• Projet Eklabugs : Lumos maxima !

    Article d'Ey@el

    Quoi de plus opportun à la veille du passage à l'heure d'été que de parler de lumière. Tel est le vaste sujet que nous avons choisi d'explorer pour cette quarante-quatrième session du projet Eklabugs. Prêts pour l'illumination ? N'oubliez pas de chausser vos lunettes noires — et accessoirement de vous couvrir la tête d'un chapeau car ça risque de chauffer aussi dans la boite à fusibles.

    Un jour dans notre vie, on nous illuminera

    Et tu verras
    Qu'un jour dans notre vie,
    On nous illuminera,
    Qu'un jour dans nos esprits,
    Le rêve continuera.

    "Un jour dans notre vie", Indochine (1993)

    Conscient qu'il ne saurait exister sans elle, l'homme voue, depuis toujours, un culte à la lumière. Qu'il s'agisse du culte du Soleil (le mot « lumière » étant issu du latin lūmĭnarĭa signifiant « astre », « flambeau ») ou par la suite des divinités ou dieu(x) (« dieu », du latin deus qui veut dire « briller »), c'est toujours comme source de vie qu'on l'identifie.

    Dans la Bible, la première parole de Dieu lorsqu'il créa le monde fut « Que la lumière soit » et la lumière fut. Comme je l'avais expliqué dans un article consacré au Diable (voir Articles connexes), Lucifer, le porteur de Lumière, aurait été commissionné par Dieu pour « nous enseigner l'indispensable côté sombre de la vie. Il est l'ombre qui révèle la lumière par contraste. À bien des égards, nous ne percevons pas la lumière véritable avant d'avoir erré dans l'obscurité. Nous avons tendance à ne pas apprécier la valeur des choses jusqu'à ce que nous les perdions et les récupérions aux prix d'efforts volontaires. »1

    L'écho de ma vie

    Voici venu le temps des sauveurs,
    Ceux qui pensaient refabriquer la terre.
    Voici venu le temps des haut-parleurs
    Qui nous disaient comment il fallait faire.
    Et tous ces gens ne me disent rien sur mon destin.
    Je me remets entre tes mains.
    Entre tes mains
    Car il n'y a que toi —
    Jamais d'autre que toi.
    Toi, tu seras cet éclat
    D'un rubis et l'écho de ma vie.

    "Echo Ruby", Indochine (1996)

    Wikipédia, bible des obscurcisseurs de lumière ou Désilluminateurs2, nous explique que dans son acceptation la plus courante, « la lumière est un phénomène physique qui peut produire une sensation visuelle. La physique détermine qu'il s'agit d'ondes électromagnétiques dont les longueurs d'onde dans le vide sont autour de 550 nm, plus ou moins un tiers, ces limites imprécises et variant selon les espèces correspondant, par un effet d'adaptation à l'environnement, à la région du spectre électromagnétique où l'éclairement énergétique solaire est maximal à la surface de la Terre » et qu'elle « se déplace en ligne droite dans le vide à une vitesse strictement fixe ».

    Selon la physique quantique, la lumière, à l'instar du son et de la géométrie sacrée comme nous l'avons vu (voir Articles connexes), serait une des composantes de la vibration et les dernières avancées scientifiques démontrent qu'il n'existe pas à proprement parler « d'espace vide » dans l'univers,  « que tout le Cosmos est rempli d'une matrice de flux d'énergie géométrique cachée connue sous le nom "d'énergie du point zéro" ou "éther" qui se trouve être la source de toute chose dont la vie et qui serait donc de fait vivante à sa manière ».3

    Comme expliqué précédemment également (voir Articles connexes), la lumière blanche parfaite et le son pur ne seraient que « deux manières différentes de décrire les mêmes vibrations de l' « énergie intelligente » liquide de l'Un » et que « le son est produit par la vibration de molécules d'air et la lumière n'est, en fin de compte, que celui de la vibration de l'éther liquide ».4

    Nous sommes la lumière

    Nous sommes la lumière,
    Nous sommes la lumière de nos vies.

    "We Are The Light", The Alarm (1984)

    Selon la Loi Une, « l’être manifesté le plus simple est la lumière ou ce que vous avez appelé le photon. Dans ce nouveau modèle, un seul photon peut emmagasiner beaucoup plus d’informations qu’on aurait jamais osé le croire — davantage en fait que l’ensemble du code génétique nécessaire pour construire un quelconque organisme. Cette information génétique restera également encodée dans un photon alors même qu’il franchit de vastes distances. Apparemment, le mouvement à travers l’espace ne perturbe pas la structure interne d’un photon. La lumière constitue également une source fort précieuse d’énergie vitale, laquelle sert à conserver les organismes biologiques en vie et en bonne santé ».5

    « La lumière... est la pierre sur laquelle est construit ce qui est connu comme la matière, la lumière étant intelligente et pleine d’énergie. »6

    Et l'amour serait la force qui transporte la lumière. David Wilcock nous explique que « les expériences scientifiques du Dr Rein [biochimiste diplômé de l'Université de Londres] semblent indiquer que dès que nous pensons à quelqu’un, ou même que nous commençons à penser à un échantillon de matériel biologique vivant, nous créons automatiquement un tunnel entre notre corps et la forme de vie sur laquelle nous concentrons notre attention. La lumière commence alors immédiatement à circuler par ce tunnel ».7

    « Dès que l’on profère des pensées de colère contre quelqu’un, un tunnel se forme automatiquement et l’on commence immédiatement à essayer d’attirer à soi des photons par son entremise. Pour y parvenir, on doit faire craquer l’autre personne en lui faisant ressentir des émotions négatives, comme de la culpabilité, de la peur, de la honte, de la tristesse, de la colère, du dégoût, de la terreur, ou de la consternation. Toutefois, si la personne reste fermement dans un état d’amour et refuse de s’autoriser à être victime d’intimidation, tout en ne succombant pas à des émotions négatives, sa propre énergie vitale sera alors protégée, et aucun photon ne sera perdu. C’est l’un des plus importants enseignements à comprendre dans la série de la Loi Une si l’on veut préserver notre énergie vitale et la protéger. Si l’on réussit à absorber l’énergie de quelqu’un — si l’autre personne s’effondre devant notre colère —, alors on puise la lumière emmagasinée dans l’ADN de l’ensemble du corps de cette personne. Cela nous procure une source d’énergie immédiate. Nous devenons plus alertes et pleins d’énergie, mais c’est aussi une façon inamicale, médiocre et déloyale de nous recharger, et cela n’a pas la richesse ni la complexité qui s’emparent naturellement de nous lorsque nous éprouvons un amour véritable. Pour utiliser la terminologie de la Loi Une, absorber l’énergie de quelqu’un d’autre est la voie négative, et cela garantit que ce que nous prenons ainsi des autres nous sera bientôt repris d’une manière similaire. »8

    Ainsi les vampires énergétiques ne seraient pas un mythe et lorsque vous vous sentez vidé par certaines personnes, ce n'est pas juste une impression. Une question abordée de manière plus philosophique dans la Prophétie des Andes9 (voir Articles connexes), où la troisième révélation nous apprend que l'univers est un vaste champ d'énergie où tous les phénomènes sont reliés entre eux et interagissent les uns sur les autres — et la quatrième que parce que la majorité des êtres humains sont déconnectés de cette source universelle, ils cherchent à s'alimenter en volant l'énergie des autres selon quatre mécanismes de domination récurrents (intimidation, interrogation, indifférence, et culpabilisation). Ces mécanismes se mettraient en place dans notre enfance avec nos parents et seraient à l'origine des luttes de pouvoir et de tous les conflits sur cette planète.

    La lumière intérieure

    Sans franchir la porte de chez moi,
    Je peux savoir tout ce qui se passe sur Terre.
    Sans regarder à ma fenêtre,
    Je pourrais connaître les voies du Ciel.

    "The Inner Light", The Beatles (1968)

    D'après certains scientifiques dont le Dr Peter Gariaev, notre ADN utiliserait apparemment bien la lumière comme source primaire de vitalité. Ce dernier aurait, en effet constaté que la molécule d'ADN absorberait naturellement chaque photon à l'intérieur d'un minuscule contenant en quartz.

    « L’ADN semble avoir pour fonction essentielle à la fois d’absorber et de transmettre la lumière. Lorsque cette connaissance se sera largement répandue, elle aura des effets considérables dans une foule de domaines, dont la médecine, la psychologie et même en matière de résolution de conflits. Les personnes sociopathes semblent avoir recours à un tel système pour absorber l’énergie des autres, même si des données scientifiques supplémentaires sont nécessaires pour bien étayer cette hypothèse. En outre, puisque ce système fonctionne simplement grâce à une intention consciente, aucune connaissance scientifique n’est requise pour en faire usage dans notre vie quotidienne. Il n’est pas nécessaire de savoir comment cela fonctionne pour obtenir des résultats — tout comme la gravité marchait très bien avant qu’Isaac Newton ne la « découvre » lorsqu’une pomme lui est tombée sur la tête. »10

    Les hindous enseignent que la glande pinéale est le troisième œil, appelé « œil de Dangma ». Chez les bouddhistes, on la décrit comme l’œil qui voit tout, et dans le christianisme, on parle plutôt de l’œil unique.

    L'Œil d'Horus et la glande pinéale (à droite).

    « La glande pinéale est censée sécréter une huile, appelée résine, qui est l’essence de vie du pin. Ce mot [résine] est supposé avoir un lien avec l’origine des Rosicruciens, qui employaient les sécrétions de la glande pinéale et qui cherchaient à ouvrir l’œil unique, car il est dit dans la Bible : "La lumière du corps est l’œil ; si donc ton œil est pur, ton corps tout entier sera lumineux". »11

    Il existerait d'ailleurs un lien biologique entre la glande pinéale et la rétine de l'œil, les deux organes principalement responsables de la reconnaissance et du traitement de la lumière extérieure par l'organisme.12

    Dans un article publié dans la revue scientifique Science Daily, le Dr David Klein, fait remarquer que les cellules photoréceptrices  de la rétine « ressemblent à s’y méprendre aux cellules de la glande pinéale, et que les cellules pinéales des mammifères inférieurs (comme les poissons, les grenouilles et les oiseaux) détectent également la lumière. »13

    Enfin, dans un autre article publié en 1986 dans la revue scientifique Expérimental Eye Research, le Dr A.F. Weichmann avançait l’hypothèse que « des "événements photiques", tels des jets de photons lumineux, se produisent dans la glande pinéale par un mécanisme inconnu. En raison de la similitude entre la glande pinéale et la rétine de l’œil, les cellules dans votre glande pinéale détectent et envoient peut-être des photons à votre cerveau par un processus appelé phototransduction ».14

    Lumière permanente

    Le meilleur moyen de dormir la nuit
    Est de continuer à croire que je n'existe pas.
    Le meilleur moyen de vendre son âme
    Est de continuer à croire que l'on existe pas.
    Ça doit être difficile
    Avec la tête vissée à l'envers.

    "Permanent Daylight", Radiohead (1994)

    J'espère que tout ceci vous aura permis de comprendre l'importance capitale de la lumière. Mais j'imagine que la plupart d'entre vous le savait déjà, du moins intuitivement. En effet, quand nous manquons de lumière, particulièrement en hiver, cela se fait ressentir à la fois sur notre forme physique mais également sur notre humeur. On parle alors de dépression hivernale. Pour pallier à cela, il existe une thérapie dite alternative appelée luminothérapie qui consiste à s’exposer face à une lampe reproduisant la lumière naturelle du soleil. Par une exposition à une lumière artificielle recréant les conditions de luminosité du soleil, cette technique permettrait de freiner la sécrétion de la mélatonine (également appelée hormone du sommeil), hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques synthétisée à partir de la sérotonine et secrétée dans la glande pinéale en réponse à l'absence de lumière.

    Autre information importante : notre soleil serait actuellement dans une phase d'activité descendante. « Ce cycle solaire est considéré comme le moins intense enregistré depuis 1750 avec le plus faible nombre de taches solaires [...] [Ce] 24e cycle solaire qui a débuté le 4 janvier 2008 pour atteindre son paroxysme en 2010 est maintenant en train de lentement décroître jusqu'à un minimum qui se situera autour de l'an 2020 ».15. Ceci expliquerait notre manque d'entrain actuel ainsi que notre moindre résistance au stress et aux maladies. Mais si l'on se fie aux courbes de prévision de la NASA, nous devrions recevoir plus d'énergie d'ici l'an prochain où notre soleil devrait à nouveau péter la forme (cycle 25).

    À la lumière de tout ceci, n'oubliez pas, demain soir, d'avancer vos pendules d'une heure et de vous coucher plus tôt car nous allons perdre une heure pour en gagner deux d'avance sur le soleil. Ubuesque, n'est-il pas ? Et surtout, un beau bordel en perspective ! En attendant, si vous avez des insomnies, n'hésitez pas à aller lire dans la foulée les articles des autres participants dont vous trouverez la liste ci-dessous.

    Que la lumière soit (à tous vos étages) !

    Ey@el

    Notes et références

    1. ^ Alma Daniel, Timothy Wyllie & Andrew Ramer, Ask Your Angels.
    2. ^ Terme inventé par J.K. Rowling dans la saga Harry Potter pour désigner une sorte de briquet magique permettant d'éteindre toutes les lumières.
    3. ^ David Wilcock, The Science of Oneness.
    4. ^ David Wilcock, The Shift Of The Ages.
    5. ^ Rueckert Elkins et McCarty, La Loi Une, séance 41, question 9.
    6. ^ Ibid., séance 13, question 9.
    7. ^ David Wilcock, La Clé de la synchronicité, tome 1.
    8. ^ Ibid.
    9. ^ James Redfield, La Prophétie des Andes.
    10. ^  David Wilcock, La Clé de la synchronicité, tome 1.
    11. ^ Manly Palmer Hall, The Occult Anatomy of Man, pp. 10-12.
    12. ^ Julie Ann Miller,  “Eye to (third) eye ; scientists are taking advantage of un-expected similarities between the eye’s retina and the brain’s pineal gland.”
      Science News, 9 novembre 1985.
    13. ^ NIH/National Institute of Child Health and Human Development “Pineal Gland Evolved to Improve Vision, Accordingto New Theory,” ScienceDaily. 19 août 2004.
    14. ^ David Wilcock, Investigations sur le champ de conscience unitaire.
    15. ^ "L'activité solaire en déclin", Météo Contact.

    Projet EklaBugs #44

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    #Eklabugs

    « Faites le ménage dans vos produits d'entretien : 8 nettoyants non toxiques que vous pouvez utiliser chez vousÇa ira comme ça »
    Pin It

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Dimanche 31 Mars à 16:00

    Héhéhé je me souvenais de ton article sur le diable ! (ça a un côté satisfaisant j'avoue). Sinon tes articles sont toujours très intense comme d'habitude, j'avoue que j'ai du faire ma lecture en deux fois cette fois-ci ! Tout cela m'a laissé un peu sans voix, mais j'espère que tu apporteras pendant encore longtemps tes idées lumineuses au projet haha

      • Dimanche 31 Mars à 17:09

        Merci ! En fait, ça été facile vu qu'en ce moment les livres de David Wilcock sur la physique quantique sont mes livres de chevet. Ou plutôt, devrais-je dire, de trajet car je les lis surtout sur mon téléphone dans le RER ou dans les salles d'attente. Oui, je te l'accorde, ce n'est pas toujours évident de saisir ces concepts nouveaux mais tellement passionnant.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :