• La vérité ou un sort !

    Article d'Ey@el

    Available in English

    La nuit se lève, la lune s'élève
    Les plus mauvaises nuits
    Maudits soupirs, maudits matins
    Les plus mauvais matins

    ♫ "Les Plus Mauvaises Nuits", Indochine (1992)

    Samedi prochain à 15h49 heure française (10h49 pour nos amis du Québec), aura lieu la seconde pleine lune d'Octobre — un phénomène de « lune bleue » déjà assez rare en soi (d'où l'expression) mais encore plus lorsqu'il se produit le soir d'Halloween — la dernière fois remonte à 1944.

    La lune du chasseur de sorcières

    Une nuit épique et hautement symbolique qui, à quelques jours des élections américaines, devrait marquer un tournant décisif dans l'ultime bataille de cette guerre spirituelle qui fait rage dans les mondes invisibles et dont nous ressentons tous les effets de manière plus ou moins consciente dans le monde physique. Toute cette dissonance cognitive de mesures et contre-mesures qui s'infirment et se contre-disent de manière kafkaïenne ; tous ces mensonges officiels et vérités officieuses, ce déni et ces épiphanies, et ces divisions et subdivisions à l'infini (anti/pro) où chacun se meurt, asphyxié dans sa bulle de plexiglas cataractée.

    Je vous laisse apprécier que cette « lune bleue » d'Halloween soit une « lune du chasseur ». La symbolique est puissante à tous les niveaux (politique pour les couleurs des partis en opposition, ésotérique pour celles de l'air/mental et du feu/spirituel). D'autant qu'en plus d'être sous les feux des projecteurs solaires dans l'antre de Pluton, le dieu des mondes souterrains, l'astre sélène s'alliera à Lilith, son ombre et à Uranus, le dieu du ciel pour faire contrepoids.

    Lorna Bevan de Waking World explique que cette mise en lumière de la polarité de l'axe Taureau/Scorpion (qui en astrologie représente le tangible et l'intangible, le matériel et le spirituel ) par cette pleine lune d'Halloween « est un rappel du Principe éternel de vie et de mort, d'impermanence et de régénération. Le Grand Éveilleur Uranus est conjoint à la Lune en Taureau. Ce transit d'Uranus en Taureau, c'est l'implosion de l'Esprit universel dans la Matière qui vient vous secouer pour vous ramener à la conscience de votre physicalité, son onde de choc se propageant jusque dans votre charpente osseuse, votre cœur et votre circuit électrique. En s'éveillant de la transe comateuse de l'inconscience, votre corps devient le véhicule de votre âme. La présence de l'Éveilleur en Taureau — symbole de l'Arbre de Vie — a tout de la résurrection par excellence. Durant un tel influx de lumière de l'espace profond, votre expérience d'incarnation requièrera un ancrage permanent car Uranus provoque une modification des courants électriques dans les Nadis (canaux énergétiques subtils reliant les chakras et participant à l'éveil de la Kundalini ou force spirituelle), agissant comme un conduit direct pour canaliser l'acuité sensorielle intuitive, la Connaissance/Gnose en provenance de la Noosphère (espace composé de l'ensemble des consciences et des pensées humaines) ».

    L'éveil du Serpent

    « Attendez-vous à d'incessantes fluctuations énergétiques à mesure que votre corps s'électrifiera accompagnant la montée de votre kundalini » écrit-elle. « Paradoxalement, ce niveau d'éveil requiert beaucoup de sommeil indispensable pour permettre à cette réécriture de forme de se faire. Acclimatez-vous à votre nouveau flux énergétique en vous alignant à tous les besoins de votre corps — peut-être des jours d'épuisement total suivis de périodes très actives. Buvez beaucoup d'eau. »

    Un « peut-être » qui, dans mon cas personnel, s'avère un « tout à fait absolument ». Je ressens même des courants électriques et des vibrations dans tout mon corps et mon mental a du mal à fonctionner, toute l'information passant désormais par d'autres canaux. L'avantage est que ce dernier ne peut plus biaiser les messages et y instiller ses doutes, ses peurs et sa confusion. L'inconvénient étant que je n'arrive plus à communiquer dans le monde physique et que je cherche sans arrêt mes mots. Vivement la télépathie !

    Je me retrouve également totalement dans le symbole karmique chandrique (de Chandra, la divinité lunaire hindoue) pour cette pleine lune en Taureau qui est celui d'un gros rubis sur lequel est gravé une prière :

    Un rêve merveilleux se réalise. Concevoir dans son cœur qu'un souffle de vie nouveau attend d'être manifesté sur le plan physique. Être aimanté au point d'émergence de la Nouvelle Terre. Vous ressentez une incitation profonde à vous abandonner totalement à ce que requiert cette vague de vie nouvelle. Une perception aiguë que c'est tout ce qui importe et de la souffrance pour tous ceux qui sont fermés à cette abondance. Savoir à quel point il est difficile de se sentir démuni et abandonné et ne jamais oublier la douleur, l'attente, les distances, et les conditions nécessaires pour embrasser une nouvelle vie à bras le corps et se rendre compte que l'on appartient au royaume céleste sur Terre et que l'on ne sera plus jamais abandonné à son sort.

    ~ Elias Lonsdale, Inside Degrees

    À quel saint se vouer

    Mais ce n'est pas tout. Comme je vous l'ai dit, la lune viendra s'aligner à son ombre, à savoir ce point vide où se trouve le second foyer de son ellipse orbitale autour de la Terre appelé Lune noire. L'orbe est large certes mais l'intensité karmique se fera tout de même sentir. Pour rappel (et pour ceux qui ne me liraient pas régulièrement), la lune noire représente notre quête d'absolu. C'est à la fois un lieu de souffrance, de refoulement mais également de sublimation qui permet de comprendre sa finalité profonde. Son glyphe, qui est un croissant de lune sur une croix, symbolise d'ailleurs l'âme transcendant le plan matériel.

    Il sera donc bien difficile de savoir à quoi s'attendre et cela dépend bien entendu du niveau d'évolution et de conscience de chaque individu mais comme l'annonce l'astrologue québécoise Danielle Clermont dans son bulletin mensuel d'octobre, « astrologiquement parlant, voici donc une Pleine Lune toute “uranienne”, c’est-à-dire une Pleine Lune imprévisible, erratique, voire “choquante” ».

    Cette Lune bleue en Scorpion du 31 octobre 2020, ainsi reliée à Uranus rétrograde en Taureau, explique-t-elle « est très puissante et a le pouvoir de provoquer des rencontres inattendues, des chocs soudains, des situations exceptionnelles, des incidents étonnants, voire même des “accidents”. La flexibilité, la prudence et la patience sont de mise ».

    Et comme si cela ne suffisait pas amplement, un T-carré en signes cardinaux (tout l'opposé de la passivité) viendra pimenter l'ambiance déjà hautement électrique. Une petite idée : Mars le dieu de la guerre en domicile (donc en pleine possession de ses moyens) en Bélier s'oppose à Mercure rétrograde dans son élément (l'air) en Balance, le signe de l'équilibre et de la justice, chacun engagé dans un bras de fer avec les trois mastodontes qui squattent le signe du pouvoir, de l'autorité et de l'ordre établi en Capricorne.

    Une configuration qui pue le karma par tous les bouts et qui, au niveau collectif, présente « un risque accru d’instabilité économique, de choc boursier, de décisions politiques erratiques, de révoltes et de violence. Les points chauds de la planète risquent de s’enflammer davantage. Uranus en Taureau étant associée à la Terre en tant que ″Gaïa″, il y a aussi des possibilités plus grandes de tremblements de terre et d’éruptions volcaniques (ou autres catastrophes naturelles) ».

    Nul besoin de l'astrologie pour s'en rendre compte, me direz-vous. Sachez que les forces sombres qui tirent encore les ficelles sont celles qui seront les plus impactées par ces gros remous car elles sont en train d'être exposées et mises en lumière. Et voir, c'est croire ! N'oubliez pas que Halloween marque le moment où les frontières entre les mondes du visible et de l'invisible sont temporairement abolies. Et que c'est aussi et surtout l'équivalent de la Saint Sylvestre pour les Satanistes.

    Alors même si vous n'y croyez pas et que tout ce défilé d'horreurs vous amuse et vous fait sourire, n'allez pas croire qu'il est anodin de les nourrir de votre attention et surtout de célébrer cette fête. Faites comme bon vous semble et selon votre cœur mais en pleine conscience des enjeux car l'heure n'est plus à l'ignorance. Ce sera la vérité ou un sort.

    J'ai allumé le soleil
    Pour cet enfant dans son sommeil
    J'ai réveillé la chaleur
    Pour éclairer et sécher ses pleurs
    J'ai rempli le jardin de fleurs
    Pour chasser la nuit, le froid,
    Le malheur
    J'ai rempli son chemin d'ivresse
    De mille lumières
    De mille couleurs
    Ce soir

    ♫ "La Nuit des fées", Indochine (2002)

    Ey@el

    La reproduction du contenu de ce billet est strictement interdite.
    © lapensinemutine.eklablog.com. Tous droits réservés.
    « Fahrenheit 451 avait prédit que les gens réclameraient une dictatureProjet Eklabugs : Les 7 nectars du Diable »
    Pin It

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :