• 905

    Article d'Ey@el et texte des Who traduit par Ey@el

    Available in English

    Partager sur Twitter

    Issu de Who Are You, le dernier album de la formation originale avant la disparition prématurée de son batteur Keith Moon (1978) puis de son bassiste John Entwistle (2002), ce titre n'est certainement ni l'un des plus connus ni des meilleurs des Who mais s'il m'est soudain revenu à l'esprit après plusieurs décennies alors que ce n'était même pas un de mes morceaux favoris, ce n'est certainement pas sans raison. Je vous laisse donc d'abord découvrir les paroles et on en reparle ensuite.

    Les paroles

    Ma mère était une couveuse
    Et mon père le contenu
    D'un tube à essai dans le congélateur
    De l'usine de naissance.

    Je m'appelle 905
    Et je viens juste de prendre vie.
    Je suis le tout dernier être conçu pour peupler
    Cette planète qu'on appelle Terre.

    Maintenu en biostase,
    Je n'ai pas eu d'enfance
    Et si je m'exprime sans émotion,
    Vous saurez donc pourquoi.

    La connaissance de l'univers
    M'a été implantée dans le cerveau
    Après que mon corps d'adolescent
    Ait dépassé sa puberté.

    Et tout ce que je sais est ce que j'ai besoin de savoir
    Et tout ce que je fais l'a déjà été auparavant.
    Chaque phrase qui me vient à l'esprit a déjà été prononcée par un autre
    Et à chaque terme de mon existence, une porte restera ouverte.

    Automatiquement sorti de cryogénisation
    À mon arrivée à maturation,
    Je suis devenu un homme
    Et j'ai quitté l'école de glace.

    Maintenant je suis sur le point d'entamer
    L'existence qui m'a été attribuée —
    Une vie qui a déjà servi
    Des milliers de fois auparavant.

    En mon for intérieur, j'ai l'impression
    Qu'il manque quelque chose —
    Un ressenti au niveau de l'âme
    Et je ne peux m'empêcher de souhaiter

    Qu'un jour je découvrirai
    Que nous vivons dans le mensonge
    Et j'en expliquerai la raison
    Au monde entier.

    Mais d'ici là, tout ce que je sais est ce que j'ai besoin de savoir
    Et tout ce que je fais l'a déjà été auparavant.
    Chaque phrase qui me vient à l'esprit a déjà été prononcée par un autre
    Et à chaque terme de mon existence, une porte restera ouverte.

    © John Entwhistle, 1978

    Traduit de l'anglais par Ey@el
    © lapensinemutine.eklablog.com

    À propos de cette chanson

    Visionnaire le « Buffle1 » ?

    J'avais commencé à composer un album concept dans la même lignée que Lifehouse2. Mon histoire était un peu différente. Elle se passait dans le futur. Je l'avais mise de côté pendant longtemps. Et puis au moment d'enregistrer l'album, je l'ai ressortie et je l'ai un peu modifiée. Et "905" fait partie de ce projet. 905, c'est le nom du héros qui vit avec avec cet autre type appelé 503 et tous deux sont absolument identiques. Il n'y aucune femme dans les parages parce que c'est ce dont ils se nourrissent (:O).

    ~ John Entwistle

    « Vos sonnettes d'alarme devraient se déclencher, voici venu le crépuscule3 ».

    Ce texte, datant de plus d'une quarantaine d'années donc, décrit un univers dystopien très proche du Meilleur des Mondes d'Aldous Huxley dans lequel la population de la planète Terre est entièrement constituée de clones produits en laboratoire par des machines. Maintenus en biostase jusqu'à l'âge adulte, ils débutent leur vie avec une mémoire implantée et sont programmés à vivre la même existence à répétition et dans un seul et unique but que l'on devine aisément être celui d'esclaves au profit d'une élite (humaine ou extraterrestre). Pourtant quelque part, malgré son ADN trafiqué et sa totale inaptitude à ressentir la moindre émotion, le clone 905 perçoit en son « for intérieur » et au niveau de son « âme » l'anomalie de cette vie toute tracée et sans perspective : « Un jour je découvrirai que nous vivons dans le mensonge et j'en expliquerai la raison au monde entier ».

    Cela ne vous rappelle-t-il rien ? Ou plutôt cela ne devrait-il pas déclencher vos sonnettes d'alarmes ?

    « Je suis peut-être parano mais certainement pas androïde4 ».

    Transhumanisme, micropuçage, dépopulation massive par les guerres, le terrorisme, les génocides, les épidémies, les vaccinations, les drogues, les OGM, les nanoparticules et terraformation en cours par le biais de la géoingénierie qui rendra à terme cette planète inhabitable à toute sa faune, flore et population humaine non génétiquement modifiées (voir Articles connexes). Rien de tout cela n'est de la science-fiction malheureusement et est aisément vérifiable auprès de sources sérieuses. Menez vos propres recherches !

    Ey@el

    Notes et références

    1. ^ The Ox (le Buffle) était le surnom que l'on donnait à John Entwistle du fait de sa constitution robuste et sa contribution majeure à la puissance sonore des Who. Pour la petite anecdote, lui et Keith Moon faillirent faire partie de la formation originale de Led Zeppelin à l'époque où Roger Daltrey et Pete Townshend se livraient à une guerre d'ego sans merci façon Oasis.
    2. ^ Lifehouse était un autre opéra rock sur le thème de la science-fiction envisagé par Pete Townshend pour donner suite au précédent Tommy (1969) qui fit la renommée internationale des Who mais finit pas être abandonné au profit de Who's Next (1971), considéré à juste titre comme le meilleur album de leur carrière.
    3. ^ "The Gloaming", Radiohead (2003).
    4. ^ "Paranoid Android", Radiohead (1997).

    Articles connexes

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.

    Haut de page

    Bas de page

    « L'arrogance de l'ignoranceLa vision positive du transhumanisme par les médias grand public en France »
    Pin It

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    maat64
    Lundi 25 Juillet 2016 à 09:38

    je viens de voir ce matin-  sur la 2 - l'arrivée en France de POKEMON GO..... accompagnée du rire imbécile des chroniqueurs...... on est vraiment en plein dedans !!!............

    Merci encore Eyael

      • Lundi 25 Juillet 2016 à 19:23

        Contente de te revoir par ici Maïté smile

        Franchement, ça fait peur.  D'ailleurs puisque tu évoques les Pokémons (honte à moi, je ne sais pas ce que c'est que ce truc et honnêtement je préfère ne pas le savoir !) :

        L'appli Pokémon Go de la CIA fait ce que le Patriot Act ne peut  faire.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :