• Des images satellite de la NASA dévoilent l'accablante réalité du génie climatique

    Article de Dane Wigington traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Comme on dit, une image vaut mille mots. Les photos ci-dessous ont été prises par les satellites de la NASA et sont vraiment inquiétantes. Elles constituent autant de preuves accablantes et irréfutables des agressions continues du génie climatique, de la géoingénierie ou du contrôle du rayonnement solaire à l'encontre de notre planète et de ses ressources nourricières. Des métaux lourds et substances chimiques hautement toxiques (systématiquement pulvérisées dans notre atmosphère par des avions à réaction dans le cadre des programmes de géoingénierie/contrôle du rayonnement solaire) sont manipulés avec de puissants signaux par radiofréquences, lesquels sont émis depuis d’innombrables sites à travers le monde par diverses voies de transmission (installations de chauffage de la ionosphère comme le HAARP, radar marin SBX, radar météo NEXRAD, etc.). L'effet de ces émissions micro-ondes sur les formations nuageuses est très marqué et parfaitement visible (avec dans certaines circonstances, la création de nuages carrés).

    Dans la série d'images satellite ci-dessous, on peut observer les impacts de bon nombre de variations de radiofréquences sur la couche nuageuse. L'importance des perturbations occasionnés à l'atmosphère terrestre et à ses bio-systèmes par cette géoingénierie ou guerre climatique a déjà dépassé le stade de la catastrophe et se déroule aux quatre coins du monde.

    Cliquer sur chaque image pour l'agrandir

    L'élimination/manipulation cyclonique est l'un des aspects/agendas des ingénieurs climatiques. 85% des tempêtes impactant les États-Unis nous arrivent de l'Afrique. Les systèmes dépressionnaires se déplacent vers l'ouest, au large du littoral africain. Le génie climatique intervient énormément dans cette région, d'où le nombre d'images satellite présentées ci-dessus. Officiellement, on tente de dissimuler ces interventions climatiques en blâmant la « poussière » pour l'élimination des cyclones originaires des côtes africaines. Bien entendu, ces atrocités ne sont pas reconnues. Voici un extrait d'un article de Fox News :

    Pour l'heure, une grande partie du golfe du Mexique et certaines régions des Caraïbes enregistrent des températures océaniques légèrement plus élevées que la normale, ce qui devrait, en temps ordinaire, favoriser le développement tropical. Mais l'atmosphère y est tellement saturée de poussière et d'air sec que les cyclones sont étouffés avant même de pouvoir se déployer. (source)

    Même si d'aucuns pourraient avoir le sentiment que l'élimination des cyclones est une bonne chose, ce type d'interférence avec les rythmes et systèmes naturels de la Terre est à l'origine d'une longue liste d'effets catastrophiques en aval. Selon les données disponibles, d'autres hypothèses indiqueraient qu'en fait, les ingénieurs climatiques les amplifieraient et les dirigeraient pour servir leur propre agenda. L'ouragan Matthew serait peut-être un exemple de cette guerre climatique d'une ampleur insoupçonnée. A-t-il été fortement manipulé et piloté ? Les éléments de preuve continuent de s'accumuler. Notez sur le cliché satellite ci-dessous les « vagues » atmosphériques entourant le cyclone.

    Le site de météorologie spatiale SpaceWeather.com les identifie comme « ondes de gravité » mais est-ce bien ce que ce sont ces ondulation clairement visibles ? Les autres clichés présentés plus haut révèlent sans équivoque une importante manipulation de l'atmosphère par de puissantes émissions de radiofréquences ou micro-ondes et des aérosols. Lesquels affectent la couche nuageuse de manière très caractéristique, les saturant de nanoparticules de métaux lourds électro-conductrices dispersées par des avions à réaction dans le cadre de ces opérations insensées sur le climat.

    La structure mondiale au pouvoir a depuis longtemps choisi de soumettre notre planète (et la toile de vie entière qu'elle abrite, y compris la race humaine) à une offensive de guerre d'une ampleur démesurée passant par la destruction de notre climat en intervenant sur les conditions météorologiques. Cette décision a été prise à l'insu et sans le consentement de ses populations. Si nous restons là sans rien faire en permettant à cette insanité de géoingénierie de poursuivre son anéantissement, il ne sera bientôt plus possible de sauver les bio-systèmes de la Terre. Il ne s'agit nullement de spéculation mais de certitude mathématique. Aidez-nous dans cette bataille des plus cruciales à exposer cet assaut climatique guerrier et à y mettre un terme. Nous avons tous un rôle indispensable à jouer dans cette lutte.

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « La santé naturelle est la solution miracle contre les vampires de la médecineProjet Eklabugs : Barre-toi, Jack et ne reviens plus jamais ! »
    Pin It

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :