans le grenier de leur maison. Il courait dans l'obscurité pour éviter d'être vu car on l'accusait d'être à l'origine du crash des avions sur la tour. Ce rêve était si chargé d'émotions fortes qu'il tira l'étudiante de son sommeil.

    Bien entendu, le lendemain, une autre version de cette histoire a vu le jour dans les médias avec des détails semblables révélés des semaines voir mêmes des années après. Cette étudiante avait-elle prédit ce qui serait diffusé partout dans le monde à travers un scénario onirique identique ? Les rêves nous fournissent-ils des renseignements sur l'avenir et si oui, comment cela se produit-il ?

    À en juger à la fois par des travaux de recherche et des faits anecdotiques, il semble que rêver de l'avenir n'ait rien d'un phénomène rare. Tout comme cette étudiante qui avait vu des images similaires à ceux des évènements du 11 septembre à venir, depuis les origines historiques, des gens ont fait état de ce type de rêves. Souvent, certains détails peuvent être faussés comme la tour se trouvant à Toronto plutôt qu'à New York et le personnage principal incarné par son père. Toutefois, l'imagerie onirique est très importante pour le rêveur. Elle vivait à la périphérie de Toronto et avait donc incorporé des images pertinentes de sa vie quotidienne éveillée dans une histoire où elle se racontait se qui allait se passer. Ce qui semble être le trait commun de tous les rêves en général. Nous rêvons d'événements importants se déroulant dans le contexte de notre propre quotidien. Les personnages clés de notre vie d'éveil sont les acteurs de nos rêves et notre environnement familier devient le panorama dans lequel se déroule le scénario onirique qui, cependant, présente des informations importantes donnant parfois un aperçu de l'avenir.

    Alors s'il est assez courant de rêver du futur et cela depuis de nombreuses années, pourquoi n'en parle-t-on pas plus souvent et plus ouvertement ? Il s'avère que dans certaines civilisations, ces rêves sont considérés comme des expériences très utiles et reconnues. Dans la culture nord-américaine, nous nous sommes distancés de notre esprit onirique et par conséquent, ils sont perçus comme fortuits ou sans importance. Cela provient essentiellement d'une erreur de traduction de la part du bibliste Saint Jérôme qui a substitué le terme  « rêve » par celui de « sorcellerie » dans la Bible, associant, depuis lors, l'activité onirique à une pratique occulte. À ce moment de l'histoire, le sens des rêves fut modifié des siècles durant. Toute discussion à ce sujet devint interdite et promptement ignorée.

    En réalité, prêter attention aux images qui nous parviennent en dormant nous apprendra beaucoup de choses sur notre vie d'éveil. Des études montrent que les rêves sont le reflet des maladies qui affectent notre corps, de nos difficultés relationnelles, de nos préoccupations financières, de problèmes que nous ou d'autres personnes pouvons connaitre ainsi que d'évènements dont nous n'avons pas encore fait l'expérience. Ils fournissent une pléthore d'informations pourvu qu'on daigne leur prêter attention. C'est une part de notre être qui, pour peu qu'on la prenne en considération, nous rapportera au centuple.

    Il nous reste encore à comprendre comment une telle chose est possible, mais avec la fusion de la psychologie et de la physique, on tente d'apporter un peu de lumière sur cette incroyable expérience. Peut-être, et plus important encore, les personnes disposées à se pencher sur leurs schémas de pensée nocturnes en retireront des renseignements précieux et essentielles qui les aideront dans leur vie éveillée. En outre, il s'agit là d'une toute nouvelle frontière de la conscience humaine à explorer si on ne s'est pas déjà lancé dans l'aventure — une frontière tellement vaste et en friche mais attendant patiemment de dévoiler ses secrets.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    Notes et références

    • ^ La Tour CN est en fait l'emblème de Toronto au même titre que la Tour Eiffel à Paris. (Wikipédia)

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « Tube carafeEn chacun de nous existe un autre être que nous ne connaissons pas »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :